Fichage FCC-FICP: C’est Quoi Exactement?

Le fichage Banque de France, tout le monde en a déjà entendu parler. Afin de comprendre les conséquences du fichage FICP ou FCC, et ses différentes déclinaisons, meilleure-banque.com a réalisé une fiche explicative.

Que veut dire être fiché Banque de France (définition de l’interdiction bancaire) ?

Avant de savoir s’il est possible d’emprunter de l’argent en étant fiché à la banque de France (FCC et FICP), il faut comprendre les différences entre ces fichages. La Banque de France a créé plusieurs fichiers distincts afin de différencier les incidents de paiement qui peuvent subvenir à tout à chacun.

➡ FICP : inscription suite à un incident de remboursement de crédit.

➡ FCC : inscription suite à un chèque impayé. Les chèques impayés font partie des incidents de paiement qui mènent à l’interdiction bancaire. Le seul moyen d’en sortir, c’est la régularisation des chèques qui posent problème. Vous pouvez aussi apparaître sur ce fichier suite à une utilisation abusive de votre carte bancaire.

L’interdiction bancaire, si elle est contraignante n’est pas rédhibitoire. Il existe toujours des solutions pour s’en sortir.



Que veut dire FCC ?

La conséquence de cette interdiction bancaire, c’est une inscription sur le fichier central des chèques. Il n’est alors plus possible de payer ses achats ou ses factures avec son chéquier. On doit rendre à sa banque son chéquier. Toutefois, pas besoin d’aller dénicher une banque pour interdit bancaire, on peut conserver son compte dans les mêmes conditions (hormis les moyens de paiement).

Le fichage FCC est aussi possible quand on a fait un peu trop « chauffer » sa carte bleue. Si l’expression est triviale, elle reflète une réalité de plus en plus courante, les chèques étant moins utilisés que par le passé.

Sur le fichier seront notés vos noms et prénoms, ainsi que le montant des chèques concernés ou celui des retraits par carte bancaire.

Durée du fichage FCC

Une fois inscrit sur le fichier des chèques impayés, la durée de l’interdiction est de 5 ans (réduite à deux années pour les problèmes de CB). La durée peut sembler longue, mais la Banque de France considère que ce laps de temps est nécessaire pour retrouver une situation normale.

Comment ne plus être fiché FCC ?

On peut anticiper la fin de ce délai en réglant d’une autre façon les chèques qui n’ont pas été honorés. Il faut alors un certificat du commerçant lésé affirmant que la dette est soldée. Le défichage FCC n’est donc pas insurmontable. Il faut jouer profil bas et régler ses dettes.

Peut-on emprunter avec un fichage FCC ?

Être FCC ne doit pas être confondu avec être fiché FICP. Si je ne peux émettre de chèques, rien ne m’empêche de contracter un crédit à la consommation, ou tout autre emprunt. L’argent emprunté pourra éventuellement servir à se sortir de ce fichier et à retrouver l’usage de ses moyens de paiement autre que l’argent liquide.



Que veut dire FICP ?

Le fichier FICP concerne les crédits qui n’ont pas été remboursés, et plus exactement les mensualités de remboursement qui n’ont pas été honorées. Le non-paiement de 2 mensualités consécutives de votre crédit peut entraîner une inscription sur ce fichier, qui vous empêchera de souscrire un nouveau crédit.

Autres motifs d’inscription :

➡ Découvert bancaire de plus de 500 € pendant plus de 60 jours après mise en demeure de la banque.

➡ En cas de surendettement : dès le dépôt du dossier.

Durée du fichage FICP

Sans régularisation, l’inscription est ici de 5 ans, à partir du moment où l’incident de remboursement est déclaré à la Banque de France par l’organisme financier « lésé ».

Comment faire pour ne plus être fiché FICP ?

Comme les incidents de chèque en blanc, l’inscription sue le fichier FICP dure 5 ans. En cas de remboursement pendant cette période, l’établissement de crédit qui a vu la situation se régulariser peut demander la radiation du fichier.

Si vous avez besoin de connaître le nom de l’organisme qui vous a fiché (s’il ne l’a pas fait par courrier comme la loi l’exige) vous devez vous rapprocher de la Banque de France.

Peut-on emprunter avec un fichage FCC ?

Techniquement, y être inscrit empêche de faire un nouvel emprunt. Les banques consulteront le fichier avant d’accorder un crédit, et cela représentera forcément un frein.


Les solutions pour emprunter en étant fiché BDF

Comment obtenir un crédit quand on est fiché Banque De France ? À toute situation compliquée, il y a toujours une solution, encore faut-il les connaître pour commencer à les envisager. D’une façon générale, on pense le plus souvent à faire racheter ses dettes.

Rachat de crédit pour FICP surendetté

Rembourser ses dettes avec un rachat de crédit, pourquoi ne pas y penser ? Le rachat de crédit offre l’opportunité de ne plus être FCC et d’oublier son fichage FICP. Le principe est simple : toutes les créances sont regroupées en une seule, et l’organisme qui a racheté les dettes devient le seul créancier du ménage.

Le revers de la médaille, c’est que la durée de remboursement va être prolongée, à moins d’avoir des rentrées d’argent importantes qui permettent de le solder au plus tôt. Toutefois, les mensualités peuvent être allégées, afin de rééquilibrer le budget.

Prendre un crédit en étant FICP et FCC en dossier de surendettement

Le dépôt d’un dossier de surendettement va avoir pour effet de geler les dettes pendant un certain temps, mais aussi de bloquer les nouvelles offres de crédit. En effet, pas une banque en France n’acceptera de prêter de l’argent à une personne en situation de surendettement. Les solutions qui s’offrent alors :

Faire un crédit PAP, de particulier à particulier

Chercher un crédit CAF

Obtenir un micro crédit de la part d’une association

Cumuler FICP, FCC et surendettement n’est pas chose rare. Heureusement, la Banque de France, et les associations qui luttent pour la réinsertion sociale permettent de s’en sortir, avec un peu de temps et beaucoup de bonne volonté.

Crédit FICP pour interdit bancaire

 Il existe des systèmes de crédits alternatifs, qui permettent de faire un crédit, même en cas d’interdiction bancaire. Il est possible de faire rembourser l’intégralité de ses dettes, très rapidement. Protectimmo, par exemple, utilise le bien immobilier du débiteur pour lui prêter de l’argent.

Libre à ce dernier, de contracter un nouvel emprunt, une fois sa capacité de faire un crédit retrouvée. C’est le principe du prêt réméré, où on paye un loyer pour rester dans sa maison, ou dans son appartement, avant de pouvoir racheter celui-ci aux conditions fixées dans le contrat d’achat.

Ce crédit alternatif évite la saisie du bien immobilier pour toutes les dettes de la vie courante.