Comment Acheter des Actions Airbnb? [Guide 2021]

L’introduction en bourse d’Airbnb a été un succès. Pour acheter son action, vous avez besoin d’un courtier fiable ayant des tarifs très compétitifs. 

Notre palmarès des courtiers

Accès à 50 places boursières dont New YorkVoir l'offre ▶
Voir l'offre ▶
Voir l'offre ▶

970x250


Voici comment acheter l’action Airbnb avec eToro sans commission

Peu de brokers offrent les conditions d’eToro avec sa large gamme d’actions à 0 % de commission.

1️⃣ Créer un compte

Avant de pouvoir commencer à trader sur eToro, vous devrez créer un compte sur la plateforme. Cette partie est facile et ne prend que quelques minutes.


Ouvrir un compte ▶


2️⃣ Vérifier le compte et faire le 1er dépôt

Ensuite, vous devrez vérifier votre compte en prenant et en envoyant des photos de votre passeport ou de votre carte d’identité ainsi que d’une facture récente pour vérifier votre adresse.

Il est ensuite nécessaire de faire un dépôt sur votre compte. eToro accepte différentes méthodes de paiement. Le dépôt minimum est de 200 € la première fois et de 50 € pour les dépôts ultérieurs.

3️⃣ Trouver l’action Airbnb

Pour trouver l’action de Airbnb, utilisez le moteur de recherche de la plateforme d’eToro. Il suffit de taper son nom et le système vous le suggère.

La page affichée est constituée de publications d’autres traders concernant Airbnb, un peu comme sur Twitter. eToro est assez bien outillée pour mener des analyses techniques et fondamentales sur l’action Airbnb.

Lorsque vous êtes enfin prêt à acheter l’action, cliquez sur le bouton « Investir » en haut et à droite de la page pour faire apparaître cette fenêtre contextuelle :

À partir de cette page, entrez le montant que vous souhaitez investir dans l’action ou passez par la mesure en « unités », qui représente le nombre d’actions. Enfin, cliquez sur le bouton « Placer un ordre » en bas de la page pour valider la transaction.


▶ Acheter l'action avec eToro


Pour profiter des actions à 0 % de commission, vous ne pouvez qu’acheter les titres. Pour vendre l’action Airbnb il faut utiliser les CFD, mais dans ce cas, une commission va s’appliquer à la transaction.



Prévisions sur l’action Airbnb en 2021 et 2022 : faut-il acheter ?

Malgré les limitations de voyages dans le monde et la crise sanitaire, l’intérêt pour Airbnb était tel que l’entreprise a connu l’une des plus grandes introductions en bourse de l’histoire. Cet intérêt élevé indique que les investisseurs voient une opportunité à long terme dans l’entreprise, indépendamment du contexte actuel de la COVID-19.

Les introductions en bourse entraînent généralement un battage médiatique qui peut faire monter le titre très haut avant qu’il ne corrige pour refléter sa vraie valeur. Cependant, Airbnb avait baissé juste après son IPO passant de 144 dollars pour marquer un plus bas à 124 dollars le 15 décembre. Mais depuis cette date, l’action est dans une tendance haussière soutenue.

Le titre pourrait constituer un bon investissement dans l’horizon 2021-2022, d’autant plus que le secteur du tourisme reprendra peu à peu son dynamisme à partir de l’été 2021.



Airbnb et le Bitcoin (BTC)

Il n’est pas encore possible de payer votre location sur Airbnb avec des Bitcoins, mais le groupe prévoit d’intégrer la technologie de la blockchain et les monnaies numériques dans son fonctionnement.

Selon son prospectus d’introduction en bourse déposé auprès de la Commission américaine des valeurs mobilières (SEC), Airbnb étudie plusieurs applications de la technologie blockchain.

Auparavant, la société avait déclaré qu’elle n’envisageait pas de prendre en charge les paiements en cryptomonnaies, mais le bitcoin connaissant un réel succès, Airbnb reconnaît que son avenir dépend de sa capacité à s’adapter aux nouvelles technologies. Pour le moment, aucune décision concrète n’est encore annoncée.


Les 3 principaux concurrents d’Airbnb

La location de logements saisonniers chez le particulier a connu un essor considérable en une dizaine d’années. La location d’habitations privées pour les vacances est devenue un marché très porteur, sur lequel Airbnb a su se positionner et devenir leader.

Mais la société rencontre à présent 3 concurrents sérieux sur le marché. Il s’agit de Wimdu, Homeaway/Abritel et Booking.com. Si Booking.com est moins spécialisé, présent également sur le secteur de la réservation hôtelière, il n’en reste pas moins un adversaire de poids. Wimdu et Abritel en revanche surfent sur la même vague.

Wimdu

Wimdu est un courtier spécialisé dans la location d’hébergements de vacances à bas prix.

Ce marché en ligne pour la réservation de logements de vacances propose des solutions d’hébergement uniques dans le monde entier. Chambres d’hôtes ou appartements privés, c’est une société qui offre aux particuliers en quête d’une location saisonnière un large choix de solutions, au niveau international. Elle se rémunère en prélevant une commission sur les transactions effectuées par son intermédiaire.

Cela place Wimdu en concurrence avec Airbnb. Cependant, son champ d’action n’est pas aussi large que ce dernier. Par ailleurs, Wimbu redirige uniquement vers d’autres sites de location en ligne.

