Classement des meilleures banques 2017 (françaises et mondiales): quels sont les établissements les plus fiables pour vos dépôts d’argent?

La fiabilité des banques est scrutée de près par les épargnants qui recherchent performance des placements, mais aussi stabilité, la faillite bancaire étant toujours dans un petit coin de la tête de ceux qui ont placés de l’argent. La garantie des dépôts est assurée presque partout, mais ce qui est arrivé il y a quelques temps à Chypre nous laisse penser que rien n’est inaliénable. Quelle est la meilleure banque en France pour déposer de l’argent ? A suivre, notre classement.

Le palmarès des banques les plus sûres


La France n’est pas forcément la meilleure élève en la matière, certains pays européens faisant preuve de plus de solidité et de garanties quant à l’argent épargné sur leurs comptes bancaires.

C’est le magazine Global Finance qui se charge chaque année de lister les banques les plus sûres du monde, afin de rassurer les épargnants quant à leur chance de revoir un jour ne serait-ce que leur capital (même si cela est encore mieux agrémenté d’intérêts).

Quelle est la banque la plus fiable et solide en France ?

En haut du classement des banques françaises, on retrouve un peloton des 3 bons élèves que sont la Caisse des dépôts, la Banque Postale et le Crédit Mutuel. Ce sont les seuls établissements qui figurent dans la liste élargie du magazine américain.

Certaines ont vu leur note abaissée, et cela leur est préjudiciable car elles sortent du classement, la fin du triple A n’y est pas étranger.

La première banque française

Quel est l’établissement bancaire le plus sûr en France ? D’après les dires de Global Finance, il se trouve parmi les 3 banques précitées ici, même si ce classement n’est pas figé et évolue d’année en année.

A l’heure actuelle, il s’agit de la Caisse des Dépôts, seul établissement censé rassurer totalement les épargnants et ceux qui ont de l’argent sur leur compte de dépôt (si l’on s’en réfère au magazine).

Les banques françaises sont-elles sûres ?


Pas de panique. Nous n’en sommes pas à la faillite rencontrée par certains établissements en Irlande, à une taxe sur les dépôts comme en Chypre ou à la bérézina comme en Grèce. Rappelons qu’en France, les dépôts sont assurés par l’état jusqu’à un certain montant.

Ainsi, mêmes si nos grosses banques de détail que sont la BNP, le Crédit Agricole, le Crédit Lyonnais et la Société Générale ne sont pas parmi les mieux classées, elles conservent quand même des notes suffisantes pour considérer qu’elles sont solides. De quoi rassurer les particuliers.

Pour aller plus loin : en savoir plus sur les banques en ligne.

Une banque qui rassure

Mais ce sont les perspectives économiques de la vieille Europe qui ne rassurent pas forcément les analystes, toujours prompts à tirer sur l’ambulance. Déposer son argent dans une banque reste encore le meilleur moyen de le conserver, l’époque des bas de laine et des matelas gonflés étant révolue.

Ailleurs en Europe


Mais ne restons pas franco français, et intéressons nous à nos voisins européens. Il est possible d’ouvrir en toute légalité un compte bancaire à l’étranger une fois que les formalités déclaratives ont été effectuées auprès des services fiscaux français.

banque sûre

Les meilleures banques pour les dépôts d’argent se trouvent ainsi en Allemagne, en Hollande, en Suisse et au Luxembourg. Citons pèle mêle KFW (banque allemande), La Bank Nederlandse Gemeenten (banque hollandaise) et la Zurcher Kantonalbank (banque suisse), les banques allemandes restant celles qui offrent le plus de garanties.


A lire aussi si l’étranger vous titille : l’ouverture d’un compte en banque en Angleterre.


Les banques les plus sures au monde ne sont pas françaises

Ne pas vouloir que ses économies partent en fumée est une attention louable. En la matière, la France n’est pas en pôle position. Ses banques auraient même tendance à perdre du terrain par rapport à la concurrence étrangère. Mais la France n’est pas le seul mauvais élève, les autres pays européens le sont aussi.

