Banque pour FICP: comment obtenir un crédit et un compte avec chéquier et carte bancaire en étant fiché Banque de France ?


Trouver une banque pour FICP ou un organisme de crédit pour interdit bancaire ainsi que retrouver un droit au chéquier peut s’avérer très difficile. En effet, emprunter avec un fichage à la Banque de France ou obtenir un chéquier avec un fichage FICP (ce qui est différend de pouvoir encaisser un chèque) est un parcours semé d’embûches. Cependant, il est possible de trouver un prêt urgence avec une interdiction bancaire et dans certains cas de demander un chéquier en étant FICP. Nos pistes, et nos conseils.

 

Obtenir un crédit en étant FICP Banque de France sans passer par une banque française


Comment obtenir un prêt personnel quand les banques refusent ? La tentation de l’étranger n’est pas réservée qu’aux grandes fortunes. Certains accidents de vie peuvent amener à reconsidérer la question, même chose pour les solutions palliatives au crédit bancaire, comme le prêt PAP, appelé aussi crédit de particulier à particulier. Ce dernier se développe à vitesse grand V, sans doute rendu attractif par la méfiance de certains particuliers vis-à-vis des banques, surtout en temps de crise.

 

Trouver un prêteur particulier qui accepte les fichés FICP


Le prêt entre particuliers sérieux pour fichés banque de France ne s’est pas encore démocratisé. La principale raison étant qu’un particulier va hésiter à engager son argent pour une personne qui a déjà connu des problèmes de remboursements. Par exemple, les organismes comme Prêt d’union n’acceptent pas les FICP. La raison est simple : la prise de risque doit être minimale, le but étant de se servir d’un prêt remboursé pour en financer un autre. La demande de crédit chez prêt d’union, comme chez ses principaux concurrents, restant soumises à la production de documents, les mêmes pièces justificatives que peuvent demander une banque classique avant d’octroyer un prêt.

Mais en matière de prêts entre particuliers, tout reste possible, la démarche de mettre son argent à la disposition des autres n’étant pas toujours motivée par le profit, ce qui permet d’espérer. Toutefois, attention aux offres trop mirobolantes sur les forums dédiés au crédit, ou sur les sites qui parlent d’argent. Le crédit entre particuliers doit être encadré, et un crédit trop facile n’est pas forcément bon signe, les arnaques au crédit étant de plus en plus fréquentes.

 

Trouver une banque étrangère pour FICP


En France, une banque pour interdit bancaire et ficp, ça n’existe pas, et pour cause. Mettons les choses au point : une banque étrangère pour FICP, non plus ! Toutefois, comme son nom l’indique, le fichier des incidents FICP n’est pas une liste d’interdits bancaires. En effet, les particuliers qui rencontrent des difficultés pour régler ou solder leurs crédits peuvent se retrouver cette liste, à partie du moment ou une mensualité n’a pas été honorée, à l’initiative de l’établissement financier lésé. Le fichier FICP est informatif, et vise à prévenir les banques des difficultés de solvabilités. En aucun cas il n’est interdit de faire des chèques, FICP et chéquier peuvent donc faire bon ménage.

banque étrangère

L’avantage de l’étranger, c’est que le fichier Banque de France est réservé aux organismes français qui peuvent le consulter librement. Ainsi, faire un crédit à l’étranger peut apporter au souscripteur un peu plus de discrétion sur sa situation passée. Et s’il n’existe pas de banque pour FICP en ligne en tant que telle, il est presque toujours possible de consulter ses comptes ou son dossier de crédit par Internet, même dans le cas d’une souscription dans une banque étrangère.

Parmi les pays où il est possible de demander un prêt, nous recommandons plutôt de privilégier les membres de l’union européenne, pour des raisons pratiques (pays proches), fiscales (harmonisation) et de sécurité. Les banques Suisses, les banques du Luxembourg ou les établissements financiers en Belgique peuvent représenter une bonne alternative pour trouver un banque étrangère pour FICP (ces derniers n’étant pas interdits de faire un nouveau prêt).

