13 Meilleurs Stablecoin 2022: USDT vs USDC vs DAI

Il est difficile de savoir quel stablecoin choisir en 2022 après l’effondrement du TerraUSD (UST). Cependant, l’échec d’un seul projet ne doit pas jeter une ombre sur toutes les autres cryptomonnaies. Voici une liste des meilleurs stablecoins (cryptomonnaies stables) sur le marché aujourd’hui que vous pouvez commencer à utiliser et ce qui rend chacun d’eux unique.

 

1️⃣ Tether (USDT)

  • Année de création : 2014
  • Blockchains : Ethereum, TRON, EOS, Solana, Algorand, Bitcoin Omni, Bitcoin Cash, OMG Network.
  • Type : liquidités, obligations et prêts garantis.
  • Valeur : 1 $.

Investir dans les crypto-actifs avec eToro ▶

Présentation de Tether

Il s’agit du premier stablecoin (3e parmi toutes les cryptos) en termes de capitalisation boursière, qui s’élève à 66 milliards USD selon CoinMarketCap (CMC) au moment de la rédaction. 

Tous ces actifs sont détenus dans des réserves en espèces et équivalents d’espèces tels que des bons du Trésor américain, des certificats de dépôt et des billets de trésorerie. Tether a essayé de se débarrasser des réserves détenues dans des papiers commerciaux, en particulier ceux émis en Asie, afin de renforcer ses avoirs et de sécuriser sa position face à la concurrence et aux autorités. 

Qui est derrière Tether ?

La société à l’origine de la marque Tether est iFinex Inc., basée à Hong Kong, qui possède également la bourse Bitfinex, classée au 8e rang parmi près de 500 autres bourses répertoriées par CMC. Son PDG et cofondateur actuel est JL Van der Velde, mais il n’aime pas être sous les feux de la rampe. 

La société a fait l’objet d’un examen approfondi, notamment en ce qui concerne ses réserves de liquidités.

 

2️⃣ USD Coin (USDC)

  • Année de création : 2018
  • Blockchains : Ethereum, Algorand, Avalanche, Flow, Hedera, Solana, Stellar, Tron.
  • Type : liquidités et bons du Trésor américain à court terme.
  • Valeur : 1 $.

Présentation de l’USDC

Juste derrière Tether se trouve l’USDC, avec une capitalisation boursière de plus de 54 milliards USD, plus de 1,5 million de détenteurs, et qui se classe au 4e rang de toutes les cryptos listées sur CMC. Chaque mois, Grant Thorton LLP, le 6e plus grand cabinet comptable des États-Unis, vérifie les réserves de la société et publie les résultats. 

Dans son dernier rapport, elle a montré que la plupart des réserves – 42,1 milliards USD – étaient détenues dans des obligations à court terme, tandis que 13,6 milliards USD étaient détenus dans des banques américaines de confiance. Grâce à la confiance perçue dans l’USDC (plus que celle dont bénéficie l’USDT), la crypto a bénéficié d’une adoption massive depuis le crash de Terra. L’USD Coin pourrait être en passe de détrôner l’actuel leader. 

Qui est derrière l’USD Coin ?

L’une des raisons pour lesquelles de plus en plus d’investisseurs optent pour l’USDC repose sur le fait qu’elle a été fondée par Coinbase et Circle. Ces deux sociétés sont bien connues, en particulier Coinbase qui est cotée au Nasdaq. Le projet a aussi bénéficié du soutien de Crypto.com, BitGo, et d’autres acteurs du secteur. 

 

3️⃣ Dai (DAI)

  • Année de création : 2017.
  • Blockchains : Ethereum.
  • Type : soutenu par des cryptomonnaies.
  • Valeur : 1 $.

