Que faire des pièces rouges de 1 et 2 centimes?

Que faire de sa petite monnaie ? Si les centimes vous encombrent, sachez que vous pouvez les recyclez et les échanger. Ils peuvent même vous rapporter gros… Découvrez nos bons plans 2020 pour utiliser vos pièces rouges à bon escient.

Automates et caisses automatiques pour Pièces rouges

Un lecteur me demandait récemment « où peut-on échanger ses pièces jaunes et rouges ? ». Je me suis rendu compte que nous étions tous susceptibles d’être intéressés par la réponse.

Le meilleur moyens de ne pas perdre d’argent avec sa petit monnaie est de la dépenser, ou de l’échanger, dans les automates et les caisses automatiques qui existent.


✔ Les bornes Centimeo

Sachant qu’environ 1 milliard de pièces rouges voient le jour chaque année, alors que 800 millions d’entre elles sont frappées à perte, qu’une pièce de 1 centime en coûte réellement 4 et que c’est un gaspillage évident pour tous, Centimeo a décidé d’installer des distributeurs automatiques d’un nouveau genre.

Principe

Vos pièces rouges de 1, 2 et 5 centimes sont ainsi recyclées et échangeables contre des produits de qualité à l’unité (moins chers qu’en magasin physique), comme un cookie, un chewing-gum, une dose de gel anti-bactériens, etc.

Cet argent récupéré est par la suite réinjecté sur le marché, dans le but d’aider les banques centrales européennes.


✔ Les bornes Eurocycleur

Ces bornes ont sûrement déjà croisé votre chemin dans un magasin Auchan, Leclerc, Cora, ou bien dans d’autres supermarchés ou centres commerciaux.

Aussi nommée Youpibox chez Carrefour, cette machine de recyclage de monnaie propose un concept gagnant/gagnant qui permet de se débarrasser des pièces rouges.

Principe

Avec cette borne, vous êtes libre de :

➔ Changer votre monnaie de 0,01 € à 2 € en bons d’achats utilisables pendant 1 mois dans le magasin partenaire.
➔ Faire un don à une association.
➔ Participer à des jeux.
➔ Créditer votre carte fidélité.
➔ Consulter le solde de votre carte de fidélité.
➔ Participer à des campagnes publicitaires.

Eurocycleur s’allie également aux côtés de l’opération pièces jaunes, avec ces bornes présentes dans les magasins Carrefour.


Comment échanger ses pièces rouges contre des billets ?

Pour changer ses centimes d’euros en billet, rendez-vous dans votre banque. Vous devez demander au guichetier ou à votre conseiller des rouleaux (gratuits). Lorsque vos rouleaux de pièces seront triés puis remplis, le guichetier vous échangera l’équivalent en billets.

Exceptions

Cependant, sachez que de nombreuses banques ; ainsi que La Banque Postal, vous refuseront cet échange en tant que particulier.

Certaines agences mettent tout de même en place des distributeurs spécifiques à cette demande, seulement pour les professionnels.

Par ailleurs, si l’organisme bancaire vous accorde de changer vos pièces rouges en billets de banque, sachez que l’argent sera transféré sur votre compte bancaire, et non donnée en main propre.

Autre solution : les commerçants

En dernier recours, vous pouvez vous rendre chez des commerçants de quartier ; qui manquent généralement de monnaie. Il est conseillé de leur proposer directement vos pièces rouges sous forme de rouleaux.


Les pièces rouges (1 et 2 centimes) vont-elles disparaître ?

La présidente de la Commission Européenne a exprimé vouloir stopper la circulation des pièces de 1 et 2 centimes, et de garder uniquement les pièces de 5 centimes dans le but « d’économiser sur les coûts de fabrication ». Cet argent est considéré comme perdu, surtout que de nouvelles pièces sont sans cesse frappées.

Des pièces qui coûtent plus qu’elles ne rapportent

En effet, ces pièces rouges sont trop coûteuses à la production, au comptage et au transport. Concrètement, pour une pièce de 1 centime, comptez 1,65 centimes à la frappe. Pour celle de 2 centimes, le coût de production serait de 1,94 centimes.

Pour ces deux pièces rouges, la production représenterait donc 13 millions d’euros environ.

Les pays où ces pièces ont déjà disparuent

Quatre pays de la zone euro ont déjà banni les pièces de 1 et 2 centimes. D’ailleurs, 58 % des Français seraient en accord avec cette idée. Cependant, certains pays comme l’Allemagne ne sont pas favorables à cette éventuelle suppression, et pèsent lourd dans la balance.

Si ces pièces rouges venaient à disparaître, les prix seraient alors arrondis à la hausse ou à la baisse ; à 0 ou à 5 centimes, comme en Belgique, au Pays-Bas, en Irlande ou encore en Suède.


Les pièces de 1 et 2 centimes d’euros vont devenir rares et valoir très cher !

Des centimes qui pourront valoir des centaines d’euros… Tout ce qui est rare, devient cher. Souvenez-vous, quand les pièces de 1 et 2 centimes de francs ont cessé de voir le jour. Elles ont augmenté eu plus de valeur et ont été très convoitées.

C’est pourquoi, il peut être intelligent de conserver durant quelques années, des pièces rares récoltées un peu partout.

Si vous comptez vous débarrasser de vos pièces rouges, sachez que certaines ont plus de valeur qu’elles ne laissent apparaître. La valeur d’une pièce dépend non seulement de son année de fabrication, mais aussi de son pays d’origine.

Les pièces rouges les plus chers

➔ Actuellement très rare, la pièce monégasque d’1 centime de 2001 ou de 2002 qui peut coûter plus de 100 € (si elle est en excellent état).

➔ La pièce de 2 centimes du Vatican de l’année 2002 vaut 30 €.

➔ Quelques pièces italiennes ont une valeur de plusieurs milliers d’euros en raison d’une erreur de frappe.

➔ Le centime finlandais de 2001 s’achète 10 €.