La garantie des dépôts bancaires


Perdre l’argent qu’on a de côté est un cauchemar que nous avons tous fait un jour. Même si il y un monde entre le rêve et la réalité, les banques ne sont pas à l’abri de la faillite, qu’on se le dise ! Heureusement les dépôts bancaires, dans une certaine mesure, sont garantis par un fonds spécial géré directement par les banques.

garantir-son-epargne

Mais le montant de cette garantie est limité : 100000 euros, pas un centime de plus. Bon, c’est vrai, la somme est quand même conséquente. Pour les très riches, sachez que cette limite est fixée par établissement. Conséquence : si vous avez deux comptes de dépôt dans deux banques différentes, et que les deux font faillite (ça serait vraiment pas de chance), vous multiplierez cette garantie par 2 si vous êtes au plafond.

Les exceptions

Pour les comptes joints, c’est également le double effet kiss cool, la garantie étant valable par titulaire. Le montant est donc porté à 200 000 euros. Si vous dépassez ces sommes, cela ne veut pas dire que vous allez les perdre. Vous deviendrez alors créancier de la banque et toucherez votre part du gâteau lors de la liquidation.

Dans certaines circonstances exceptionnelles, il se peut que le plafond de garantie soit porté à 500000 euros. En effet, si on vient de verser une grosse somme sur son compte et que le couperet tombe, on peut l’avoir mauvaise. On atteint donc le 1/2 million si l’argent vient d’un bien immobilier vendu, de dommages et intérêts, d’un héritage, et d’une rupture conventionnelle.

Cela fonctionne-t-il pour tous les comptes ?

La garantie est valable pour un compte courant, mais pas que. Sont également concernés les dépôts sur les livrets d’état : livret A, LDD, livret d’épargne populaire, PEL et compte épargne logement. Autres livrets également garantis par l’état : livret bleu, livret jeune, PEP bancaire et LEP. Montant de la couverture : 100000€ par client et par établissement.

Toutes les banques françaises l’applique, qu’elles y aient leur siège social ou simplement une succursale. Les banques étrangères, à partir du moment où elles reçoivent des dépôts en France sont donc elles aussi concernées.

Si vous avez des doutes, vous pouvez toujours contacter votre banque pour qu’elle vous précise le montant de la garantie (des histoires de filiales peuvent changer la donne). En principe, elle a déjà du vous le notifier par courrier, car cette information est obligatoire.

Ma banque fait faillite, comment me faire rembourser ?


C’est bien beau d’avoir une garantie, encore faut-il savoir comment la mettre en oeuvre. D’abord, la banque en question doit être considérée en péril par un organisme nommé ACPR. Le fonds de garantie se mettra alors en place avec les informations transmises par la banque. L’indemnisation arrivera très vite : dans les 7 jours ouvrables.

faillite-banque

Quand est-il pour les autres placements ?

Si vous possédez des actions ou une assurance-vie, vous vous demandez, à juste titre, à quelle sauce vous allez être mangé. Pas de panique. Là encore, il y a des mécanismes censés prévenir les difficultés d’un établissement financier à tenir ses engagements.

Tout ce qui concerne la bourse est soumis à une garantie de 70000 euros. Le remboursement peut prendre jusqu’à 6 mois. Attention : les titres achetés dans une devise hors EEE ne sont pas concernés.

La somme est la même pour les contrats d’assurance vie. C’est valable pour un support en euros ou en unités de compte. Le fonds d’indemnisation n’est pas le même que celui des comptes de dépôt. Bon à savoir : les assureurs peuvent se racheter les contrats entre eux.

Client protégé = client rassuré


Il est quand même agréable de savoir que notre argent est en sécurité malgré les turpitudes économiques pouvant arriver. Avoir confiance en sa banque, c’est la base d’une relation réussie. C’est comme dans un couple en quelque sorte. Rappelons que cette garantie des dépôts concerne 450 banques. Vous avez quand même peu de chances d’avoir vos comptes dans un établissement qui n’est pas concerné.

Et tous les clients sont concernés par le processus de couverture : les particuliers quel que soit leur âge, les entreprises sans distinction de statut, les associations et les collectivités.

Cas particulier : l’entrepreneur

Gérer une entreprise suppose d’avoir de la trésorerie. Toutefois, selon son statut, il se peut que les deux comptes bancaires, le personnel et le professionnel n’en fasse qu’un. Dans ce cas là, malheureusement, la limite de l’indemnisation ne s’appliquera qu’une seule fois. Par contre, si ses comptes bancaires pro et perso sont bien distincts, alors la garantie s’appliquera deux fois.

