Prêteur d’Argent Privé Sérieux: Crédit aux Particuliers

Les offres de prêts entre particuliers se multiplient. Devant ces prêts de plus en plus nombreux, les questions concernant une demande de crédit privé sont récurrentes. Elles concernent surtout le sérieux des prêteurs particuliers et les modalités du crédit.

Younited Credit : un prêteur sérieux

Simulez votre crédit ▶

Pour ceux qui cherchent un avis sur les prêts privés, nous recommandons de contacter un prêteur via les plateformes de prêt entre particuliers sur internet. Toutes ne se valent pas. Notre préférée : Younited Credit, qui met en relation les particuliers qui ont besoin d’argent, et les investisseurs qui sont disposés à en prêter.

Un prêteur d’argent français, sérieux et certifié 

Younited Credit n’est pas un organisme comme les autres : il met en relation des emprunteurs particuliers et des investisseurs professionnels à qui il reverse tous les intérêts.

Pour les emprunteurs, il s’engage à donner une réponse de principe immédiate et une réponse définitive en moins de 24 heures si le dossier est complet. La signature électronique mise en place permet de recevoir les fonds dans la semaine qui suit cet accord.

Agréé par l’ACPR

De plus, il est agréé par l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), sous l’égide de la Banque de France. Son rôle est de contrôler les sociétés du secteur financier dans l’intérêt du consommateur.



Qui est derrière Younited Credit ?

On retrouve de gros groupes, réputés pour leur sérieux : BPI France, AG2R La Mondiale, Arkéa, Adevinta et Eurazeo. Cet actionnariat de renom permet à Younited Credit de se développer pour devenir le prêteur privé numéro 1 en France.

Simulez votre crédit ▶


Les prêteurs particuliers : pourquoi font-ils cela ?

Un particulier qui prête de l’argent peut le faire pour deux raisons :

➡ Tout d’abord, en agissant ainsi, le prêteur a l’impression (justifiée) d’aider celui à qui il va confier une certaine somme d’argent. Cette implication dans la finance « social » peut permettre de débloquer un crédit RSA, un emprunt chômeur, ou un prêt CDD par exemple, là où les banques classiques peinent parfois à répondre.

➡ Mais les personnes qui octroient des prêts aux particuliers le font aussi parfois dans une logique économique, puisque mettre à disposition de l’argent (notamment via une plateforme de crédit sérieuse) permet de générer un taux d’intérêt supérieur à celui du livret A ou des livrets d’épargne les plus populaires.



Rechercher un prêteur particulier sérieux

Nombreuse sont les raisons qui peuvent nous pousser à faire ce type de recherche. Il y a d’abord le refus des banques « classiques ». Un prêt privé répond à une demande croissante des « laissés pour compte du crédit », comme les chômeurs ou les étudiants qui veulent financer leurs études.

Difficile de demander un prêt lorsqu’on est sans emploi, où que nos parents ne peuvent se porter caution particulière. Même chose quand on est surendetté. Il arrive qu’un dossier de surendettement ne passe pas, et pour faire face à ces créanciers, pour une courte durée, il est nécessaire d’emprunter une certaine somme, reste à le faire dans de bonnes conditions.

Les raisons d’un crédit entre particuliers sont donc avant toutes sociales, mais pas uniquement, puisque se passer des banques est aussi parfois un acte politique.

Ainsi, il n’est pas obligatoire d’être fiché Banque de France pour rechercher un prêteur pour les particuliers, mais le demandeur d’argent peut aussi le faire pour des raisons qui lui tienne à cœur, comme se passer d’un système économique qu’il estime ne plus lui convenir.


Peut-on refuser un prêt entre particuliers ?

Les refus de crédit bancaires vont s’accélérer pour ceux qui sont en grande difficulté financière. Si je suis fiché banque de France, si je suis au RSA, si je suis en surendettement, il est peu probable qu’une banque me prête de l’argent.

Les sites de prêts entre particuliers vont, eux aussi, vérifier ces informations, avant d’engager l’argent de leurs investisseurs.




Emprunt entre particulier : la reconnaissance de dettes

Pendant longtemps, un prêt d’argent entre particuliers en France se limitait à l’apport (et au soutien) de ses proches et de sa famille, avec les risques que comportait une confiance aveugle envers celui à qui l’argent est destiné. Aujourd’hui des règles l’encadrent, d’où l’importance de rédiger une reconnaissance de dettes si vous ne passez pas par un organisme reconnu comme Younited Credit.

Modalités

La reconnaissance de dettes entre deux personnes sera valable à partir du moment où certaines règles sont respectées :

➡ La somme d’argent mise à disposition devra y figurer, en lettres et en chiffre, afin d’éviter les motifs de discorde.

➡ De la même façon, l’identité et la signature de l’emprunteur et du prêteur devront figurer sur le document, rédigé devant notaire ou sous seing privé, au choix.

➡ Ne pas oublier d’indiquer la date, le taux d’intérêt ainsi que les mensualités de remboursement (+ la date de démarrage de remboursement du prêt).


Prêteur privé : quelle fiscalité ?

Un prêt entre particuliers, à partir du moment où il dépasse 760 €, doit être déclaré aux autorités fiscales. En ce qui concerne les intérêts, s’il n’y a pas de minimum imposé (un prêt sans intérêt peut être consenti, c’est légal), les prêteurs privés ne peuvent appliquer un taux supérieur à celui qui est fixé par la Banque de France.

Enfin, si je suis un particulier qui prête de l’argent avec intérêts, ceux-ci devront être déclarés sur la feuille annuelle d’imposition.

Un acte écrit est nécessaire pour formaliser un prêt entre deux personnes majeures. Des documents pour faciliter la rédaction d’un crédit entre particuliers sont facilement accessibles sur Internet.


Le conseil de meilleure-banque.com: attention aux arnaques de crédit sur Internet

Lorsqu’on est dans une situation difficile, au chômage, au RSA, surendetté, et que l’on a un besoin urgent d’argent, la tentation est grande de répondre aux annonces ou aux offres publiées sur le net (même chose pour les fichés Banque de France qui cherchent un crédit et les interdits bancaires). Les arnaques des prêts entre particuliers sont nombreuses, il faut être vigilant.

➡ Si je veux prêter de l’argent : il faut rédiger un contrat, et passer par une plateforme sérieuse et reconnue

➡ Si je cherche un crédit : ne pas transmettre de documents personnels sans être certain de la source, et ne pas envoyer d’argent par Internet pour recevoir le prêt (arnaque classique du prêt entre particulier : « besoin de payer les frais d’envois avant de recevoir l’argent »).

Pensez aussi au prêt d’honneur

Un prêt d’honneur est le plus souvent un crédit à taux 0, que l’on s’engage à rembourser, sans obligatoirement fournir de caution bancaire. Il s’adresse surtout aux personnes avec des revenus modestes (CAF), aux créateurs d’entreprises (ADIE), et aux jeunes qui veulent se lancer dans un projet professionnel ou culturel.

La somme d’argent prêtée est souvent inférieure à 3 000 €, mais peut monter à 10 000 € en cas de projet professionnel d’envergure.