Investir dans les crypto-actifs avec eToro ▶

Présentation de Dai

Contrairement aux monnaies stables qui reposent sur des réserves en fiats et en titres, Dai maintient un ancrage au dollar américain en utilisant des contrats intelligents et des cryptomonnaies comme source de réserves. Ce système maintient un ancrage souple au dollar américain par l’utilisation de prêts surcolatéralisés aux emprunteurs et la création et la destruction subséquente de jetons Dai appelés Target Rate Feedback Mechanism (TRFM). 

Par exemple, vous pouvez déposer 150 USD d’ETH dans Dai et recevoir 100 USD de DAI. L’objectif de ce système est de protéger les investissements des utilisateurs à travers les moments de volatilité tout en assurant la sécurité de l’épargne pour éviter la même situation qui s’est produite avec UST. C’est également un moyen pour les investisseurs de gagner des intérêts lorsque la demande de Dai augmente et que les emprunteurs contractent davantage de prêts. 

Qui est derrière Dai ?

Dai est le produit de l’écosystème MakerDAO, qui a été initialement conçu par Rune Christensen. À l’époque, les monnaies stables soutenues uniquement par des contrats intelligents étaient nouvelles, mais lorsque le projet a été lancé en décembre 2017, il a résisté à un grand défi. 

En 2018, le prix des cryptos allait plonger immensément, mais DAI a maintenu son peg au dollar, ce qui a incité Andreessen Horowitz à investir 15 millions de dollars en 2018. Par conséquent, Dai figure depuis lors parmi les meilleurs stablecoins et se classe régulièrement parmi les 20 premières cryptos sur CMC. 

 

4️⃣ Euro Coin (EUROC)

  • Année de création : 2022.
  • Blockchains : Ethereum.
  • Type : réserves de trésorerie.
  • Valeur : 1 €.

Présentation de l’EUROC

Les résidents européens seront heureux de savoir qu’il existe un stablecoin adossé à l’euro plutôt que de dépendre des stablecoins adossés au dollar. Pour chaque euro déposé dans l’écosystème EUROC, un token EUROC est créé pour faciliter les « transactions en euros » sur la blockchain Ethereum. 

Par la suite, les jetons sont détruits lorsque vous effectuez un rachat/retrait, ce qui maintient le jeton à une valeur constante de 1 EUR. Il n’a pas reçu autant d’attention de la part des investisseurs que ses homologues en dollars, mais il constitue un ajout précieux à la crypto-sphère. 

Qui est derrière EUROC ?

L’Euro Coin n’a été créé que récemment par Circle, la même société qui est à l’origine de l’USD Coin. Comme l’USDC, les réserves d’EUROC sont également contrôlées par Grant Thorton LLP et conservées dans des banques américaines réputées sur un compte libellé en euros. 

 

5️⃣ Lugh (EURL)

  • Année de création : 2021.
  • Blockchains : Ethereum, Tezos.
  • Type : réserves de trésorerie.
  • Valeur : 1 €.

Investir dans les crypto-actifs avec eToro ▶

Présentation de l’EURL

C’est l’un des rares stablecoins français lancés à ce jour depuis son annonce en 2021. Elle a d’abord été cotée sur la plateforme française Coinhouse et a depuis été cotée sur plus de bourses, c’est donc la quintessence du stablecoin européen. 

Il fonctionne comme la plupart des monnaies stables, en détenant des réserves de liquidités dans une banque, notamment en euros, de sorte que chaque jeton est évalué à 1 EUR. Développé pour être l’actif numérique le plus stable libellé en euros, l’EURL n’a pas encore fait forte impression, mais il a encore un potentiel de croissance continue. 

Qui est derrière l’EURL ?

L’EURL a été lancé par la société Lugh en collaboration avec la bourse Coinhouse. Tous les dépôts des clients sont conservés sur un compte ouvert par Lugh à la Société Générale et les réserves sont contrôlées chaque mois par une société externe, bien que la société ne nomme pas l’auditeur. 

 

6️⃣ VeraOne (VRO)

  • Année de création : 2019.
  • Blockchains : Ethereum.
  • Type : adossé à l’or.
  • Valeur : 60 $.

