Avis Livret C 2022: l’Épargne en Crypto Stablecoin

Les Français sont nombreux à rechercher des solutions plus rémunératrices que le livret A. Nous vous présentons son cousin, Mon Livret C, une solution moderne et alternative qui promet des rendements supérieurs grâce à l’épargne en Crypto Stablecoin, avec une gestion simple et sécurisée.

Qu’est-ce que Mon Livret C ?

Même si son nom rappelle étrangement celui du Livret A, Mon Livret C n’est pas un livret d’épargne bancaire ordinaire. La promesse est tout autre, car l’investissement se fait sur le marché de la Finance Décentralisée, en d’autres termes, en cryptomonnaies, sur la blockchain.

Pour rappel, la Finance Décentralisée — ou DeFi — regroupe l’ensemble des protocoles financiers exécutés sans intermédiaire sur le marché des cryptomonnaies. Ce sont des technologies récentes et compliquées, qui demandent des connaissances techniques poussées.

Pour l’épargnant lambda et les non avertis, cela peut sembler effrayant et révolutionnaire. Mais Mon Livret C a justement été conçu pour offrir une solution simple, performante et sécurisée, ouverte au grand public. L’idée des concepteurs est de démocratiser et de sécuriser l’épargne en cryptomonnaies.

Cet article peut aussi vous intéresser : les banques crypto friendly

Points forts

Ce livret particulier, qui permet d’épargner en crypto, présente plusieurs points forts.

✅ Les rendements

Le projet a un très gros intérêt. Celui de faire bénéficier ses investisseurs de forts rendements sans avoir d’expertise particulière dans le domaine très pointu de la crypto. C’est la startup à l’origine du projet qui gère la technique et qui maîtrise les risques pour ses clients.

La promesse annoncée de rendement annuel jusqu’à 5 % est alléchante. Bien meilleure que le taux du Livret A, qui s’élève péniblement à 2 %. Détail intéressant, les intérêts sont versés quotidiennement et les fonds sont disponibles immédiatement.

✅ La sécurité

Mon Livret C, qui fait donc office d’intermédiaire financier, assure ne collaborer qu’avec des prestataires diversifiés et sélectionnés, garantissant les plus hauts niveaux de sécurité et de conformité.

La startup est également proactive dans l’anticipation des risques et problématiques qu’encourt l’investissement sur ces marchés particuliers. La sécurité des fonds de ses clients est une priorité.

✅ Le risque maîtrisé

Pour les prémunir contre la volatilité des cours, très forte sur le marché des cryptomonnaies, les investissements des utilisateurs sont immédiatement et automatiquement convertis en stablecoins.

Ce sont des cryptomonnaies particulières, qui ont un cours adossé à une monnaie classique telle que le dollar ou l’euro. Les stablecoins les plus connus sont l’USDT et l’USDC, adossés au dollar américain. Ces monnaies sont décorrélées des variations du marché et réduisent donc les risques.

Aussi, pour offrir cette possibilité d’épargne en cryptomonnaies à tous, l’investissement se fait facilement, grâce à une application dédiée, avec des versements en euros.

✅ La simplicité

La gestion est simple, sans technicité particulière. On peut retrouver les détails de son portefeuille et piloter son argent sur son espace dédié et tout ceci totalement gratuitement. Il n’y a pas de frais d’entrée, de gestion ou de retrait.

Points faibles

Quelques points faibles sont à souligner.

❌ La jeunesse

Créée en 2021, la startup à l’origine du projet est encore toute jeune. En phase de pré-lancement, elle prépare d’ailleurs une nouvelle levée de fonds de 1 million d’euros. Elle prévoit également d’embaucher de nouveaux collaborateurs pour accélérer son développement.

Pour le moment, les futurs clients sont invités à s’inscrire sur une liste d’attente.L’application n’est pas encore accessible et pourrait présenter des bugs ou demander à être perfectionnée après son lancement.

❌ Le montant de l’investissement

L’investissement initial minimum requis est de 1 000 €. C’est une somme qui peut être conséquente pour les petits épargnants et qui pourrait donc en rebuter certains. Par ailleurs, il est obligatoire de conserver un minimum de 500 € sur son livret. Cela, même si les retraits peuvent être effectués rapidement, gratuitement et facilement depuis l’espace personnel.

❌ Le risque

Comme pour tout investissement, il existe un risque de pertes en capital. La cryptomonnaie est un écosystème récent, la Finance Décentralisée encore davantage. Le marché repose sur des algorithmes et sur des enregistrements sur la blockchain. Il est possible que des défaillances techniques ou des évolutions de réglementations entraînent quelques incidents ou défaillances.

Fonctionnement

Il s’annonce extrêmement simple !

Après avoir créé son compte sur l’application dédiée, le client fait un virement en euros vers son portefeuille. Cet argent est automatiquement et immédiatement converti en stablecoins pour se prémunir de la volatilité des cryptomonnaies traditionnelles.

Ensuite, l’utilisateur n’a plus rien à faire. Ce sont les gestionnaires de la startup qui se chargent de mettre à disposition les fonds auprès d’investisseurs sélectionnés via des protocoles de prêts.

En échange de ces prêts, ces investisseurs versent des intérêts. C’est de cette manière que se rémunère l’entreprise.
Les clients obtiennent jusqu’à 4,16 % de rendement sur les fonds déposés, au-delà de ce taux, la startup conserve les gains.

