▷ Comparatif PEA 2018: Quelle Est La Meilleure Banque?

▷ Comparatif PEA 2018: Quelle Est La Meilleure Banque?
3.8 (75%) 4 votes

Comparer les PEA peut se révéler utile si vous voulez investir en bourse. Il n’y a pas que les performances  qui permettent de différencier les banques pour trouver le meilleur d’entre tous pour 2018.

Où ouvrir un PEA ?

Quelle est la meilleure banque pour ouvrir un Plan d’Épargne Actions (Boursorama, Fortuneo, HSBC, ING, Crédit Agricole, Binck) ?

Celles qui s’en sortent le mieux, ce sont les banques en ligne. Pour attirer de nouveaux clients, elles ne facturent rien, ou pas grand chose. Et pour un transfert, elles sont les championnes. Toutefois, elles n’ont pas toutes la même politique tarifaire. Une clôture peut ainsi être payante d’un côté et gratuite de l’autre.


Les 10 banques qui prennent le moins de frais

Ce n’est pas toujours simple de choisir le bon partenaire bancaire. Comparer les frais est un premier pas à faire pour faire votre choix. Pour cela, il faut savoir lire entre les lignes. Les frais peuvent se cacher dans le courtage, la garde des actions, le transfert, la clôture… Certains package les englobent sous un même tarif.

Pour aller plus loin : comment se défendre contre des frais bancaires abusifs ?

Parmi les critères retenus :

  • Le montant du dépôt au minimum,
  • Le coût pour un ordre de bourse
  • Le coût annuel
  • Les droits de garde

À suivre, vous allez pouvoir trouver le détail de certaines offres (6). Si certaines fonctionnalités sont les mêmes entre les banques, les offres comprennent quand même certaines différences.

Pour la rapidité d’ouverture : Boursorama banque

L’ouverture est ultra rapide, dans un délai de 3 jours, et un minimum de dépôt réduit, 300 euros, il n’y a plus qu’à croiser les doigts pour que la bourse continue à monter, et c’est parti. Vous avez la possibilité de gérer en toute simplicité votre portefeuille d’actions, mais aussi vos OPC européens.

Si vous êtes une association, cet article pourrait vous intéresser : trouver une banque pas cher.

Mon avis sur l’offre de Boursorama

Ce qu’il y a de bien chez eux, c’est leur offre pour trader, qui peut évoluer en fonction de votre profil. Vous avez le choix entre :

  • Classic
  • Découverte
  • Trader
  • Ultimate trader

Pour les coûts minimes : Fortuneo

Fortuneo insiste sur les frais annexes, en les réduisant au minimum. Il n’y a pas de frais d’abonnement, ni de droit de garde chez Fortuneo. De plus, les frais de courtages sont parmi les plus bas du marché.

De quoi peut se composer votre PEA ?

Avec lui, sont accessibles le marché français et les marchés européens, à condition que les titres proviennent d’une société d’un état membre, de Norvège ou d’Islande. Vous pouvez mettre dans votre portefeuille :

  • Des actions européennes
  • Des OPC : ce sont des SICAV et des FCP
  • Trackers et OPCVM  : s’ils sont éligibles

Comment se passe la gestion de votre plan ?

Le choix vous est donné. Vous pouvez  vous occuper vous même de vos opérations, on parlera alors de gestion libre (avec des outils de trading gratuits), ou choisir d’être conseillé par votre banque mais avoir le dernier mot, ou bien donner mandat.

Selon votre profil de trading il y a 3 tarifs :

  1. Optimum : si vous passez peu d’ordres
  2. Trader actif : si vous avez au moins 30 transactions par mois
  3. Trader premium : 100 ordres par mois au minimum

Mon avis sur l’offre de Fortuneo

Là encore, tous les profils d’épargnants sont concernés, que vous soyez un débutant ou un investisseur actif. À vous de choisir entre l’offre optimum et l’offre trader.


