Comment Trader les Options en France? [GUIDE 2022]

Une option est un contrat qui donne le droit d’acheter ou de vendre une action à un prix convenu et avant la date convenue. Lorsqu’elles sont utilisées correctement, les options peuvent être plus rentables que le trading d’actions et d’ETF, et le niveau de risque est limité par le prix de l’option. Si vous vous demandez quelle est la meilleure plateforme de trading pour les options en France, et particulièrement pour les options d’achat d’actions de sociétés américaines, consultez notre guide.

Pourquoi choisir Freedom24 pour trader les options d’achat d’actions de sociétés américaines en France ?

Ouvrir un compte ▶

Freedom24 est la plateforme en ligne de courtage de la société de bourse Freedom Finance Europe, qui est une filiale européenne de la holding internationale créée en 2008.

Un compte chez ce courtier permet notamment de trader sur les places de marché telles que la bourse de New York (NYSE), NASDAQ, le Chicago Mercantile Exchange (CME), le Chicago Board of Options Exchange (CBOE) et d’accéder aux bourses européennes ou asiatiques. Quelques clics suffisent pour passer des ordres.

S’agissant de la fiabilité, il faut noter que la maison mère du courtier en ligne, Freedom Holding Corp., fait l’objet d’une régulation par la SEC (Securities and Exchange Commission), un organisme de régulation des marchés américains.

Freedom Finance Europe est également régulée par la CySEC (UE) et la BaFin (Allemagne). Le courtier est entièrement conforme à la MiFID II – un cadre réglementaire qui garantit le niveau de protection des investisseurs le plus élevé possible. Les actifs du client sont assurés par ICF.


main FR 970x250


Tarifs des options d’achat d’actions de sociétés américaines chez Freedom24

4 offres tarifaires sont proposées : All inclusive in USD, Smart in EUR et Fix in EUR. Quelle que soit l’option, le tarif par contrat USA Stock Options est de 0,65 $ et les frais d’un prêt sur marge sont de 12 %. C’est un des tarifs le plus bas d’Europe pour ce type d’actifs.

  • All inclusive in USD : accessible gratuitement (0 €/mois) elle propose des offres d’investissement ainsi qu’un accompagnement individuel des gestionnaires qui y souscrivent.
  • Smart in EUR : cette offre est également accessible gratuitement (0 €/mois).
  • Fix in EUR : elle coûte 10 € par mois.
  • Super in EUR : 200 € par mois.

Ouvrir un compte Freedom24 en 4 étapes

L’ouverture de compte prend environ 10 minutes et se décline en 4 étapes :

  1. Se rendre sur la plateforme de Freedom24 et cliquer sur l’option « ouvrir un compte ».
  2. Renseigner ensuite votre adresse électronique et créer votre mot de passe. Il vous faudra après donner l’autorisation à la plateforme pour le traitement de vos données personnelles en cochant la case affiliée, puis cliquer sur « inscription ».
  3. Lire les conditions générales, les accepter puis entrer votre numéro de téléphone.
  4. Confirmer l’ouverture du compte grâce au code qui vous sera envoyé par SMS et envoyer les photos des documents prouvant votre identité et votre adresse.

Ouvrir un compte ▶

Après la vérification de votre compte (qui prend environ 10 minutes), vous pourrez déposer des fonds par virement bancaire ou par carte bancaire. Le virement par carte bancaire est un moyen de dépôt pratique et rapide (les fonds apparaissent immédiatement sur le compte).

Les dépôts par carte bancaire sont gratuits dans les 30 premiers jours sur la plateforme de trading, après le premier mois la commission pour le rechargement du compte d’investissement Freedom24 par votre carte bancaire est de 2,5 % de la somme.

Les dépôts par virement bancaire sont toujours sans commission, mais cela peut prendre jusqu’à quelques jours ouvrables pour que l’argent (envoyé par virement bancaire) soit versé sur votre compte de trading.



Qu’est-ce-qu’une une option en bourse ?

