Miner Bitcoin, Ethereum, Cryptomonnaie: Rentable en 2020?

Les cryptomonnaies gagnent en popularité et des milliers de coins sont aujourd’hui minés par des particuliers. Si la rentabilité peut-être au rendez-vous, certaines cryptomonnaies sont plus rentables que d’autres à miner.

Le choix de l’expert : les plateformes les plus simples pour acheter et vendre des cryptomonnaies

Voir l'offre ▶
Voir l'offre ▶

Les meilleures cryptomonnaies à miner en 2020

Avec toutes ces monnaies numériques sur le marché, vous vous demandez peut-être quelle est la cryptomonnaie la plus rentable à miner en 2020. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, Bitcoin n’est pas le « leader » quand il s’agit de miner.

1️⃣ Grin (GRIN)

Une nouvelle cryptomonnaie peu chère coûtant moins d’un dollar. Sa particularité est qu’elle est conçue pour avoir un nombre illimité de coins. Le Grin est axé sur la protection de la vie privée et est actuellement négocié sur quelques plateformes d’échanges.



2️⃣ Ravencoin (RVN)

Résistant aux ASIC (ce qui facilite le minage par carte graphique ou GPU), le RVN a un taux de génération de blocs rapide et une grande liquidité. Son système possède également des caractéristiques intéressantes, comme un portefeuille mobile et une messagerie.

3️⃣ Monero (XMR)

C’est une cryptomonnaie orientée vers l’anonymat qui peut être minée avec un processeur. Elle est également résistante aux ASIC avec un temps de génération de blocs d’environ 2 minutes. Son minage est assez avantageux.

4️⃣ ZCash (ZEC)

Cette cryptomonnaie est aussi anonyme et peu chère. Le ZEC peut être miné avec des GPU et des ASIC. 

5️⃣ Bitcoin Gold (BTG)

Créé pour lutter contre la domination des ASIC sur le Bitcoin, le Bitcoin Gold n’est minable que par carte graphique.

6️⃣ Ethereum (ETH)

Vous vous demandez peut-être si c’est toujours rentable de miner l’Ethereum en 2020. Après tout, il s’agit de la deuxième plus grande cryptomonnaie et son minage est relativement difficile. Cependant, il est plus facile à miner que le Bitcoin.

L’Ethereum peut être miné avec des GPU et des ASIC et son prix est attractif. Il faudra se joindre à un pool de minage dédié pour augmenter vos chances.

Sa blockchain va cependant passer de l’algorithme de preuve de travail à l’algorithme de preuve d’enjeu, ce qui signifie que la capacité de minage ne dépendra plus des performances matérielles, mais du nombre d’ETH détenu par chaque mineur.



7️⃣ Ethereum Classic (ETC)

La blockchain actuelle d’Ethereum a vu le jour en 2016 après le piratage de « The DAO ». Tandis que certains des développeurs ont décidé de modifier la blockchain originale, d’autres ont décidé de la garder telle quelle, créant ainsi l’ETC.

Bien qu’il soit peu cher actuellement (moins de 7 dollars), son prix devrait augmenter dans les prochaines années. L’Ethereum Classic peut être miné avec un GPU, ce qui rend son minage accessible.

8️⃣ Litecoin (LTC)

Il a été créé comme une alternative au Bitcoin (une blockchain plus rapide). Aujourd’hui, il peut être négocié sur pratiquement toutes les bourses et son prix est assez stable, ce qui en fait un investissement intéressant.

Les nouveaux blocs de Litecoins sont créés toutes les 2,5 minutes. Son minage est plus adapté aux ASIC.

9️⃣ Dogecoin (DOGE)

Il figure parmi le top 40 des cryptomonnaies avec une capitalisation boursière de plus de 440 millions de dollars. Le Dogecoin est très accessible et facile à miner.


Qu’est-ce qui fait la rentabilité du minage de cryptomonnaie ?

Voici les éléments auxquels vous devez attacher de l’importance :

➡ La valeur de la cryptomonnaie

Le prix actuel de la monnaie par rapport au dollar est important. Une devise plus chère signifie une récompense plus élevée de pour le mineur. De plus, les fluctuations sont à prendre en compte : la valeur de la cryptomonnaie est-elle en train d’augmenter ou non ?

➡ La difficulté du minage

Pour les cryptos reposant sur le protocole de la preuve de travail (PdT), plus il y a de mineurs, plus il sera difficile de gagner de l’argent.

➡ La fréquence de la génération de nouveaux blocs

Une création plus rapide de nouvelles unités de cryptomonnaies se traduit par une récompense plus rapide.

➡ Le matériel

Vous devrez peut-être investir une bonne somme dans l’achat du matériel de minage (cartes graphiques ou ASIC). Cela signifie qu’il vous faudra du temps avant de rentabiliser votre investissement.

➡ Le halving

Pour certaines cryptomonnaies, les récompenses aux mineurs sont réduites de moitié sur un intervalle de temps régulier. Le Bitcoin est l’un de ces coins. Le halving signifie que le minage devient de moins en moins rentable avec le temps.



Le minage du Bitcoin est-il rentable en 2020 ?

Si vous êtes un particulier voulant miner seul, la réponse est non.

La raison pour laquelle le minage du Bitcoin n’est plus très rentable aujourd’hui est qu’il existe d’énormes pools de minages et un grand nombre de mineurs dans son réseau.

Vous aurez plus de chance en rejoignant un pool de minage dans lequel vous partagerez les récompenses avec des milliers d’autres mineurs. 

Cet article peut aussi vous intéresser : quels sont les pays qui ne taxent pas les cryptomonnaies ?

Comment choisir son matériel de minage ?

