Protéger sa Carte Bancaire Sans Contact (Étui Anti RFID)

La carte bancaire avec paiement sans contact vous fait gagner du temps pour les petits achats, aucun doute là dessus. Cependant les risques de piratage ou de mauvaise utilisation existent puisque vous ne saisissez aucun code.

Il vous faut donc même protéger votre carte bancaire sans contact pour ne pas vous faire pirater.

Dans ce guide, je vais vous parler des protections concrètes, des étuis anti RFD/NFC/Démagnétisation: prix, matières, où les trouver, avis…

Pourquoi le sans contact peut poser des problèmes de sécurité ?

Ils sont démontrés et potentiellement très graves pour les utilisateurs. Certaines études anglaises l’ont récemment démontré, l’imagination des arnaqueurs étant sans limites ou presque. Car malgré toutes les sécurités possibles, la puce NFC n’est pas infranchissable.

Ainsi, il n’est pas inenvisageable d’imaginer que l’on puisse lire les données à travers le portefeuille, avec un terminale de paiement portable sur un téléphone par exemple.

L’imagination des arnaqueurs est sans limites

Le piratage risque de devenir le nouveau « jeu » à la mode chez les hackers, à cause des failles dans le système de la validation des paiements bancaires sans contact.

Heureusement, le plafond des transactions autorisé n’est pas très élevé, jusqu’à 20 euros. Sauf que, en changeant la devise de l’achat, ce plafond n’est plus limité ou presque. C’est en tout cas ce qu’on cherché à démontrer des chercheurs britanniques.

À lire sur Meilleure-Banque.com : que faire si votre compte en banque est piraté

Comment déjouer les escrocs

S’il y a des risques, il y a aussi des moyens de vous protéger pour éviter que n’importe qui ne pirate vos données et que vous vous retrouviez à votre tour dans la liste des victimes de fraudes.

Vous pouvez difficilement aller contre le progrès et l’évolution de votre smartphone.

Le mieux reste donc d’acheter une bonne pochette pour protéger votre carte bancaire: un étui de carte bleue NFC en aluminium.

La date à retenir : 2020. Toutes les cartes verront leur plafond passé à 30 euros.

L’efficacité de la protection avec un étui anti-RFID

Est-ce que cela fonctionne ? Oui, quand la CB est dans le portefeuille, et qu’elle ne quitte pas son étui, car les ondes sont bloquées.

Le risque perdure dès que vous la sortez pour régler (bien qu’il ne soit pas possible d’effectuer deux opérations dans le même laps de temps).

Pour en finir avec le piratage de données vous allez devoir investir. Rassurez-vous, ça ne va pas aller chercher très loin.

Vous êtes méfiant ? Regardez cette vidéo d’une application pour pirater les cartes bancaires à distance. C’est édifiant !

Pirater une carte de paiement à distance: un jeu d'enfant

Source : RTS -- Radio Télévision Suisse

Combien coûte ce genre d’étui de protection rigide ?

Ce genre d’étui souple en aluminium recouvert de plastique résistant se trouve facilement sur les sites marchands du type Amazon. En principe, toutes les cartes sans contact rentrent dedans et vous n’aurez pas de mal à le mettre dans votre portefeuille.

Pour le trouver, tapez dans votre moteur de recherche « étui anti-piratage protecteur d’ondes RFID ».

Autres matières possibles: métal et carbone

Le prix : 4 euros par 2 livraison comprise !

Entre nous, il serait dommage de ne pas penser à vous protéger à ce prix là ! Deux protections valent mieux qu’une, et si les banques font tout pour une sécurité maximale, le consommateur doit aussi adopter un comportement responsable, et cela commence par un étui de protection pour carte bancaire.

Qu’en pensent les clients ?

Bon, pour un prix pareil, je vais être franc avec vous. Il y a du pour et du contre. Pour 2 euros pièce, ne vous attendez pas à un protège carte très solide. Certains utilisateurs se plaignent aussi des difficultés à entrer la carte dans l’étui, et encore plus dans un porte carte !

