Banque Solfea: Éco Prêt Taux 0% Pour Travaux

La banque Solfea était spécialisée dans les financements d’installations et dans les travaux d’optimisations énergétiques. Toutes ses activités sont maintenant reprises par BNP Paribas Personal Finance. Pour les installateurs partenaires (professionnels du BTP), un nouvel agrément est nécessaire pour proposer par la suite un financement à vos clients. Si vous êtes un particulier, sachez que vous pouvez bénéficier de nombreuses autres aides financières pour vos travaux.

La banque Solfea est remplacée par BNP Paribas Personal Finance

À l’origine détenue pour majorité par GDF Suez, la banque Solfea n’existe plus. BNP Paribas Personal Finance avait repris tous ses crédits en cours. Ce transfert d’activité est maintenant terminé.

Quels sont les changements pour les installateurs partenaires ?

Un nouvel agrément est nécessaire. Si vous êtes installateur, vous devez le demander auprès de la BNP Paribas Personal Finance (BNPP PF).

Vous avez du recevoir un pack d’agrément en ce sens. Si vous n’avez rien reçu, ou si vous avez des questions sur l’agrément, vous pouvez appeler le 05 56 55 48 47.

L’e-learning bancaire

Vous devez le mettre en place. Si vous l’aviez déjà fait avec Solfea, vous n’aurez pas à refaire les démarches avec BNPP PF.

Quels sont les changements pour les clients ?

Les dossiers qui portent encore le logo de la Banque Solfea ne seront pas étudiés. En tant qu’installateur, vous devrez remettre à vos clients les nouvelles brochures de prêt Engie en partenariat avec BNP Paribas Personal Finance.

Le partenariat d’ENGIE avec BNP Paribas Personal Finance

Ce nouvel accord commercial permet de financer toutes sortes de travaux, du moment qu’ils améliorent l’habitat, avec une implication profonde dans les travaux d’économie d’énergie.

Les avantages pour les clients

Cet accord entre la BNPP PF et ENGIE profite surtout aux clients, qui vont pouvoir bénéficier :

  1. De frais de dossiers minorés. 
  2. D’un financement intégral du devis (dans certains cas).
  3. De la réactivité de la banque qui répondra rapidement.

Cet article peut vous intéresser si vous en avez assez des frais bancaires trop élevés : tout savoir sur les frais abusifs.

En tant que client, voici tous les prêts dont vous allez pouvoir bénéficier pour faire rénover votre logement :

Qu’est-ce que l’éco prêt à taux zéro de 30 000 € pour la rénovation thermique ?

Vous avez la possibilité d’emprunter, sans faire d’avance de trésorerie et sur 15 ans, une somme sans intérêts allant jusqu’à  30 000 €.

Ce prêt doit être souscrit pour des travaux visant à réduire la facture énergétique de votre logement.


Les 4 conditions principales

1. Le montant de l’éco prêt

L’emprunt va jusqu’à 30 000 €. Vous pouvez demander 2 prêts, pour financer des travaux différents. Toutefois, le montant total ne devra pas dépasser cette somme.

Les syndics ont eux aussi la possibilité de faire cet emprunt. Le montant est de 10 000 € par logement.

Sachez que le montant des travaux n’est pas un critère d’attribution.

2. Les travaux éligibles

Cela peut concerner toutes sortes de travaux comme :

  • Une pompe à chaleur.
  • Une chaudière à condensation.
  • L’eau chaude sanitaire (solaire).
  • Une chaudière bois.
  • L’isolation thermique.
  • Les installations photovoltaïques.
  • Les énergies renouvelables (solaire, éolienne, hydraulique ou de biomasse).

Il faut que ces travaux soient éligibles ou qu’ils permettent d’améliorer la performance énergétique du logement

3. Les conditions de ressources

Il n’y en a pas. Tout le monde peut en bénéficier. Ce prêt est aussi cumulable avec  la prime économie d’énergie et le crédit d’impôt que je vais vous détailler un peu plus loin.

Le logement doit par contre être votre résidence principale. Peu importe que vous soyez propriétaire ou locataire.

4. Le professionnel RGE

Le professionnel qui fait vos travaux doit être labellisé RGE (Reconnu Garant de l’environnement). C’est lui également qui doit vous fournir les matériaux.

Dès que vous obtenez votre prêt, le délai commence à courir : il a 2 ans pour achever les travaux.

Vous devez changer votre chauffage ? Découvrez ci-dessous les autres solutions de financement.

La prime ENGIE jusqu’à 874 € si vous faites des économies d’énergie

Vous y avez droit si vous possédez un logement qui n’a pas plus de 2 ans et que vous voulez faire des travaux pour économiser l’énergie.

Vos conditions de ressources n’entrent pas non plus en ligne de compte. Elle est cumulable avec le crédit d’impôt et la demander ne vous engage en rien.