Pour qui veut entreprendreLa meilleure banque pour les entreprises

Comment ça se passe en Belgique


La France n’est pas le seul pays européen à offrir un système de protection digne de ce nom. En Belgique, les dépôts sont garantis à la même hauteur. Ceux qui y déposent de l’argent, ou qui y épargnent sont donc également protégés. Solidité et fiabilité y font bon ménage. Sont concernés les dépôts mais également les assurance-vie.

Mais le fonds de garantie belge va encore un peu plus loin en mettant en place des tests de performance réguliers, évaluant ainsi lui même les risques. Par contre, il faut savoir que le remboursement est calculé en additionnant tous les comptes détenus dans une même banque.


Pour en savoir plus sur le Belgique : le crédit renouvelable


En Suisse : que faire en cas de faillite bancaire ?

A l’instar des banques françaises les plus solides, les banques suisses sont quand même réputées pour sécuriser les dépôts de leurs clients. Ainsi, une faillite, lorsqu’elle entraînera la liquidation de la banque amènera le liquidateur à rembourser les clients à hauteur de CHF 100 000 CHF.

Article associé : le secret bancaire en Suisse et ailleurs

Mettre son argent dans un coffre : la solution ?


Quand on veut quelque chose de sécurisé et de discret, le coffre-fort en banque est une bonne alternative. La sécurité est double : contre les cambrioleurs et éventuellement contre une faillite de la banque (dans ce cas là on récupérera le contenu de son coffre). Le petit plus : on peut aussi y mettre des liquidités et des bijoux.

Reste que les liquidités qui y sont déposées ne rapportent rien. Et si on laisse ses économies dormir pendant des dizaine d’années, ça peut représenter un bon manque à gagner au final.

Comment faire pour louer un coffre

Il faut passer un contrat avec sa banque, un peu comme on peut le faire pour l’ouverture d’un compte. Cela se fait hors de la visée de l’administration fiscale. Quant aux conditions d’ouverture, elles dépendent de chaque établissement, certains refusant de louer un coffre à quelqu’un qui n’est pas déjà client de la banque. Par contre, il est possible d’en louer un pour une durée limitée.

coffre-banque

Une fois ouvert, c’est un espace qui vous appartient, et dans lequel vous y mettez ce que vous voulez, à condition que ça rentre dans la petite boîte ! Pour la sécurité, vous serez le seul à avoir la clé qui ouvre la caverne d’Ali Baba, la banque n’a pas de double. Ce qui veut dire qu’en cas de perte, il faut faire intervenir le constructeur, intervention chèrement facturée au client !

Pour retirer son argent

Ou ses bijoux, il suffit d’aller dans son établissement lorsqu’il est ouvert (on ne vous ouvrira pas la porte en pleine nuit sous prétexte que vous êtes client !). Pour pouvoir descendre dans la salle, il faut être accompagné par un employé après que celui-ci ait vérifié votre identité.

Si vous voulez envoyer quelqu’un à votre place, il est possible de lui faire une procuration spécialement pour cela, mais celle-ci sera vérifiée et contrôlée par la banque.

Combien ça coûte ?

Il n’y a pas un prix unique, chaque établissement appliquant ses propres tarifs. Mais il y a des variables qui vont faire bouger le prix : la taille (plus c’est grand plus c’est cher, et non pas plus c’est long plus c’est bon), et la garantie souscrite. Plus la valeur déclarée de ce qu’il y a dans le coffre est grande, plus on paye pour être bien couvert. Eh oui, l’assurance n’est pas gratuite. Mais en cas de vol ou d’incendie, vous serez remboursé de la valeur souscrite.

On peut quand même donner un prix moyen pour les curieux : autour de 100 euros par an.

Que se passe-t-il si on meurt ?

Dernière petite chose à savoir sur la location d’un coffre-fort : le décès arrête le contrat, et le coffre est bloqué par la banque jusqu’à ce que le notaire donne ses directives. Pour éviter le surcoût lié à la clé, pensez donc à informer vos futurs héritiers de l’endroit où vous l’avez rangé (ou caché). Sinon, ils devront payer.

En définitive, même déposer de l’argent n’est plus un acte anodin, et les différentes crises de ces dernières années ont laissé plané le doute sur la fiabilité des banques et du système bancaire en général. Il faut toutefois savoir raison gardée face aux alarmistes même si tout ne va pas pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Pour continuer, nous vous recommandons les lectures suivantes :

  1. Peut-on se passer d’une banque ?
  2. La crise en Europe est-elle toujours d’actualité ?