Le choix de son matériel de minage est déterminant et peut être directement lié à la rentabilité.  Il fut un temps où vous pouviez miner des cryptomonnaies avec votre PC à la maison en utilisant un CPU. Mais aujourd’hui, les GPU et les ASIC sont nécessaires si vous voulez tirer le meilleur parti du minage.

Les ASIC sont souvent conçus pour miner un type particulier de cryptomonnaies. Nous allons donc nous concentrer sur les GPU. 

Comment choisir le meilleur GPU en 2020 ?

Voici quelques pistes :

➡ Le taux de hachage ou hashrate : il s’agit essentiellement de la puissance avec laquelle le GPU mine. Plus il est élevé, mieux c’est. Cependant, gardez à l’esprit que plus la carte graphique est performante, plus elle consomme de l’électricité.

➡ Le prix : vous trouverez des GPU à partir de 100 €, et parfois, jusqu’à 3 000 €. Les mineurs achètent généralement plusieurs GPU et mettent en place un rig de minage. Il existe aussi des rigs de minage tout faits, prêt à l’emploi. Plus votre investissement est élevé, plus vous mettrez du temps à rentabiliser votre activité. Mais les futures récompenses en valent la peine.

➡ La consommation en électricité : outre l’investissement initial, l’activité de minage est gourmande en électricité. Il faut donc prendre en considération la consommation d’électricité. Certains mineurs professionnels s’expatrient dans des pays où l’électricité coûte peu cher pour optimiser leur minage.


Les meilleures cartes graphiques pour miner en 2020

Nous avons fait une sélection de cartes graphiques abordables à la portée des mineurs particuliers. Les taux de hachage sont souvent estimés par rapport à l’Ethereum.

➡ NVIDIA GeForce GTX 1070

A un taux de hachage de 30 mh/s (mega hash par seconde), une faible consommation d’énergie et une mémoire de 8 Go.

Voir le prix sur Amazon ▶


 ➡ AMD Radeon VII

Se caractérise par un taux de hachage de 90 à 100 mh/s, une mémoire de 16 Go, mais une consommation d’énergie assez élevée de 300 W.

Voir le prix sur Amazon ▶


➡ AMD Radeon RX580

Bien que son taux de hachage soit de 20 mh/s, il a une consommation électrique plus faible (185W) et est assez abordable.

Voir le prix sur Amazon ▶


➡ NVIDIA GeForce GTX 1060

À 120W, elle a la plus faible consommation de notre sélection et son prix est abordable (environ 300 $). Ce qui en fait une carte graphique très convoitée.

Voir le prix sur Amazon ▶


➡ AMD Radeon RX Vega 56

Cette carte performante a une consommation d’énergie relativement élevée de 210 W.

Voir le prix sur Amazon ▶


➡ NVIDIA GeForce GTX 1080 Ti

Son hashrate tourne autour de 32,2 mh/s, elle dispose d’une mémoire de 11 Go. Son principal inconvénient est la forte consommation en énergie (250 W).

Voir le prix sur Amazon ▶


Les meilleurs logiciels pour le minage de cryptomonnaies en 2020

Une fois que vous avez choisi votre matériel, il est temps de passer à la partie logicielle. Le matériel fait tous les traitements, mais c’est le logiciel qui vous connecte à la blockchain sur laquelle vous voulez effectuer votre minage.

Le logiciel de minage peut aussi vous indiquer les capacités et les caractéristiques du matériel : taux de hachage, température de vos cartes graphiques, la vitesse du ventilateur, etc.

Il existe de nombreux programmes qui présentent des interfaces utilisateurs intuitives. D’autres sont basés sur des lignes de commande, ce qui les rend peu accessibles pour les débutants. 

Voici une sélection de logiciels de minage accessibles aux débutants et bien outillés pour les professionnels du minage.

MultiMiner

C’est l’un des meilleurs choix, car il fonctionne sur tous les systèmes d’exploitation, intègre bon nombre de fonctionnalités, fonctionne avec différents dispositifs et différentes cryptomonnaies. Le logiciel dispose en outre d’une interface utilisateur intuitive. Il est également doté de fonctions permettant une surveillance à distance.

Easyminer

Ce logiciel ne fonctionne que sous Windows, mais dispose d’une interface utilisateur intéressante. Il permet de miner le Bitcoin, le Litecoin, l’Ethereum et bien d’autres coins.

BRAIINS OS+

C’est un autre programme open source qui ne fonctionne que sous Windows et supporte AntMiner (un ASIC). Il dispose de nombreuses fonctionnalités comme le contrôle de la vitesse des ventilateurs.

Hive OS

Celui-ci fonctionne sous macOS et est compatible avec les GPU et les ASIC. Il dispose d’une interface utilisateur conviviale. On peut miner le Bitcoin, le Monero, l’Ethereum et bien d’autres cryptomonnaies.

HASHR8

C’est l’un des logiciels de minage les plus sophistiqués fonctionnant sous Linux. Il a la particularité de redémarrer le matériel automatiquement en cas d’erreur. HASHR8 est compatible avec les CPU, les GPU et les ASIC.


Pour conclure :

Lorsque le prix du Bitcoin a grimpé et atteint des niveaux que la plupart des gens pensaient impossibles, bon nombre de particuliers se sont mis à investir dans le minage de cette cryptomonnaie et celui des autres altcoins.

Le minage de cryptomonnaies sera de plus en plus compétitif au fur et à mesure que les monnaies numériques seront adoptées par le grand public. Néanmoins, il y aura toujours des opportunités notamment sur les blockchains résistant aux ASIC.

De plus, les cryptomonnaies qui sont encore peu convoitées offrent des opportunités considérables, d’autant plus que leur valeur peut fortement augmenter dans le temps.