PEL 2019: Le Placement Bancaire le Plus Rentable?

La baisse des taux d’intérêts des placements bancaires sécurisés nous questionne : est-ce encore rentable d’ouvrir un Plan d’Épargne Logement (PEL) en 2019 ? Malgré ses 1 % de rendement actuel, je vais vous expliquer pourquoi vous devez continuer à vous y intéresser malgré ses relatifs inconvénients.

Les avantages du PEL

S’il n’est plus toujours aussi séduisant que par le passé, le Plan d’épargne logement continu d’être souscrit par les français.

Si son taux ne fait plus rêver personne, il permet toujours de ne pas prendre de risques inconsidérés avec ses économies.

1. Votre capital est garanti

C’est la principale raison qui pousse encore les épargnants à ouvrir un PEL. Certes, il n’est pas le meilleur placement 2019, mais vos économies sont en sécurité. Vous ne craindrez pas que la bourse ou que le cours de l’or s’effondre.

 Votre trésorerie est à l’abri

Comme il faut bien placer vos excédents de trésorerie quelque part, pourquoi pas sur un Plan d’épargne logement à 1 % ?

2. Vous vous préparez à devenir propriétaire

Je parle ici de l’achat de votre résidence principale. Après 4 ans, vous pouvez le fermer et emprunter une certaine somme dont vous connaissez déjà le taux à l’ouverture de votre PEL.

Cette somme peut être reconnue par une banque comme un apport personnel, ce qui impactera le taux de votre emprunt principal. C’est pratique si vous avez peu d’économies.

À lire aussi : quelles sont les banques qui prêtent plus facilement ?

Le taux du prêt n’est pas si mauvais qu’il parait

Si vous ouvrez un Plan d’épargne logement maintenant, vous pourrez emprunter au maximum 92 000 €, à condition d’avoir atteint le plafond de versement de 61 200 €. Le taux du prêt est lui fixé à 2,20 % hors assurance obligatoire.

Ce taux est plus haut que ceux proposés aujourd’hui par les banques pour acheter un bien immobilier. Mais il reste valable pendant toute la durée du PEL. Ainsi, rien ne dit que dans 10 ans, les prêts bancaires n’auront pas explosé à la hausse.


Combien pouvez-vous emprunter ?

La somme dépend des  intérêts cumulés et de la durée de votre emprunt.

Par exemple, si vous versez 10 000 € à l’ouverture de votre PEL, et 400 € par mois pendant 5 ans, vous aurez accumulé plus de 34 000 €. Cette somme vous permettra d’emprunter 50 000 € sur 10 ans.

Un article pour aller plus loin dans votre réflexion : comment obtenir le meilleur taux pour un crédit immobilier ?

Ce droit au prêt peut être transmis

C’est une disposition méconnue mais qui peut permettre à votre enfant de devenir propriétaire plus facilement. S’il a un PEL à son nom, vous pouvez lui céder votre droit au prêt.

Cela est valable pour n’importe quel membre de votre famille.

Les inconvénients

Avec des taux d’intérêts aussi bas, les épargnants font grise mine.

Une rentabilité de 1 % brut

Le taux n’a rien à voir avec ceux des fastes années. 1 %, ça ne contente personne. Mais les produits d’épargne rentables sont rares. 


Quel placement bancaire rapporte le plus entre un PEL et un livret A ?

Si vous comparez ce placement avec le livret A à 0,75 %, ne vous arrêtez pas au faible rendement du second. Il faut faire la différence entre un rendement brut et un rendement net.

Le prélèvement forfaitaire de 30 %

C’est la somme que vous allez devoir régler sur vos intérêts. Surtout que depuis peu, ils sont imposés dès l’ouverture de votre Plan avec la réforme de la « flat tax ». Le taux net sera alors de 0,70 % (contre 0,75 % pour le livret A qui est un placement net d’impôt).

Mais vous pouvez choisir l’option de l’impôt sur le revenu plutôt que le prélèvement forfaitaire. Si vous n’êtes pas imposable, alors le PEL est plus rentable que le livret A.

L’assurance-vie est bien plus rentable

Même si le rendement des fonds en euros a beaucoup baissé, le rendement moyen d’un contrat d’assurance-vie de ce type est de 1,5 % brut.

Un fonds en euros vous garanti aussi contre la perte du capital et si vous le conservez 8 ans vous n’aurez pas d’impôts sur le revenu à payer dessus.

Les contraintes de fonctionnement

1. Il faut conserver son PEL un certain temps

Le temps de garde peut aussi gêner ceux qui auront besoin de leur argent à court terme.

Ici, les meilleurs placements à court terme.

Ainsi, si vous pensez récupérer vos économies avant 2 ans, ne souscrirez pas de PEL. Vous perdriez tous les avantages, avec des intérêts calquer sur ceux du CEL : 0,5 %.

2. Il faut verser un somme minimale chaque mois

La somme à placer est libre mais encadrée quant à ses montants : 225 € à l’ouverture au minimum et 540 € par an au moins à verser pendant 4 ans.

Après ces 4 années, plus aucun versement ne vous est imposé. À toutes fins utiles, je vous rappelle que la clôture interviendra automatiquement après 15 ans, sans que n’ayez à faire quoi que ce soit pour cela.

3. Un plafond peu élevé

Vous ne pouvez pas verser plus de 61 200 € sur ce compte.

4. La fin de la prime d’État

Un des principaux avantages du PEL n’est plus pour les Plans d’épargne logements ouvert à partir de 2018. Ce bonus allant jusqu’à 1 500 € était versé lors de l’achat immobilier.

Le PEL va-t-il être réformé ?

Il l’a très souvent été. Pourquoi pas une fois de plus ? C’est vrai qu’avec ses 1 %, il n’est plus dans le peloton de tête des placements.

Utiliser les fonds de son PEL pour acheter des meubles

La mesure peut faire sourire, mais elle est actuellement en discussion, afin de relancer la consommation. En tout cas, l’idée vient des professionnels du secteur qui en ont fait la demande au gouvernement.

Une bonne opportunité ?

Resteons à l’écoute, car si cette mesure devait être adoptée, elle serait forcément limitée dans le temps. Il faudra donc savoir en profiter assez vite. L’occasion de vous payer enfin la cuisine de vos rêves ?

La baisse du prêt bonifié

C’est la réforme la plus attendue. Avec la fin de la prime de 1 500 €, nous espérons tous que les vases communicants fonctionnent, et que le prêt bonifié baisse. Ce n’est toujours pas le cas. Pourtant, il est maintenant largement au-dessus du niveau des crédits classiques.

Si vous n’avez pas encore de PEL et que vous avez un peu d’argent à placer (sans avoir besoin d’y toucher) c’est un placement qui ne vous apportera pas de mauvaises surprises. C’est déjà ça. Mais c’est le minimum. Si vous avez un vieux PEL conservez-le. Vos avantages continuent à s’appliquer.

Si vous voulez gagner un peu plus, retrouver dans cet autre article mon comparatif des PEA 2019.

PEL 2019: Le Placement Bancaire le Plus Rentable?
4.6 (91.43%) 7 vote[s]