Homeaway/Abritel

Aujourd’hui plateforme d’intermédiation entre propriétaires d’hébergements de vacances et vacanciers, HomeAway a déjà un beau passé derrière elle.

Abritel met en relation des propriétaires autant particuliers que professionnels, avec des vacanciers, pour toutes sortes de locations immobilières saisonnières et pour tous les budgets. La société se rémunère sous forme de commissions ou frais de dossier, tant auprès des locataires que des loueurs, le total atteignant pas loin de 25 % du montant de la location.

Booking.com

Booking.com est l’un des leaders mondiaux du e-commerce dans le domaine de l’hébergement touristique et de voyage. Membre de Booking Holdings Inc. (action BKNG au NASDAQ), la plateforme est mondialement connue et utilisée.

Outre la réservation de nuitées d’hôtels et d’immobilier saisonnier, elle propose de la location de voitures, des voyages, des réservations de restaurants et autres. Ses nombreux partenariats lui permettent également de proposer des voyages en avion. Ou d’être présenté comme partenaire exclusif sur le site de certains avionneurs comme Easyjet par exemple.

Ce sont plus de 28 millions d’hébergements qui sont proposés, parmi lesquels plus de 6,2 millions de maisons, d’appartements et de logements uniques. Le site de Booking.com comptabilise près de 600 000 réservations par jour. 

L’inscription et la publication d’annonces sont gratuites pour les propriétaires. L’application de gestion locative est facile et conviviale. Booking.com facture mensuellement un pourcentage pour chaque réservation effectuée par l’intermédiaire de sa plateforme. Côté voyageur, ce sont des tarifs souvent très compétitifs associés à divers bonus et réductions de fidélité.


Qui est Brian Chesky, le PDG d’Airbnb ?

Brian Chesky est un jeune quadragénaire de classe moyenne devenu milliardaire en quelques années. S’il est le PDG d’Airbnb, il n’en est cependant pas le seul fondateur. Il partage en effet ce privilège avec Joe Gebbia, un ami de longue date, et Nathan Blecharczyk qui les a rejoints quelque temps plus tard.

Fiche d’identité

Né le 29 août 1981 à Niskayuna dans l’État de New York, Brian Chesky est le fils de travailleurs sociaux. Encouragé par ses parents à s’orienter dans l’art, il se dirige vers des études de design au Rhode Island School of Design.

C’est en 2004 qu’il se tourne vers l’entrepreneuriat en intégrant la Sloan School of Management du MIT. Il dira alors : « J’y suis rentré en 2004 comme un artiste, j’en suis ressorti comme un entrepreneur. »

Brian Chesky, un idéaliste génial

Le succès se fait attendre et pour boucler les fins de mois, Brian Chesky partage son appartement avec Joe Gebbia. En 2007, il a l’idée de proposer des nuitées chez lui, alors qu’un colloque avait saturé tous les hôtels de San Francisco.

Ayant acheté à la hâte des matelas pneumatiques avec son colocataire, il propose alors le concept AirBed and Breakfast (Matelas pneumatique et petit déjeuner). Ce fut un succès. Ils ont alors réitéré, créant un site web afin de rendre l’offre plus visible.

Idéaliste prônant l’économie collaborative, il entend faire jouer la solidarité. La possibilité de proposer un hébergement chez l’habitant répond pour lui à un besoin. C’est d’ailleurs toujours ce qui l’anime aujourd’hui.

Des débuts difficiles, mais une reconnaissance rapide

Malgré l’intérêt croissant des hôtes recrutés par son site internet, Brian Chesky a éprouvé des difficultés à inspirer confiance aux investisseurs.

Son ambition ? Intégrer, à la Silicon Valley, l’incubateur d’entreprises de Paul Graham. Mais celui-ci lui en refuse l’accès. Qu’à cela ne tienne, malgré leurs 30 000 dollars de déficit, Chesky et ses compères commercialisent des boîtes de céréales à l’effigie de caricatures de Barack Obama et John McCain.

Paul Graham est impressionné et leur dit même « Si vous pouvez convaincre des gens de payer 40 dollars pour un paquet de céréales, sans doute pouvez-vous les convaincre de payer pour dormir sur le matelas pneumatique de quelqu’un. »

Une expansion fulgurante et toujours la même philosophie

Brian Chesky aime à se qualifier de sans-domicile-fixe. Allant d’hôte en hôte, il affirme ne plus vraiment avoir de résidence. Même si son vieil appartement est toujours là, avec ses vieux matelas pneumatiques, paraît-il.

Inspiré par George Tenet et Warren Buffett, ce charismatique PDG participe, avec ses deux acolytes, à la campagne The Giving Pledge. Il s’est engagé à faire don du produit net de sa rémunération en actions de PDG à des causes communautaires, philanthropiques et caritatives.


L’année de tous les dangers

Pour le PDG d’Airbnb, l’année 2020 fut très difficile. Des décisions très dures ont été nécessaires, telles que le licenciement de 25 % des effectifs de la société.

Mais contre toute attente, l’introduction en bourse de Airbnb en décembre a fait bondir sa fortune de 150 % en une journée, le classant 180e fortune mondiale selon Bloomberg. Ce qui lui assure la confiance des investisseurs. De quoi le rassurer et le conforter dans l’idée que le concept de location d’appartements de particulier à particulier a un bel avenir devant lui.

Les qualités d’adaptation de ce leader charismatique lui permettront de façon plus que certaine de vaincre les difficultés liées à la crise sanitaire de la Covid-19.