[2020] Compte Pro OBLIGATOIRE Pour Auto-Entrepreneur

Vous démarrez une activité en tant qu’auto-entrepreneur ? Félicitations ! N’oubliez pas de créer le compte bancaire de votre auto-entreprise. Si vous pensiez qu’il vous suffit d’utiliser votre compte personnel… Sachez que ce n’est pas aussi simple ! Mais quel genre de compte ouvrir exactement ? Un compte pro est-il obligatoire pour un auto-entrepreneur ?


➤ Voir l'offre Qonto

Pour Auto-entrepreneurs / SA / SAS / SASU /
SARL / EURL / SC & SCI / Associations

➤Voir l'offre Sogexia Business

Accepte tous les statuts


➤ Voir l'offre N26


Pour les auto-entrepreneurs

Vous n’avez pas encore de compte bancaire pour votre activité ? Ouvrez-en un dès à présent ! Sélectionnez le type de compte qui correspond le mieux à vos besoins et à votre profil et percevez vos revenus en toute sérénité.


Notre conseil : tournez-vous vers les offres exclusivement réservées aux auto-entrepreneurs

Il existe de nombreux auto-entrepreneurs à la recherche d’une solution efficace et économique. C’est pour cela que certaines banques, notamment les banques en ligne (également connues sous le nom de néo banques), ont mis en place des offres destinées, uniquement aux auto-entrepreneurs !

Voici nos préférées :

1️⃣ Qonto

La banque en ligne accepte tous les statuts. Le compte Qonto est facile à ouvrir et les conseillers sont réactifs si vous avez des questions à poser. Prix faible : de grosses économies en perspective.

À partir de 9 € par mois

Profitez de l’offre⏩


2️⃣ Sogexia

Le service est simple d’utilisation et l’interface a vraiment été pensée pour le client pro. Le coût fait de Sogexia une solution efficace pour les petits entrepreneurs.

14,90 € pour la commande de la carte

Profiter de l’offre


3️⃣ N26

Beaucoup d’auto-entrepreneurs rejoignent N26 pour son prix et sa simplicité. L’interface est 100 % en ligne et les tarifs sont transparents.

À partir de 0 € par mois

Profiter de l’offre ⏩


Que proposent ces banques ?

Pour faire simple, ces banques vous proposent des comptes à mi-chemin entre les comptes personnels et les comptes professionnels. Ce qui veut dire que vous bénéficiez des avantages de ces deux types de comptes.


À quoi avez-vous le droit ?

Un découvert.

Différents moyens de paiement (carte bancaire, chéquier…).

Des assurances et beaucoup d’autres services avantageux.

Ces comptes bancaires hybrides sont donc plutôt intéressants pour les auto-entrepreneurs. Mais attention, choisissez bien la banque en ligne qui hébergera votre compte, car elles n’offrent pas toutes les mêmes services.


Compte perso ou compte bancaire dédié… Lequel choisir ?

Voici une question très importante à se poser quand on monte son auto-entreprise : est-ce que l’ouverture d’un compte pro pour un entrepreneur est obligatoire en 2020 ?

Pour approfondir le sujet, consultez aussi cet article : quelle banque choisir pour un compte professionnel ?

Est-ce légalement obligatoire ou pas ?

En effet, lorsque vous devenez auto-entrepreneur, il y a certains points primordiaux à ne pas négliger, et le compte bancaire en fait partie.

Regarder cette vidéo explicative mise en ligne par ABCJuris :

Que dit la loi à ce propos exactement ?

La plupart des gens se disent qu’ils peuvent utiliser leur compte perso, sans aucun problème.  Ouvrir un second compte est-il obligatoire ou facultatif ? Faut-il un compte bancaire professionnel ?

La loi est très claire à ce sujet : « Le travailleur indépendant qui a opté pour l’application de l’article L. 133-6-8 du présent code est tenu de dédier un compte ouvert dans un des établissements mentionnés à l’article L. 123-24 du code de commerce à l’exercice de l’ensemble des transactions financières liées à son activité professionnelle. »

La loi est formelle

En d’autres termes, d’après la loi, il vous est interdit d’utiliser votre propre compte bancaire personnel pour recevoir vos revenus provenant de votre nouvelle activité.

Cela dit, cette loi date de 2015. Depuis, de nouvelles lois sont passées, et depuis l’entrée en vigueur de la loi Pacte du 24 mai 2019, quelques éléments ont changé.

Les changements

Ainsi, avec cette nouvelle loi, seulement certains auto-entrepreneurs ont l’obligation d’ouvrir un compte bancaire pro dédié à leur activité.

Qui sont-ils ? Les auto-entrepreneurs qui disposent d’un chiffre d’affaires de plus de 10 000 € pendant 2 années consécutives !

Concrètement, si votre nouvelle activité ne vous sert qu’à arrondir vos fins de mois ou que vous n’atteignez pas le plafond de 10 000 € par an, vous n’êtes plus obligé de posséder un second compte bancaire. Quelle bonne nouvelle !



Quel est l’intérêt d’avoir un compte bancaire dédié à son activité de micro-entrepreneur ?

Le principal argument évoqué est la lutte contre la fraude. Par ailleurs, posséder un compte dédié à son exercice professionnel permet d’avoir une meilleure visibilité sur ses opérations entrantes et sortantes…

Même si la loi ne vous impose plus d’avoir un second compte dans certains cas, il est quand même préférable de posséder un compte spécialement destiné à votre auto-entreprise, afin de bien différencier vos revenus de vos dépenses professionnelles et de vos opérations personnelles.