Les autres conditions à remplir pour en bénéficier

Vous devez passer par un installateur RGE. Vos travaux doivent concerner les économies d’énergies (voir la liste des travaux éligibles à l’éco prêt).

BON À SAVOIR : la plupart des démarches se font en ligne : déclaration du projet avant de signer le devis et remplir le dossier.

Comment recevoir la prime ?

Pour résumer, vous devez respecter 4 étapes :

  1. Le projet doit être déclaré avant la signature du devis.
  2. Votre installateur RGE fait les travaux.
  3. Vous complétez votre dossier en ligne.
  4. Vous recevez votre prime. Soit elle est déduite de votre facture, soit vous recevez un chèque.

Vous cherchez une autre solution pour financer vos travaux d’économies d’énergie ? Lisez ce qui suit.

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) : 30 % du montant

Vous allez sauter de joie !

C’est une aide bienvenue pour vos travaux de rénovation, que vous soyez propriétaire ou locataire du logement. Elle va se matérialiser sous la forme d’un crédit d’impôt que vous allez pouvoir déduire de vos revenus. 

Ce crédit d’impôt est pour tous. Il n’est pas soumis à des conditions de revenus. Le crédit d’impôt ne va porter que sur le matériel et pas sur la main d’œuvre, mais vous allez pouvoir le cumuler avec les autres aides publiques.

Les conditions pour avoir droit au crédit d’impôt

  • Il doit s’agir de votre résidence principale que vous soyez propriétaire occupant ou au locataire.
  • Il faut résider en France et y payer ses impôts.
  • Le logement doit avoir plus de 2 ans.
  • Le professionnel doit être RGE.
  • Il faut une facture qui porte les bonnes mentions.

Le montant du crédit d’impôt

Les dépenses sont limitées : 8 000 € sur 5 ans, le double pour un couple qui déclarer ses impôts ensemble. Si vous avez des enfants à charge, rajoutez 400 € par enfant (la moitié en cas de garde alternée).

Attention : ce n’est pas encore officiel, mais le CITE doit être transformé en une prime. Attendons de voir ce que le Ministère de l’Économie et des Finances nous réserve.

Les aides de l’ANAH (l’agence nationale de l’habitat)

Celles-ci sont pour les revenus modestes et pour les propriétaires, afin d’apporter un peu plus de confort dans les logements. Les travaux de rénovation thermique peuvent ainsi être pris en charge à hauteur de 50 %.

BONNE NOUVELLE : ces aides sont cumulables avec le crédit d’impôt.

Les plafonds de revenus à ne pas dépasser

Les personnes aux revenus modestes pourront recevoir une aide de 35 % du montant des travaux. Celles aux revenus très modestes pourront bénéficier d’une somme allant jusqu’à 50 %.

Les plafonds de revenus si vous habitez en région parisienne

Composition du foyer :

  • 1 personne : 20 470 € (très modeste) et 24 918 € (modeste).
  • 2 personnes : 30 043 € (très modeste) et 36 572 € (modeste).
  • 3 personnes : 36 080 € (très modeste) et 43 924 € (modeste).
  • 4 personnes :42 128 € (très modeste) et 51 289 € (modeste).
  • 5 personnes : 48 198 € (très modeste) et 58 674 € (modeste).
  • Personne supplémentaire : 6 059€ (très modeste) et 7 377 € (modeste).

Les plafonds de revenus si vous habitez hors région parisienne

Composition du foyer :

  • 1 personne : 14 790 € (très modeste) et 18 960 € (modeste).
  • 2 personnes : 21 630 € (très modeste) et 27 729 € (modeste).
  • 3 personnes : 26 013 € (très modeste) et 33 046 € (modeste).
  • 4 personnes :30 389 € (très modeste) et 38 958 € (modeste).
  • 5 personnes : 34 784 € (très modeste) et 44 952 € (modeste).
  • Personne supplémentaire : 4 385 € (très modeste) et 5 617 € (modeste).

Les conditions

  • Il vous faudra faire des travaux qui atteignent au moins 1 500 € HT sauf si vos ressources sont très modestes.
  • Ils doivent être faits par un professionnel.
  • Votre logement doit être construit depuis plus de 15 ans.
  • La demande de subvention se fait avant les travaux : vérifier si ceux que vous avez prévu sont dans la liste.

Le programme Habiter Mieux

Une autre aide solidaire de l’ANAH, comprise entre 1 600 et  2000 €. En plus des conditions citées précédemment, il faut avoir amélioré la performance énergétique avec les nouvelles installations d’au moins 25 %.

À lire aussi sur les autres crédits si :

  1. Vous avez besoin d’un prêt immobilier.
  2. Vous avez besoin d’acheter une nouvelle voiture.