Obtenir un micro-crédit social personnel


Soyons honnête : une société de crédit pour FICP, cela n’existe pas, mais si ça était le cas, il faudrait se méfier des marchands d’illusions. Mais les banques ne sont pas les seules à pouvoir accorder des crédits. Pour des petites sommes, il est aussi possible de s’adresser à des organismes comme la CAF, ou à des associations, qui peuvent faire bénéficier d’un micro-crédit social personnel aux personnes en difficulté. Même chose pour l’ADIE, qui va aider les demandeurs d’emplois à se réinsérer dans la vie professionnelle, en créant leur entreprise.

Les aides de la CAF : des petits crédits et des prêts à taux zéro

Ainsi, il est possible d’obtenir un petit prêt auto, pour retrouver une activité professionnelle, ou un micro  crédit équipement auprès de la CAF. Ce dernier va permettre de s’équiper en meubles, et en electroménager, afin de voir son quotidien faciliter. Acheter un aspirateur ou changer de machine à laver va devenir possible, mêmes pour les personnes défavorisées. Toutefois, notons que cette aide de la CAF est versée sous la forme d’un prêt, ce qui suppose de pouvoir rembourser l’intégralité de la somme, même par petites mensualités. Un micro crédit qui fait du bien, et accessible même aux FICP !

Le micro crédit de l’ADIE

Créer son entreprise quand on est demandeur d’emploi n’est pas vain : les aides aux chômeurs sont importantes. Citons le dispositif NACRE qui accompagne les gens inscrits à pôle emploi qui veulent créer leur entreprise, mais aussi l’ACCRE qui exonère les charges sociales pendant la première année d’exercice. L’ADIE complète ce dispositif en permettant aux créateurs de bénéficier de micros crédits à taux zéro (après étude du dossier par les conseillers ADIE).

Autre article : les petits prêts sans justificatifs existent-ils ?

Carte bancaire pour FICP


Faire des achats sur Internet, ou retirer de l’argent lorsqu’on voyage, difficile à faire quand la banque nous refuse la possibilité d’avoir une carte bancaire. Les raisons qui peuvent pousser la banque à prendre cette décision sont multiples : FICP, interdiction bancaire, ressources peu élevées… Sans parler de carte bancaire pour FICP, il est possible de palier à ce manque en souscrivant à certains services, qui permettent même d’obtenir une carte gold en cas d’interdiction bancaire.

Une CB pour tous : compte à Gibraltar et CB Mastercard

Les interdits bancaires et les FICP sont acceptés par l’organisme une  CB pour tous. La solvabilité n’est pas contrôlée lors de la délivrance, les seules pièces justificatives demandées sont une pièce d’identité et une justification de son domicile. C’est une carte bancaire personnalisée, avec le nom et des numéros propres. Il est possible de faire avec des achats chez tous les commerçants du réseau Mastercard et de retirer de l’argent chez tous les distributeurs affiliés. Avoir sa banque à Gibraltar permet d’avoir une carte bleue pour interdit bancaire.

Important : la CB n’incluse pas une autorisation de découvert. Charge à chaque souscripteur d’alimenter le compte pour pouvoir l’utiliser. Normal, sinon cela s’apparenterait à du crédit, ce qui n’est pas le cas, il s’agit bien d’une carte de paiement.

Les autres cartes bancaires pour FICP et autres

carte de crédit pour ficp

Le réseau des CB possibles à souscrire sans posséder de compte ne fait qu’augmenter. On peut citer pêle-mêle Yunacard, mais aussi Toneofirst et PCS. Le plus souvent, il s’agit de carte de paiement qu’il faut alimenter avant toute utilisation. Certaines font aussi cartes de retraits. Elles sont payantes, mais permettent aux personnes en interdiction bancaire de pouvoir se déplacer sans trop de liquide sur eux, en particulier à l’étranger. La CB prépayée reste donc une solution pour FICP ou FCC, le découvert étant impossible, il y a peu de risque que la situation vis à is du crédit ne s’aggrave en possédant ce type de carte de paiement.

Pour en savoir plus, lire notre avis sur les cartes bleues pour interdit bancaire. Les cartes sont passées au crible de la rédaction.

FICP et chéquier


Les banques en France ne sont pas obligées d’ouvrir un compte bancaire, et le refus, que l’on soit FICP ou non peut exister. Heureusement, la Banque de France peut intervenir pour désigner l’établissement qui sera le teneur du compte, ce dernier n’étant pas tenu de délivrer un chéquier et une carte bleue, mais pouvant simplement s’en tenir aux services bancaires de base.