Transférez votre PEA chez Fortuneo

Il peut arriver que pour une raison ou pour une autre, vous ne soyez pas satisfait des services de votre banque et que vous vouliez en changer. Rien d’exceptionnel à cela, vous ne serez pas le premier ni le dernier.

Le transfert, possible, commence par l’ouverture d’un compte bourse chez Fortuneo, puis faites une demande en ce sens (remplir une document appelé « transfert de compte » avec les justificatifs nécessaires) :

  • Pièce d’identité
  • Justificatif de domicile récent
  • RIB

C’est Fortuneo qui se chargera de faire les démarches avec votre ancien établissement. Cela vous évitera d’avoir votre ancien banquier « courroucé » au téléphone. Bon à savoir : cette opération peut être coûteuse. Pour minorer les frais, il faut être le plus liquide possible.

Pour son côté international : HSBC

Pourquoi souscrire chez HSBC plutôt que chez une banque concurrente ? La banque est sérieuse, et possède des succursales dans le monde entier.

L’ouvrir chez HSBC : modalités

Pour qui est déjà client, rien de plus simple : un petit coup de fil à votre conseiller et le tour est joué. Il sera ravi de vous recevoir. Si vous n’êtes pas client, pas de panique. Le devenir n’est pas non plus une épreuve de force. Un formulaire en ligne à compléter, et là encore, c’est dans le poche. Même le versement initial peut se faire en ligne.

Les 4 étapes :

A lire aussi sur le site : comment devenir conseiller bancaire .

Mon avis sur l’offre d’HSBC

Possibilité de transférer votre capital en une rente viagère. Cette dernière sera elle aussi exonérée d’impôt sur le revenu. Pourquoi préférer la rente ? Parce qu’elle permet de lisser vos revenus, cette régularité étant parfois salutaire, surtout si vous êtes un panier percé.

Pour passer vos ordres de bourse en temps réel : ING

ING joue la carte de la rapidité pour attirer les investisseurs, et le PEA de la banque Orange est un bon complément à votre compte épargne. Le petit plus, l’application iphone, que vous pouvez trouver sur l’Apple Store, et qui permet de trader en direct, sans s’actualiser automatiquement.

Le montant minimal à déposer à l’ouverture

Quelle que soit le banque choisie, il faudra créditer votre compte bourse pour que celui-ci commence à fonctionner. Chez ING, 10 € suffisent. C’est symbolique comme somme, mais ça permet de lancer la machine.

Cela va t-il vous couter de l’argent ?

Non, en tout cas pas chez ING. L’ouverture est gratuite, même chose pour le transfert côté ING. Reste que votre banque initiale a le droit de facturer des frais en cas de transfer, et généralement elle ne s’en prive pas. Plus le portefeuille est gros (beaucoup de titres différents), plus les frais seront élevés.

Une fois le transfert effectué, 0 frais pour gérer, garder, pour consulter, pour déposer et même pour clôturer. Rien à payer à l’entrée, rien à la sortie.

Transférez votre PEA chez ING

Passer d’un établissement à un autre est devenu quelque chose de facile, surtout avec les banques en ligne. Ce n’est plus au client de s’occuper des formalités administratives, mais à la nouvelle banque de s’en charger.

Ce service est gratuit, et au vu du temps passé, ce sont de grosses économies. Pour faciliter les choses, il faudra faire parvenir à ING votre dernier relevé de titres + celui du compte espèces.

Bon à savoir : pas de transfert de PEA dont le solde est débiteur. Le fait de transférer n’impacte en rien l’intériorité du plan.

Pour une épargne dynamique : le Crédit Agricole

Les versements peuvent être au choix réguliers ou ponctuels, avec une somme définie à l’avance entre la banque et vous, celle-ci étant modifiable en fonction de l’évolution de votre situation et de vos désirs. Pour limiter les risques, il faut que vous choisissiez le bon support. Certains sont plus sécurisés que d’autres, avec le capital garanti.

