TOP 6 Banques Citoyennes [Septembre 2022]

De plus en plus de banques françaises changent. Elles deviennent responsables face à la recrudescence des problèmes liés à l’environnement et à la société. Nous allons, dans cet article, vous en apprendre davantage sur les meilleures banques citoyennes en France :

  1. Ma French Bank (filiale à 100% de La Banque Postale)
  2. La Banque Postale
  3. Nickel
  4. La Nef
  5. Le Crédit Mutuel Alliance Fédéral
  6. NewB

1️⃣ Ma French Bank

Voir l'offre ▶

Ma French Bank est une filiale 100 % digitale de La Banque Postale. À l’instar des banques mobiles, elle a pour but d’offrir à ses clients plus de contrôle sur leur compte courant à travers une application mobile. Elle s’inscrit récemment sur le marché des néo-banques avec des initiatives originales. C’est une banque mobile qui, en plus d’être un outil du quotidien, se veut solidaire.

Contrairement à certains de ses concurrents, elle n’utilise pas l’argument de la gratuité pour attirer de nouveaux clients. Elle propose des offres centrées sur la gestion de compte courant grâce à 3 formules sur abonnement. Étant une banque qui vit dans l’air de son temps, Ma French Bank cible une clientèle qui a entre 18 et 35 ans.

Pourquoi Ma French Bank est-elle une banque citoyenne ?

Elle hérite de son statut citoyen grâce à sa maison-mère qu’est La Banque Postale, une banque citoyenne. Elle consolidera ce statut par l’intégration du système de « crowdfunding » à sa plateforme de collecte de fonds KissKissBankBank. Il s’agit d’un service qui permet, à toute personne, de solliciter de l’aide pour la réalisation d’un projet. Concrètement, c’est une manière engagée de soutenir, d’accompagner et de rester sensible aux besoins de ses clients.

Chiffres clés

Ma French Bank, misant sur la proximité au travers de son système de crowdfunding, va financer des projets de famille ayant du sens. Plus précisément c’est :

  • 7 000 bureaux de poste.
  • 98/100 de l’index égalité hommes et femmes.
  • Des financements de 30 000 € par an pour les projets Break Poverty et GoodPlanet.

À lire aussi : notre avis complet sur l’offre de Ma French Bank.




2️⃣ La Banque Postale

La Banque Postale est une filiale exclusive du groupe La Poste. Elle est une banque publique française née de la volonté de La Poste de créer un secteur bancaire ayant la capacité de porter dans son bilan la totalité des dépôts de la clientèle, d’une part, et d’autre part, les crédits. Elle souhaite assurer la gestion financière des encours de dépôts à vue de La Poste.

C’est dans cette optique que La Poste s’est fait assigner 4 missions différentes de service public grâce à la loi « postale » de 1990, dans laquelle l’accessibilité bancaire a été confiée à la filiale La Banque Postale. Cette mission est encadrée par 2 conventions conclues avec l’État : le contrat d’entreprise entre l’État et La Poste et la convention entre l’État et La Banque Postale.

La Banque Postale a grandi en se basant sur des valeurs fortes de confiance, de modèle multi-partenarial, de facilité d’accès et de proximité. Elle privilégie donc des offres simples et à petit prix, reflétant les besoins de ses clients. Aujourd’hui, La Banque Postale évolue en s’organisant autour de 3 métiers : la banque de détail, l’assurance et la gestion d’actifs.

Pourquoi La Banque Postale est-elle une banque citoyenne ?

Depuis ses débuts, elle a hérité sa vocation citoyenne de son créateur, La Poste. Lors d’une assemblée générale extraordinaire récente, La Banque Postale a confirmé son nouveau statut de société à mission.

Elle est convaincue que le partage assure la durabilité dans la création de valeurs, la vitalité des territoires assure la dynamique économique et le respect des limites planétaires garantit le développement durable. Son statut inscrit donc comme raison d’être « la transition juste » dans sa gouvernance.