Une option est un contrat qui vous confère le droit, mais pas l’obligation, de procéder à la vente ou à l’achat d’un instrument financier à un prix prédéterminé et sur une période donnée. 

Les options correspondent à des produits dérivés dont la valeur est définie par le prix de l’actif sous-jacent. En considérant par exemple que l’option porte sur des actions, en les acquérant, vous obtenez le droit de vendre ou d’acheter lesdites actions à n’importe quel moment de la période sur laquelle l’option est valide, et ce, au prix prédéfini.


Comment fonctionnent les options en bourse ?

On distingue 2 types d’options : l’option d’achat et l’option de vente.

Option d’achat

Lorsque vous achetez une option d’achat (call), vous acquérez le droit d’acheter le produit sous-jacent dont elle est dérivée à un prix prédéterminé. La somme payée pour obtenir ce droit est appelée « prime ». L’option a une date d’expiration qui, elle aussi, est prédéfinie dans le contrat. Cette date indique la fin du délai au bout duquel vous ne pourrez plus exercer votre droit.

Acquérir une option d’achat est pertinent lorsque votre lecture du marché en tant qu’investisseur vous fait prédire une hausse des prix au cours du délai de validité du contrat. 

Sur ce coup, l’investisseur et le vendeur de l’option ont des attentes opposées. Ce dernier a intérêt à ce qu’au contraire le prix de l’actif chute et soit inférieur au prix convenu dans le contrat (appelé « prix d’exercice ») et à la prime, car lorsque vous déciderez d’exercer votre droit, il sera contraint de vous le vendre au prix prédéterminé.

Option de vente

Lorsque vous achetez une option de vente (put), vous acquérez le droit de vendre le produit sous-jacent dont elle est dérivée à un prix prédéterminé. À l’image de l’option d’achat, vendeur et investisseur ont des attentes opposées concernant les mouvements du marché. Mais cette fois, la donne change. 

L’achat d’une option de vente est pertinent pour l’investisseur lorsqu’il prédit une baisse du cours pendant la durée de validité du contrat. Le vendeur de l’option de vente quant à lui va espérer le scénario contraire, c’est-à-dire une hausse du cours, supérieur au prix d’exercice moins le montant de la prime.

Quelques notions à connaître :

  • L’effet levier : il sert à maximiser le bénéfice tiré de l’option comparativement à un investissement direct dans l’actif sous-jacent. En effet, la somme que vous investissez dans une option est moins importante que celle qu’il faudrait injecter directement dans l’actif sous-jacent pour avoir une position de taille similaire.
  • Signataire/Détenteur : le signataire est la personne qui vend l’option tandis que le détenteur est la personne qui l’achète.
  • Dans la monnaie (In the money) : on dit qu’une option est « dans la monnaie » quand l’exercice du droit du détenteur lui est profitable, c’est-à-dire que le prix négocié dans le contrat est plus avantageux que le cours actuel du produit sous-jacent sur le marché.
  • Hors de la monnaie (Out of money) : une option est « hors de la monnaie » lorsqu’exercer son droit dessus implique des pertes pour le détenteur. Autrement dit, le prix d’exercice est moins avantageux que le cours actuel du produit sous-jacent sur le marché.
  • À la monnaie (At the money) : cette expression correspond à une situation où le prix d’exercice est égal ou pas éloigné du prix du produit sous-jacent sur le marché.

Option américaine et option européenne

Les spécificités des contrats peuvent varier d’une option à une autre, et c’est notamment ce qui distingue l’option américaine de l’option européenne. La différence la plus importante entre ces deux types d’options se situe au niveau des conditions d’expiration de l’option.

Ouvrir un compte ▶

Dans le cas de l’option américaine en effet, le détenteur peut exercer son droit au moment qui lui convient avant l’expiration du délai. Par contre, dans l’option européenne, la date à laquelle le détenteur peut exercer son droit est déjà prévue au contrat et donc figée. Les options américaines sont donc plus flexibles.


Quelles sont les meilleures stratégies pour le trading d’options ?