Et pour cause, l’auto-entreprise n’a pas vraiment de structure juridique, par conséquent, faire la différence entre toutes vos opérations sur le même compte peut vite devenir compliqué !


Quelle est la différence entre un compte bancaire dédié et un compte pro ?

Entre le compte bancaire dédié ou le compte professionnel, il peut être difficile de s’y retrouver ! Le compte bancaire professionnel est en réalité, destiné aux entreprises.

Par conséquent, si vous êtes concerné par la loi qui exige de posséder un compte pour votre activité d’auto-entrepreneur, cela ne veut pas dire qu’il faut que ce soit obligatoirement un compte pro…

Concrètement

Les comptes bancaires professionnels ont des frais de tenue de compte assez élevés.

Par exemple, pour un auto-entrepreneur qui débute et qui ne possède pas de gros revenus, un tel compte représente une importante dépense qu’il n’est pas dans l’obligation de s’infliger.

Un simple compte bancaire peut tout à fait faire l’affaire

Vous pouvez donc vous rendre dans la banque où votre compte personnel est ouvert, et en ouvrir un second consacré à votre activité. De cette manière, vous paierez beaucoup moins de frais qu’avec un compte pro, c’est certain !


Ma banque refuse de m’ouvrir un compte pour mon activité de micro-entrepreneur, que faire ?

Voici l’un des plus gros obstacles des auto-entrepreneurs : le refus des banques… En effet, un auto-entrepreneur ne peut justifier de contrat en CDD ou en CDI, et il ne possède pas non plus, de fiches de paye.

Ainsi, les banques sont assez fébriles lorsqu’il s’agit d’ouvrir un compte bancaire sans justificatif de revenus !

Le refus

Certaines banques peuvent même refuser l’ouverture d’un second compte à un client qui possède déjà un compte personnel dans ce même établissement !

Généralement, lorsque vous dites à votre banquier que vous voulez ouvrir un compte basique pour votre auto-entreprise, la réponse est le plus souvent, non…

Que faire ?

Dans ce cas, vous vous dites qu’il suffit simplement de demander l’ouverture d’un compte sans préciser pourquoi ? Oui, vous pouvez…

Seulement, les banques ont tout à fait le droit de clôturer votre compte, même après son ouverture, en vous laissant un préavis d’un mois.

La banque a le droit

Les banques peuvent tout à fait vous refuser l’ouverture d’un compte ou en clôturer un, sans pour autant se justifier.

Ainsi, en ouvrant un compte considéré comme « personnel » et en ne mentionnant pas à la banque que c’est pour votre auto-entreprise, vous vous exposez à une possible clôture, ce qui peut être très problématique…


Comment faire pour ouvrir un compte bancaire en tant qu’auto-entrepreneur ?

Pour les banques, les comptes professionnels sont beaucoup plus rentables que les comptes personnels. Les frais sont plus élevés, ce qui est une vraie aubaine pour les établissements bancaires…

Le risque d’ouvrir un compte personnel

Certaines personnes ayant ouvert un compte personnel pour leur activité d’auto-entrepreneur ont reçu un courrier de leur banque leur annonçant la clôture de leur compte, et l’obligation de passer à un compte pro.

Même si le compte pro n’est pas obligatoire, les banques peuvent utiliser cette justification pour, en quelque sorte, vous obliger à opter pour ce genre de compte…

La solution

Si vous ne voulez pas essuyer de refus ou que vous avez peur que votre compte soit fermé, il ne vous reste plus qu’à ouvrir un compte professionnel, ou à tenter de changer de banque ; en espérant ne pas vous faire clôturer votre nouveau compte !


Concrètement, quel compte faut-il ouvrir pour son auto-entreprise ?

Compte personnel ? Compte bancaire dédié ? Compte professionnel ? Compte bancaire hybride ? C’est à en perdre la tête !

Si votre activité ne vous rapporte que de très faibles revenus, la banque ne s’y intéressera sûrement pas. Dans ce cas, un simple compte personnel suffira !

La clôture est tout à fait probable, mais si vous avez très peu de revenus, il y a de fortes chances pour que cela n’arrive pas (mais rien n’est impossible.).

Si votre activité commence à vous offrir des revenus confortables ou suffisants pour vivre, et que vous décidez d’ouvrir un compte bancaire dédié, vous vous exposez également à une clôture et vous devrez ouvrir un compte ailleurs ; en croisant les doigts pour que la situation ne se reproduise pas.

Si votre activité vous procure d’importantes sources de revenus, évitez le compte dédié, car la clôture surviendra très rapidement.

Vous devez soit ouvrir un compte professionnel, soit découvrir les nouveaux comptes hybrides qui voient le jour sur Internet.

Si vous ne voulez pas payer trop de frais, tournez-vous vers les comptes hybrides.

✅ En revanche, si vous ne voulez pas avoir affaire à une banque en ligne et que vous préférez rester dans votre établissement bancaire, alors vous n’aurez pas d’autres choix que de demander l’ouverture d’un compte professionnel !

Quoi qu’il en soit, réfléchissez bien avant de prendre votre décision… Prenez bien le temps de choisir votre future banque, en étudiant les différentes offres et en consultant les comparatifs !