Placer de l’argent qui rapporte: quelle est la meilleure banque offshore pour placements a haut rendement ?

2016 est une année charnière pour ceux d’entre vous qui ont une grosse somme d’argent à placer, et le plus important restera de ne pas dilapider votre épargne dans des placements hasardeux. Il faudra donc vous montrer vigilant dans vos investissements, et ne prendre aucuns risques, ou alors très peu, le marché des placements financiers restant très volatile, et cela n’est pas près de s’arranger. Pour placer de l’argent qui rapporte, il vous reste la solution des banques offshore, au moins pour économiser sur les taxes, et espérer des placements à haut rendement. Quelles sont ces banques, et surtout, quels sont les dangers à investir son épargne dans une banque offshore ?

Les banques off-shore


Tout d’abord, sachez que placer votre argent dans une banque off-shore est légal, à condition de déclarer le montant possédé au fisc français. Le but n’est pas de lui échapper, mais bien de réaliser des placements à haut rendement. On parle aussi de paradis fiscaux pour nommer les banques offshores, elles sont plusieurs centaines dans le monde, le plus célèbre pays « offshore » pour placer son argent restant les îles caïmans, popularisées par de nombreux films hollywoodiens sur le sujet.

Sachez aussi que vous n’avez pas besoin d’avoir une grosse somme d’argent à placer pour ouvrir un compte offshore, ceux-ci ne sont pas réservés qu’aux seules grandes fortunes, mais tout à chacun peut y prétendre. Bien sur, il faudra déposer une petite somme à l’ouverture du compte, mais rien d’exceptionnel à cela.

 

Une discrétion de mise


Comme toutes les banques offshores, ou les paradis fiscaux, selon votre façon de les appeler, la discrétion sera assurée sur vos avoirs, et vous pouvez faire confiance aux banquiers suisses (en d’autres exemples) pour rechigner à communiquer les informations vous concernant si l’administration française en fait la demande. Toutefois, sachez que le fisc arrive généralement à ses fins, vous voilà prévenu.

Avant d’ouvrir votre compte dans une banque offshore pour que votre argent commence à vous rapporter, vous devez prendre en compte les frais de tenue de compte, qui sont souvent ridicules sous d’autres latitudes. La rime est facile, mais la politique de taxes appliquée par les pays où résident ces banques offshores est largement favorable à l’investisseur étranger, ou aux français que nous sommes.

 

Des risques importants


Parlons un peu des risques maintenant. Bien sur, vous pouvez espérer des placements à haut rendement en Suisse ou au Luxembourg, des paradis fiscaux voisins facilement accessibles, mais l’envie peut vous prendre d’aller voir au soleil ce qui s’y passe, à savoir de placer votre argent au Panama, à Belize ou aux Seychelles. A vous de mesurer le risque qui s’y applique, mais sachez qu’il ne se multiplie pas par mes kilomètres parcourus, il est maintenant très facile de gérer votre compte de part le monde, avec une connexion Internet, où que vous soyez. Assurez-vous tout de même de la solidité politique et économique du paradis fiscal où sera placer votre argent, car avant de songer aux gros rendements, il faut aussi penser à ne pas se faire déposséder, comme toute les gestions dématérialisées, on gagne vite comme on peut perdre très gros.

Avec un peu de bon sens, en définitive, les meilleures banques offshore des paradis fiscaux sont facilement accessible, que ce soit en Europe, avec Monaco ou Andorre par exemple, où à l’étranger, avec le Panama, Belize, le Honduras ou les îles CaÏmans. Les possibilités d’investissement sont vastes.