Mon avis sur l’offre du Crédit Agricole

L’ouverture se fait en versant 15 euros, et les versements réguliers peuvent être programmés dès 45 € par mois. Une façon de vous constituer votre petit bas de laine pas à pas.

Pour l’aide au transfert : Binck

La banque ne perd pas de temps quand un client penche pour le PEA : ouverture rapide, avec un euro symbolique. Au niveau des frais, ils sont parmi les plus intéressants qu’on puisse trouver en France.

S’il s’agit d’y transférer votre plan, il est possible de recevoir l’aide de Binck pour cela à condition de le transférer dans sa totalité (transfert partiel impossible). Attention : pas de SRD possible.

Ouvrir un PEA : les différences avec un compte titre

Même les mineurs peuvent avoir un compte titre si les parents donnent leur accord. Même chose pour les personnes morales (pas besoin de l’accord des parents dans ce cas là). Même chose pour les français qui vivent à l’étranger (et en France, bien sur).

L’ouverture d’un PEA, elle, est un peu plus encadrée. Il faut avoir plus de 18 ans et payer ses impôts en France.

Pourquoi ouvrir un plan d’épargne action ?

Pour la simplicité bien sur, mais aussi et surtout les avantages fiscaux qu’il procure. Chaque personne en France peut en ouvrir un. Il est plafonné à 150000 euros, mais vous êtes en couple, et si vous ouvrez chacun le votre, ça fait 300000.

Personne n’a les mêmes objectifs. Il y a toutefois des constantes, comme celle de gagner plus qu’avec un livret A. Reste que les garanties sont moindres. En effet, la bourse peut s’envoler, mais rien n’est garanti, car elle peut le faire dans les deux sens…

1.Le rendement

Un exemple de rendement hypothétique :

2. Défiscaliser

L’autre avantage, en plus de l’hypothétique rendement, c’est celui de la défiscalisation. Il n’y a plus beaucoup de produits financiers dans le paysage français qui ne permettent de ne payer que les prélèvements sociaux (nous rappelons la règle des 8 ans).

L’exonération des plus-values change selon la date d’ouverture du PEA :

  • Moins de 2 ans : 22,50% 
  • Entre 2 et 5 ans : 19 %
  • Après 5 ans : 0

A ces chiffres, il faut ajouter les prélèvements sociaux, qui seront de 15,50%, quelle que soit l’année du retrait, et ce même après 8 ans.

Ce à quoi vous devez prêter attention : si l’argent reste fondamentalement disponible, il faut bien avoir à l’esprit que le moindre retrait, même de 20 euros, entraînera la clôture, à moins de le faire après 8 ans de détention.

3. Préparer votre retraite

A méditer donc dans cette l’optique, quand vos revenus du travail auront fondu.

Transférer votre PEA dans une autre banque

Mis à part changer de banquier, cela n’aura aucune incidence. Chacun est libre de le faire selon son humeur, en ayant toutefois conscience que cela peut lui coûter de l’argent. Il n’y a pas de prix fixé pour cela, chaque établissement est libre en la matière, sur le montant et sur les conditions : au forfait ou au % des lignes possédées. 

Les raisons d’un transfert

Vous pouvez mal vous entendre avec votre banquier et donc vouloir « le punir », ou simplement vouloir profiter des meilleurs tarifs constatés ailleurs. Il est vrai qu’il y en a encore qui abusent avec les frais de gestion.

Pourquoi c’est dangereux

Parce que cela peut prendre un peu de temps, les banques n’étant pas pressées de voir partir leurs clients ailleurs. Et comme le temps c’est de l’argent, vous ne pourrez pas acheter ou vendre vos actions pendant ce temps là. Il ne faudrait pas qu’une crise du CAC 40 (avec une chute vertigineuse des indices) passe par là au mauvais moment…

Sur le même sujet : le délai pour un virement bancaire.