Présentation de VeraOne

VeraOne se décrit comme la plus ancienne cryptomonnaie puisqu’elle est adossée à des lingots d’or physiques. L’or physique est détenu dans des coffres et chaque jeton VRO représente un gramme d’or dans un coffre à Genève sous forme de lingots et de pièces. Ces réserves ont été auditées par ALS.

Par conséquent, VeraOne est à la fois un stablecoin destiné à faciliter les transactions crypto et un investissement dans l’or. Le VRO offre une certaine stabilité sur le marché des cryptomonnaies. 

Qui est derrière VRO ?

L’homme derrière VeraOne est Jean-François Faure qui numérise l’or depuis 2015 avec la création de VeraCash. Il l’a fait en collaboration avec Owen Simonin, un Youtubeur français populaire qui se fait appeler « Hasheur ». Ce n’est peut-être pas la meilleure stablecoin adossée à l’or, mais VRO a beaucoup de soutien en France et en Europe, suffisamment pour en faire un bon investissement. 

 

7️⃣ Binance USD (BUSD)

  • Année de création : 2019.
  • Blockchains : BNB Chain, Ethereum.
  • Type : réserves de trésorerie.
  • Valeur : 1 $.

Investir dans les crypto-actifs avec eToro ▶

Présentation du Binance Coin

Binance est de loin la bourse de cryptomonnaies la plus populaire en termes de volume d’échanges, une position qu’elle a conservée pendant des années grâce à des innovations constantes. L’une de ces innovations est le BUSD, un stablecoin qui est rattaché au dollar, en vertu d’un montant équivalent de dollars américains détenus en réserve. 

Le BUSD figure généralement parmi les 10 premières cryptos. L’un de ses aspects les plus attrayants est que vous pouvez gagner des intérêts si vous prêtez vos BUSD tout en ayant accès à des actifs Web3 comme les NFT, tous disponibles dans l’écosystème Binance. 

Qui est derrière le BUSD ?

Comme son nom l’indique, le BUSD est le produit de la bourse de cryptomonnaie Binance. Mais comme Binance voulait établir une confiance accrue dans le jeton, elle s’est associée à Paxos Trust pour détenir les réserves de trésorerie dans des banques américaines. 

De plus, le token a été approuvé par le Département des services financiers de l’État de New York (NYDFS), ce qui signifie que l’on peut faire confiance à ses rapports concernant les réserves de liquidités dont ses émetteurs disent disposer. 

 

8️⃣ Pax Dollar (USDP)

  • Année de création : 2018.
  • Blockchains : Ethereum, BNB Chain.
  • Type : réserves de trésorerie et d’équivalents de trésorerie.
  • Valeur : 1 $.

Présentation du Pax Dollar

Conscient que de nombreuses personnes n’ont pas de compte bancaire ou souhaitent se détacher des systèmes bancaires traditionnels, le Pax Dollar a été créé pour permettre aux utilisateurs de continuer à effectuer des transactions en utilisant la technologie blockchain. C’est pourquoi chaque jeton USDP a une valeur de 1 USD, comme si vous déteniez de l’argent liquide dans une banque, sauf que tout se passe sur la blockchain. 

Toutes les réserves de ce marché de près d’un milliard de dollars sont détenues sur un compte bancaire, de sorte qu’il est facile de déposer et de racheter ses actifs à volonté. Ceux-ci sont vérifiés mensuellement par un auditeur externe et il a été prouvé par des attestations qu’ils sont disponibles comme indiqué, ce qui en fait un projet digne de confiance. 

Qui est derrière l’USDP ?

Paxos est une société américaine qui fournit des solutions blockchain aux investisseurs à la recherche de formes alternatives de placement. Elle est à l’origine de USDP, qui a été la première société à obtenir une charte fiduciaire pour les actifs numériques auprès du département des services financiers de l’État de New York. 

Paxos est financé et soutenu par des investisseurs majeurs tels que PayPal, Interactive Brokers, BoA, Credit Suisse, etc., vous pouvez donc être assuré que votre investissement est sûr. 