Dans le trading d’options, l’aptitude à gérer le risque et à évaluer le potentiel de gain ou de perte est déterminante. Les traders aguerris usent de diverses stratégies pour s’en sortir. Focus sur 3 des meilleures d’entre elles.

Long straddle : c’est une stratégie qui consiste à acheter simultanément une option de vente et une option d’achat dont le prix d’exercice et l’échéance sont les mêmes. Elle est utilisée par un trader lorsqu’il s’attend à d’intenses fluctuations sur le marché, mais n’arrive pas à en déterminer le sens. 

Short straddle : elle consiste à vendre simultanément une option de vente et une option d’achat pour lesquelles le prix d’exercice et l’échéance sont identiques. Cette stratégie est utilisée lorsqu’on prévoit une faible volatilité du prix sur le marché. 

Long strangle : elle correspond à l’achat d’une option de vente et d’une option d’achat ayant la même échéance. Pour la première, le prix d’exercice est faible tandis que pour la seconde, il est élevé. On peut recourir à cette stratégie afin de profiter d’une forte volatilité imminente dans les deux directions.


Faut-il trader les options ou les actions ?

Les actions correspondent à des parts d’une société. Trader des actions, c’est simplement opérer un achat ou une vente d’actions. Le trading d’options et le trading d’actions ont tous les deux des avantages et des inconvénients. 

Trader les options est néanmoins un meilleur choix lorsque vous voulez investir moins d’argent que dans un investissement direct sur l’actif sous-jacent, pour un retour similaire.


main FR 970x250


Est-il plus risqué de trader les options plutôt que les actions ?

Le risque dans le trading d’options est un cran au-dessus de celui du trading d’actions en raison de la volatilité des prix des actifs sous-jacents. Mais un trader éclairé peut user de stratégies pour profiter d’une plus large palette de résultats boursiers, tout en limitant les risques.


10 bonnes raisons de trader les options en bourse

  1. Trader des options permet de gagner plus vite de l’argent ;
  2. Les options ne nécessitent pas un capital très élevé ;
  3. Dans certaines conditions, investir dans des options présente moins de risques qu’investir dans des actions ;
  4. Le trading d’options s’accompagne d’une plus grande variété de stratégies ;
  5. Vous pouvez plus facilement évaluer votre risque maximum avant de vous engager dans une position ;
  6. Les options peuvent être utilisées pour couvrir une position ;
  7. Les options peuvent servir à créer des revenus supplémentaires ; 
  8. Les options sont négociables à tout moment quand le marché est ouvert ;
  9. Les commissions prélevées par les courtiers en ligne sur les options sont généralement réduites ;
  10. Vous pouvez bénéficier de l’effet levier.

Ouvrir un compte ▶


Quel est le salaire d’un trader d’options ?

Selon le site Glassdoor.fr, le salaire d’un trader d’options en France est en moyenne de 61 000 € par an.

Selon le site Comparably.com, un trader d’options aux États-Unis peut gagner entre 29 313 et 791 198 $ par an.

Selon le site Ziprecruiter.com, le salaire d’un trader d’options aux États-Unis est en moyenne de 133 669 $ par an.

Notons que le salaire exact d’un trader d’options chez Goldman Sachs n’est pas connu du grand public, cependant c’est un poste très rémunérateur, il est évalué entre 100 000 et 200 000 € par an.


L’avis de meilleure-banque.com

Le trading d’options est une activité délicate. Pour un débutant, c’est encore plus compliqué et risqué. Cependant, il est tout à fait possible de tirer son épingle du jeu avec les options d’achat d’actions de sociétés américaines, car être un bon trader, ça s’apprend. Aussi, la multitude de stratégies qui accompagne le trading d’options permet de limiter les risques afin de tirer un maximum de profits.

Avertissement : les investissements en valeurs mobilières et autres instruments financiers impliquent toujours le risque de perte de votre capital. Les prévisions ou les performances passées ne préjugent pas des résultats futurs.