Transférer un PEA vers un compte-titres

C’est quelque chose qui se fait. Pour des raisons pratiques, vous pouvez vouloir basculer du premier vers le second, même si au niveau de la fiscalité, nous ne sommes pas sur les mêmes bases. Certains le font donc à échéance du plan, soit après 8 ans de garde.

Les différences d’imposition :

Va quand même se poser la question des moins values et des plus values. Pour qu’elle puisse se reporter vers le compte titre, il faut que le PEA soit totalement liquide au moment du transfert.

Clôturer votre PEA

Il est possible de le faire à tout moment. Celle-ci est automatique si un retrait d’argent intervient avant 8 ans. Après huit ans, vous pouvez retirer de l’argent et décider de le fermer ou non. Par contre, plus de versements possibles.

Comparatif PEA vs autres placements

Maintenant que nous avons étudié le plan épargne action sous toutes les coutures, il serait bon de le comparer avec :

  • Un PEA assurance
  • Un compte titre
  • Une assurance vie.

Comparatif PEA Assurance et PEA Bancaire

Le plan d’épargne en actions assurance est plutôt à recommander pour vous si vous ne voulez pas vous en occuper. Je m’explique sur les avantages :

  1. Vous avez la possibilité de sécuriser vos plus-values en les plaçant automatiquement sur des supports sans risques.
  2. Besoin d’argent ? Vous pouvez faire la demande d’une avance sans devoir payer des pénalités pour cela.
  3. Les frais d’entrée et de garde : ils sont moins importants dans ce cas là.
  4. Des versements qui passent tout de suite dans le contrat, sans passés par la case « compte espèce »

Le compte en espèces

C’est le pendant du PEA. C’est sur lui, et non pas sur votre compte de dépôt que va transiter l’argent pour acheter ou le fruit des ventes. Tant que votre argent reste sur ce compte espèce, rien ne change au niveau de la fiscalité. Elle reste avantageuse.

PEA ou compte-titres ?

Les deux permettent d’y déposer des actions, et de les trader. Toutefois, ils sont vraiment différents l’un de l’autre. Ainsi, vous pouvez faire beaucoup moins de choses avec un PEA. Le compte titre permet d’investir dans une gamme de support beaucoup plus étendue (warrants entre autres), et surtout dans le monde entier (là où l’autre reste cantonné à l’Europe).

Le PEA, lui, apporte de grosses réductions fiscales par rapport au compte titres si vous suivez les règles de détention, à savoir de ne pas en retirer de l’argent (voir plus haut). Par contre il est plafonné, ce qui freine les gros investisseurs qui boudent son cadre rigoriste.

Comparatif PEA vs Assurance vie

Jusqu’à présent, l’assurance vie était la reine des placements. Les choses vont peut-être changer, tant les rendements des contrats ont baissé. On peut donc se demander à juste titre lequel des deux placements est le meilleur, surtout qu’on n’investie pas sur la même chose : des titres d’un côté, et des OPCVM de l’autre.

D’abord, chacun d’entre eux a des avantages, mais aussi des inconvénients

Leur fiscalité est différente (sauf pour les 15,5% des prélèvements sociaux) mais ils se rejoignent dans le fait qu’il faut les conserver un moment pour en profiter pleinement : 8 ans pour l’assurance vie et 5 ans pour le PEA. La différence est surtout flagrante au niveau des droits de succession. Là où le PEA n’apporte rien, l’assurance vie exonère le bénéficiaire jusqu’à 152 500 €.

Autres différences et avantages de l’assurance-vie

  • Pas de plafond de versement sur un contrat d’assurance vie, mais rente viagère imposée,
  • Possibilité d’en retirer une partie si besoin d’argent sans avoir à fermer le contrat
  • Si nécessaire souscription à des produits sans aucuns risques

Voilà, vous savez tout sur le PEA. Maintenant, vous pouvez aussi choisir de miser sur la sécurité, comme il est possible de le faire avec les assurances vies. Et si malgré tout, vous n’êtes convaincu par aucuns placements, alors lisez ceci : comment vivre sans sa banque