 

9️⃣ Neutrino USD (USDN)

  • Année de création : 2020.
  • Blockchains : Ethereum, BNB Chain, Waves.
  • Type : stablecoin algorithmique.
  • Valeur : 1 $.

Investir dans les crypto-actifs avec eToro ▶

Présentation de l’USDN

Il n’y a pas d’actifs réels derrière le stablecoin Neutrino USD. Au lieu de cela, l’ensemble de l’écosystème est régi par un ensemble de contrats intelligents au sein de l’écosystème Neutrino. Il s’agit de WAVES, USDN et NSBT. 

WAVES est le jeton natif de la blockchain Waves, et c’est là que la garantie du réseau prend la forme de frais de réseau et d’investissements. Les contrats intelligents veillent à ce que la valeur de l’USDN reste fixée à l’USD en créant et en détruisant des WAVES, tandis que le NSBT fait office de jeton de gouvernance pour le réseau. 

Qui est derrière Neutrino USD ?

Waves a été créé par Sasha Ivanov, qui reste le principal développeur du projet. En avril 2022, lui et la blockchain qu’il a créée se sont retrouvés sous le feu des critiques lorsque le jeton USDN s’est déprécié par rapport au dollar, mais s’est ensuite redressé. 

Aujourd’hui, il s’agit du dixième stablecoin le plus important en termes de capitalisation boursière, mais de nombreux investisseurs ont perdu confiance dans les stablecoins algorithmiques. En fait, ce n’est que grâce à l’intérêt qu’il suscite que le token figure parmi les 100 premières cryptos. 

 

🔟 Tether GBP (GBPT)

  • Année de création : 2022.
  • Blockchains : Ethereum.
  • Type : trésorerie et équivalents de trésorerie.
  • Valeur : 1 £.

Présentation du GBPT

En juin 2022, Tether a annoncé qu’il allait lancer un stablecoin lié à la valeur de la livre sterling. Le GBPT n’a pas encore été lancé, mais sera similaire au jeton USDT déjà existant de la même société, visant à faire entrer la livre sterling sur le marché crypto. 

Parmi les autres monnaies stables Tether en préparation, citons l’euro Tether (EURT), le yuan Tether (CNHT) et le peso Tether (MXNT). 

Qui est derrière le GBPT ?

La GBPT sera créée par Tether Operations Limited, la même société qui est à l’origine du plus populaire stablecoin, Tether (USDT). Dans un article de blog publié en juin 2022, le directeur technique Paolo Ardoino explique que le Royaume-Uni est la « prochaine frontière de la cryptomonnaie », d’où la nécessité de lancer une cryptomonnaie liée à la livre sterling. 

 

1️⃣1️⃣ STASIS EURO (EURS)

  • Année de création : 2018.
  • Blockchains : Ethereum, Algorand, Ripple.
  • Type : garanties en espèces.
  • Valeur : 1 €.

Investir dans les crypto-actifs avec eToro ▶

Présentation de l’EURS

C’était le premier stablecoin soutenu 1 pour 1 par l’euro en 2018. Néanmoins, STASIS EURO offre la même promesse d’une cryptomonnaie dont la valeur ne fluctue jamais de celle de l’euro – la deuxième monnaie la plus échangée au monde. 

Par conséquent, EURS peut être un bon stablecoin à détenir, surtout si vous vivez en Europe et que vous souhaitez effectuer des transactions sur la blockchain. En outre, il est disponible sur certains des principaux exchanges.

Qui est derrière EURS ?

Derrière EURS se trouve STASIS, une société composée d’experts en cryptomonnaies du monde entier. Son directeur technique, Anatoliy Knyazef, a fait partie des fondateurs du Bitcoin Fund en 2012, qui a été le premier à être chargé de la titrisation des actifs numériques. Avec plus de 15 ans d’expérience en gestion alternative, EURS a le bon pilote ! 