La banque peut-elle refuser une personne FICP ?

Que l’on soit en situation de FCC, sur les fichiers BDF ou non, rien n’oblige une banque à accepter un nouveau client. De plus, la décision de refus d’ouverture de compte en banque n’a pas à être motivée. Toutefois, il y a des règles à respecter. La banque a alors un rôle d’information à donner puisqu’elle doit informer celui auquel elle a refusé l’ouverture de son droit au compte, et de sa possibilité de saisir la Banque de France. Une lettre de refus devra également être éditée par la banque, ce qui servira de pièce justificative lors de la demande à la BDF. Avoir un compte bancaire est un droit, que l’on soit un particulier, une entreprise, en situation financière délicate ou non.

A lire également : explication des fichiers Banque de France, FICP et FCC

L’astuce : pour être certain de recevoir sa demande de refus, nous conseillons de faire sa demande d’ouverture de compte par courrier. La banque est alors tenue d’envoyer par lettre avec AR le justificatif de refus.

Le droit à l’ouverture de compte : comment faire un recours Banque de France

D’abord, il ne faut pas encore avoir de compte bancaire pour contacter la BDF et faire jouer son droit au compte. Rappelons que les interdits bancaires peuvent comme tout à chacun contacter la Banque de France, ainsi que les personnes surendettées ou celles en FICP (fichier des incidents de remboursement de crédit).

recours BDF

Comment va intervenir la Banque de France ? En désignant une banque qui sera obligée d’ouvrir un compte de dépôt. Pour cela, il faudra constituer un dossier. Les pièces justificatives ne concernent pas les fiches de payes ou les déclarations d’impôts. La pièce angulaire du dossier reste la lettre de refus de la banque. A cela, il faudra ajouter le formulaire de demande, sa pièce d’identité, et un justificatif de domicile.

Où déposer sa demande de droit au compte ?

Deux moyens : par courrier à la BDF, ou au guichet de la Banque de France la plus proche de son domicile.

Le droit au compte : les services mis en place par la banque désignée

L’intervention de la Banque de France sera très rapide. L’établissement bancaire désigné devra ouvrir le compte dès la réception de la notification. Mais l’obligation se limite à la mise en place de certains services. Ceux qui ne sont pas listés ici restent au bon vouloir de la banque, et sont de l’ordre de la négociation avec son conseiller.

Les services bancaires de base :

  • L’ouverture du compte en banque (et éventuellement, sa fermeture)
  • L’accès à l’information sur son compte : RIB, consultation des opérations sur Internet
  • La possibilité de régler par TIP, mais aussi par virement et par prélèvement
  • La possibilité de retirer de l’argent au guichet, ou de déposer des espèces et des chèques sur son compte.
  • La fourniture d’une carte de retrait (à ne pas confondre avec une carte de paiement)
  • La fourniture de chèques de banque si besoin (le chèque est émis par la banque)

Un compte ouvert sur décision de la Banque de France peut-il être fermé par la suite ?

Tout va dépendre de l’utilisation que chacun va faire de son compte. En cas de nouveaux problèmes financiers, la banque a tout à fait le droit de fermer le compte. Mais la décision doit être motivée, et le préavis doit être de deux mois. En cas de fermeture, il est possible de se tourner à nouveau vers la BDF pour faire jouer son droit au compte bancaire.

Note à l’attention des personnes en situation de surendettement : la banque d’un surendetté ne peut pas fermer un compte bancaire  en cas de dépôt d’un dossier de surendettement. La chose paraît normal : il faut permettre à un surendetté de se relever et de redémarrer du bon pied. L’association CRESUS apporte une aide précieuse pour déposer et monter son dossier de surendettement.

Obtenir un crédit en ligne en étant FICP

Méfiance à ceux qui trouvent une banque pour interdit bancaire en ligne, ou bien un organisme de crédit pour fichés Banque de France. Il n’y a pas de miracles, et ce type d’établissement financier n’existe pas encore. Comme toujours, lorsqu’il s’agit d’argent, il faut rester vigilant. Maintenant, Internet permet de faire des simulations en ligne, et d’avoir une réponse rapide en cas de besoin urgent. On sait presque immédiatement si son dossier est complet, viable, et si sa demande de prêt peut-être financée.