Pour résumer:

Les Moins

  • Carte protégée difficile à manipuler
  • Étui fragile

Les Plus

  • Ça fonctionne ! C’est la meilleure nouvelle.

Pour le moment, le montant qu’il est possible de régler de cette façon reste limité.

Seuls les petits achats sont donc concernés, mais si la sécurité suit, il y a fort à parier que ce plafond augmente, pour que le sans contact devienne vraiment quelque chose d’utile au quotidien.

Ainsi équipés, même réfractaires, les porteurs de CB équipés qui franchissent le pas en prennent rapidement l’habitude.

Le modèle au dessus en plastique souple rigide : 10 euros

L’efficacité anti RFID et anti NFC est la même : vos données sont protégées. Par contre, l’étui est de meilleure qualité. Reste que pour sortir votre carte de sa pochette, ça reste toujours aussi compliqué.

Le protecteur de carte ANTI-RFID en acier inoxydable : 20 euros

La matière pourrait faire croire que l’étui est très rigide, alors que pas vraiment, c’est une protection souple. Elle est plus jolie qu’un étui en plastique. Par contre, pour ses propriétés anti-ondes c’est bon.

Le porte carte bancaire sécurité Kaspersky

C’est la version la plus aboutie pour une protection RFID/NFC. Vous pouvez mettre 4 cartes sans contact dans cet étui pour les protéger.

De la même façon, cet étui rigide vous offre aussi 4 protections contre :

  1. La démagnétisation
  2. Les rayures
  3. Le pliage
  4. Les fortes chaleur

L’avis de la CNIL

La commission donne son avis sur la technologie NFC. Si la sécurité s’est améliorée, il y a encore du chemin à faire pour apporter plus de garanties à l’utilisateur. D’autant plus que le paiement sans contact a tendance à se généraliser.

Il faut donc que la vie privée du consommateur soit respectée un maximum et que son nom ou son historique d’achats ne soient pas accessibles.

Comment faire si vous ne voulez pas de sans contact sur votre carte bleue ?

Si vous êtes dans la catégorie des suspicieux ou des réfractaires au progrès, et que vous ne voulez pas entendre parler d’étui, vous avez d’abord la solution de faire pression sur votre banque pour qu’elle vous change votre carte bancaire, et qu’elle vous la mette à disposition sans cette nouvelle technologie.

Mon conseil : ne bidouillez pas votre CB vous même !

Pour les adeptes du bricolage maison, reste la possibilité d’agir soi même sur l’antenne NFC : à déconseiller ! Vous pouvez la deviner par transparence, elle sort de la puce. Y toucher, c’est prendre le risque de transpercer sa CB.

Dans tous les cas, n’essayer de désactiver le sans contact vous même, vous pourriez endommager votre CB (en plus, la procédure est très compliquée)

Votre dernier recours

Refuser le NFC va devenir de plus en plus difficile là où les banques cherchent à l’imposer comme un réflexe, même s’il est possible de désactiver celui-ci (fuyez les établissements qui vous demandent de payer pour cela), en s’adressant en dernier recours à la BDF.

Quel est le futur du sans contact ?

Plus les données seront impossibles à lire, et plus les choses iront dans le bon sens. Chacun doit donc y souscrire en connaissance de cause et donner son accord pour que le NFC soit activé. Pour ceux qui n’en voudrait pas, il doit être possible de commander une CB à sa banque n’ayant pas le sans contact.

Une utilisation toujours en hausse

Malgré tout ce qu’on entend sur le sans contact, c’est encore une technologie moins risquée que de perdre son portefeuille avec toutes ses cartes de crédit dedans. Quoi qu’on en dise, l’avenir passe par là, à moins d’avoir décider de vivre sans banque, et bon courage si vous y parvenez !

En définitive, le sans contact pose la question de l’importance du code PIN, qui évite les fraudes, dans la mesure du possible. Devoir saisir les 4 chiffres, c’est en effet perdre quelques secondes. Mais c’est une sécurité supplémentaire contre la fraude.

POUR VOUS et rien que pour vous : comment faire pour se passer d’une banque