 

1️⃣2️⃣ Frax (FRAX)

  • Année de création : 2020.
  • Blockchains : Ethereum, Fantom, Solana, BNB Chain.
  • Type : stablecoin à algorithme fractionnel.
  • Valeur : 1 $.

Présentation du FRAX

Alors que la plupart des monnaies stables embrassent entièrement un spectre de conception particulier, le protocole Frax combine à la fois la stabilisation algorithmique et la stabilisation par collatéralisation. C’est ce que l’on appelle une conception algorithmique fractionnée, dans laquelle la valeur de FRAX reste fixée à l’USD en modifiant le ratio de garantie. 

Qui est derrière la FRAX ?

Frax Finance, la société qui a créé FRAX, est détenue par Sam Kazemian. Âgé de 29 ans, il est à l’origine de plusieurs autres projets de cryptomonnaie tels qu’Everipedia et a fait de FRAX le cinquième plus grand stablecoin en termes de capitalisation boursière. 

 

1️⃣3️⃣ Acala USD (aUSD)

  • Année de création : 2022.
  • Blockchains : Polkadot, Kusama.
  • Type : soutenu par des cryptomonnaies.
  • Valeur : 1 $.

Présentation de l’aUSD

Peu après avoir créé l’écosystème DeFi Acala, les fondateurs ont réalisé qu’ils avaient besoin d’une monnaie stable décentralisée pour gérer les transactions. Ils ont créé Acala USD pour remplir cette fonction et l’ont émis sur les blockchains Polkadot et Kusama.

Ce qui le rend unique, c’est qu’il est entièrement adossé à des cryptomonnaies et non à des titres ou à des algorithmes. Étant donné que de nombreux protocoles DeFi fonctionnent sur l’écosystème Polkadot, l’aUSD peut être soutenu par DOT, KSM, ACA, KAR, BTC et ETH. La variété des cryptomonnaies détenues assure la stabilité tout en maintenant l’écosystème décentralisé, contrairement aux cryptomonnaies stables comme Tether ou USD Coin. 



Qui est derrière l’Acala USD ? 

Grâce à la popularité de Polkadot, l’aUSD a reçu un fonds pour l’écosystème de 250 millions de dollars pour démarrer. Ces fonds provenaient des DApp de Polkadot ainsi que du capital-risque, montrant que le projet bénéficie vraiment d’un grand soutien. 

 

Qu’est-ce qu’un stablecoin ?

Au fil des ans, les cryptomonnaies ont évolué vers une grande variété d’actifs numériques, dont les stablecoins. Ces derniers sont des cryptos dont la valeur n’est pas régie par l’offre et la demande, mais généralement adossée arbitrairement à un autre actif moins volatil comme une devise fiduciaire ou une matière première. 

L’objectif des monnaies stables est d’éliminer cette volatilité que nous associons aux cryptomonnaies pour en faire des instruments plus sûrs. La façon la plus courante de le faire est de lier les monnaies stables à une monnaie fiduciaire comme l’euro, le dollar américain ou la livre sterling. Lorsqu’un stablecoin est lié, par exemple au dollar, cela signifie que sa valeur est censée rester toujours égale à 1 USD, quel que soit le volume des transactions ou la performance du marché. 

 

Les différents types de monnaies stables

Les stablecoins se présentent sous quatre types en général, en fonction de l’actif auquel elles sont liées. Cependant, certaines monnaies stables combinent deux ou plusieurs de ces types.

Adossé aux monnaies fiduciaires

Comme nous l’avons déjà mentionné, il s’agit de la forme la plus courante de stablecoins. En effet, les investisseurs se sentent plus confiants en sachant que la valeur d’une cryptomonnaie est liée à une monnaie fiduciaire telle que le dollar américain, ce qui signifie que la valeur de l’investissement ne fluctuera pas drastiquement. 