Les clients ont un accès libre à leur portefeuille et peuvent réaliser des versements et des retraits en toute autonomie, sans frais, sans délai.

Concernant l’imposition, les utilisateurs de Mon Livret C, comme tous les investisseurs en cryptomonnaies, devront s’acquitter de la flat tax. C’est-à-dire qu’au-delà de 305 € de plus-values annuelles globales, une taxe de 30 % sera appliquée sur les plus-values de cession de crypto-actifs.


Qui est derrière Mon Livret C ?

Ce produit d’épargne en cryptomonnaies a été inventé par une startup de la Fintech française. Mathieu Charret et Roméo Poncet, tous deux diplômés de l’EM Lyon (Business School) en sont les co-fondateurs et se définissent comme des investisseurs 4.0. Ils exploitent les opportunités de la Finance Décentralisée et veulent exploiter les rendements souvent généreux proposés par cette infrastructure financière d’un genre nouveau.

Leur société est domiciliée à Lyon. À ce jour, elle compte 5 collaborateurs, dont les 2 fondateurs. La gestion des fonds des clients est réalisée en interne et de nouveaux collaborateurs devraient intégrer l’équipe actuelle prochainement.

Mon Livret C vs Livret A

Bien que proches par le nom, le Livret A et le Livret C sont en de nombreux points très différents. La gestion du risque et l’imposition sont donc les principaux points de divergence de ces deux livrets d’épargne.

Plafond

  • Livret A : c’est un produit d’épargne bancaire ordinaire. Fortement apprécié par les Français pour sa gratuité, sa sécurité et la disponibilité des fonds, il permet d’épargner jusqu’à 22 950 €.
  • Livret C : c’est un livret d’épargne en cryptomonnaies. Pour les détenteurs d’un Livret C, les sommes investies n’ont pas de plafond.

Intérêts

  • Livret A : le taux d’intérêt est fixé deux fois par an par l’État français. Il a été relevé dernièrement à 2 %, mais est resté à moins de 1 % pendant plus de 7 ans, de 2015 à 2022. Même si les retraits sont possibles à tout moment, le calcul des intérêts est réalisé le 1er et le 16 de chaque mois, selon les sommes placées par quinzaine entière. Les intérêts cumulés durant l’année sont versés à l’épargnant le 31 décembre et sont exonérés d’impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux. Une personne ne peut détenir qu’un seul Livret A, les possibilités de rendement sont donc limitées.
  • Livret C : les intérêts sont possiblement supérieurs (jusqu’à 4,16 %, mais sans garantie) et sont versés quotidiennement. Mais pour rappel, la perte en capital existe et les plus-values annuelles, au-delà de 305 €, sont taxées à hauteur de 30 %.

Mon Livret C vs Livret Crypto

Le Livret Crypto proposé par Coinhouse, la plateforme française d’échanges de cryptomonnaies, est également un produit d’investissement basé sur les stablecoins. Il pourrait donc s’apparenter davantage au Livret C. Pour les deux produits, la volatilité des cours est maîtrisée et les frais de gestion sont gratuits.

Toutefois, leurs fondements sont différents. Pour le Livret Crypto, ouvert aux particuliers et aux entreprises, il existe 2 options d’investissement :

  • L’option 1 : elle met l’accent sur la performance et donc sur l’exposition au marché propose un rendement fixe de 5 % sur l’USDT ou l’USDC ou de 3,5 % sur le stablecoin euro. Les placements sont réalisés sur des plateformes centralisées, en dehors donc de la Finance Décentralisée.
  • L’option 2 : c’est un choix de diversification, car l’investissement est, ici, ventilé sur des supports diversifiés, dont la DeFi. Le rendement est fixé à 4,5 % pour l’USDT ou l’USDC et 3 % pour le stablecoin euro.

L’ouverture de compte semble moins directe chez Coinhouse puisqu’il faut d’abord passer par une étape de conseil par téléphone qui permet toutefois aux futurs investisseurs d’être aiguillés dans leurs placements par un gestionnaire expert.

Enfin, à la différence de Mon Livret C, les fonds du Livret Crypto sont bloqués pour 3 mois. Ensuite, vous êtes libre de retirer les fonds ou de renouveler.

Mon Livret C est-elle une entreprise fiable ?

Bien qu’encore très jeune, la société qui propose Mon Livret C semble fiable.

La startup spécialiste de la finance est immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés. Elle a obtenu son enregistrement en tant que Prestataire de Services sur Actifs Numériques, le PSAN. C’est un agrément, pour ne pas dire un Graal, délivré par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF). Cette autorité publique française indépendante veille à la protection de l’épargne, à l’information des investisseurs et au bon fonctionnement des marchés.

Elle rejoint ainsi le cercle très restreint des 36 sociétés disposant de cet enregistrement en France. Gage de son sérieux, de son ambition et de sa volonté de développement. L’entreprise aspire d’ailleurs à gérer les portefeuilles de 6 000 utilisateurs prochainement.

L’avis de Meilleure-Banque.com

La cryptomonnaie reste un domaine complexe, technique et risqué. C’est encore un marché réservé aux initiés.

Avec ces nouveaux produits d’investissement et d’épargne en cryptomonnaies, comme Mon Livret C, qui proposent des solutions simplifiées et qui ne nécessitent pas de connaissances poussées, il y a fort à parier que le marché du livret d’épargne crypto va s’ouvrir à un plus large public.