Adossé à des cryptos

Pour ceux qui préfèrent s’en tenir aux cryptomonnaies tout en maintenant une stabilité relative, c’est la voie à suivre. Ces stablecoins utilisent d’autres cryptos comme une forme de garantie en utilisant des contrats intelligents. Lorsque vous verrouillez vos avoirs en cryptos dans le contrat intelligent, vous recevez une valeur équivalente du stablecoin ainsi que tous les autres avantages qu’il procure, parfois des intérêts. 

Les cryptomonnaies étant volatiles par nature, les monnaies stables garanties par des cryptomonnaies ont tendance à utiliser les monnaies les plus populaires comme le Bitcoin et l’Ethereum comme garantie. Même dans ce cas, il est peut être nécessaire de les surcollatéraliser, par exemple 50 % de garantie en plus du dépôt en cryptos.

Adossées à des titres

Leur fonctionnement est similaire à celui des monnaies stables adossées à des fiat, sauf que leur valeur est liée à un actif du monde réel. Le type d’actif le plus courant est constitué par des métaux précieux comme l’or et l’argent, car ils ont une valeur intrinsèque. De plus, les métaux prennent de la valeur, ce qui fait de ces stablecoins une forme d’investissement alternative qui peut générer des plus-values. 

Le problème est que les lingots de métal physique ne sont pas très faciles à manipuler et peuvent être quelque peu illiquides, d’où la possibilité d’utiliser d’autres actifs comme les obligations d’État ou d’entreprise, les bons du Trésor et les actions comme garantie. 

Stablecoins algorithmiques

De tous les stablecoins, ce sont les plus controversés, car leur valeur est régulée dynamiquement par des algorithmes en fonction de l’offre et de la demande. Leur valeur est stabilisée par contrats intelligents. Ils présentent un risque de fraude, car il est actuellement difficile pour les auditeurs traditionnels d’inspecter ces algorithmes conçus par des startups. Terraform Labs, l’émetteur du TerraUSD (UST) qui s’est effondré, est accusé de manipulation de l’offre et de la demande pour l’UST.

 

Est-ce que le Bitcoin est un stablecoin ?

Non. Comme nous l’avons vu, les monnaies stables doivent avoir leur valeur liée à un actif du monde réel. Le Bitcoin tire sa valeur de l’offre et de la demande, ce qui explique que sa valeur change constamment d’une minute à l’autre. 

 

Les stablecoins sont-ils vraiment stables ?

À condition que le système qui contrôle le stablecoin soit bien conçu et que l’équipe derrière un projet de stablecoin soit digne de confiance, les stablecoins peuvent être stables. Les principaux stablecoins, Tether et USD Coin, fournissent toutes deux des attestations mensuelles de cabinets d’audit, prouvant que les sociétés disposent bien des réserves qu’elles prétendent détenir. 

D’autre part, certains stablecoins présentent des risques qui ont été exploités par leurs développeurs, comme le cas de TerraUSD. La société avait indirectement promis (via Anchor Protocol) des taux d’intérêt très élevés (20 %) juste pour inciter les investisseurs à acheter le stablecoin. 

Par conséquent, la clé est de vraiment considérer le projet stablecoin dans son ensemble et de ne pas tomber dans la promesse de rendements rapides. 

 

La valeur d’un stablecoin peut-elle augmenter ?

Non, les stablecoins sont adossés à d’autres actifs. La plupart des monnaies stables gardent une valeur constante tout au long de leur cycle de vie.

Cependant, les actifs en question peuvent prendre de la valeur, l’or par exemple. En fait, l’un des avantages de ces monnaies stables est qu’elles peuvent être considérées comme un moyen alternatif de s’exposer à certains marchés sans quitter la blockchain. 

 

Quel est le stablecoin le plus sûr du marché ?

L’USD Coin (USDC) est largement considéré comme la cryptomonnaie stable la plus fiable. Il a été créé par des sociétés américaines renommées – Circle et Coinbase – qui sont toutes deux autorisées par les gendarmes de marchés. En outre, Circle a été transparent concernant les réserves de l’USDC depuis le début, alors que Tether a longtemps maintenu un flou sur le sujet.