La Banque Postale nourrit comme ambition de faire de l’engagement citoyen un outil incontournable de sa performance. À en croire les propos de Philippe Heim, président du Directoire de La Banque Postale, la banque s’emploie à pérenniser son ambition en ayant modifié son statut pour le statut d’entreprise à mission. Pour La Banque Postale, il ne s’agit pas de suivre une mouvance citoyenne, mais de renforcer ce statut qui lui est propre depuis sa création. La banque a en effet été créée pour être proche de ses clients.

Pour assurer la bonne marche de cette mission, La Banque Postale a constitué un comité qui lui est dédié, le comité de mission, composé de 17 membres. Ce comité est supervisé par Natacha Valla, économiste et doyenne de l’École du management et de l’innovation – Sciences Po de Paris. Elle explique, dans un communiqué, qu’il est urgent de fournir un accompagnement à la transition de l’économie en général et du modèle bancaire en particulier, vers de nouveaux modèles plus durables, responsables et en accord avec les enjeux de son temps.

Chiffres clés

Pour faire le bilan de ses accomplissements, La Banque Postale affiche les chiffres de son engagement en faveur de la transition juste, de l’environnement préservé et d’une société inclusive. Ils se déclinent, non exhaustivement, comme suit :

  • 22 milliards d’euros de financement en faveur de la transition énergétique.
  • 1 milliard d’euros de prêts verts accordés aux acteurs publics locaux et aux entreprises.
  • 1,5 million de clients bénéficiaires de la mission d’accessibilité bancaire.
  • 1,4 million de clients en situation de précarité financière.
  • 97/100 d’index d’égalité entre les hommes et les femmes à La Banque Postale.
  • 54 milliards d’euros collectés par 4 plateformes telles que KissKissBankBank en faveur des projets citoyens.

La vision derrière la campagne « Quand on a 16 ans »

Cette année, La Banque Postale boucle ses 16 années d’existence. Elle a notamment profité de son anniversaire pour mener une campagne sur son nouveau statut. La Banque Postale s’est rapprochée des adolescents de 16 ans pour s’enquérir de leur vision du futur. On verra donc en tête d’affiche de la campagne, des adolescents avec des phrases engagées telles que : « Quand on a 16 ans, l’environnement n’est pas une option. », « Quand on a 16 ans, on a la responsabilité du monde de demain. » ou encore « Quand on a 16 ans, on veut réussir, mais pas n’importe comment. », etc.

Cette campagne résume toutes les ambitions de La Banque Postale, ses exigences, ainsi que ses rêves.




3️⃣ Nickel

Voir l'offre ▶

Le compte Nickel voit le jour grâce à la société la Financière des Paiements Électroniques. Il sera par la suite acquis par BNP Paribas. C’est le tout premier “compte sans banque” inscrit sur le marché des néo-banques.

C’est une solution qui vise à venir en aide aux personnes en difficulté financière, en leur permettant de rester dans le système financier. Ainsi, il propose également son offre aux personnes placées sous interdit bancaire et à toutes celles ayant essuyé un refus d’accès par les banques classiques.

Il est notamment très facile aux Français, comme aux étrangers y résidant, d’obtenir un compte courant Nickel, un RIB en FR et la carte bancaire Nickel. Il suffit de justifier de son identité, de sa résidence en Europe avec une carte de séjour et de fournir un numéro de téléphone portable.

Aujourd’hui, Nickel ne vise plus uniquement les personnes en difficulté financière. Il est destiné à toute personne ayant le désir de mieux gérer son budget ainsi qu’aux personnes qui souhaitent avoir des comptes secondaires.

Pourquoi Nickel est-elle une banque citoyenne ?

Le compte Nickel a été pensé et créé pour mieux servir la population. Son intérêt n’est pas autocentré sur le bénéfice. Sa philosophie d’apporter une solution aux personnes en difficultés financières fait déjà de Nickel une banque citoyenne. Il accueille tout le monde, même les étrangers, sans aucune condition. Son but est d’aider sa clientèle à rester dans un système qui a pu s’être montré hostile à son égard.

Chiffres clés

Avec son système très inclusif, Nickel a réussi à séduire plus de 2,5 millions de personnes. De plus, en moyenne 1 500 nouveaux demandeurs s’inscrivent tous les jours pour avoir un compte Nickel.




4️⃣ La NEF

La NEF est une coopérative bancaire à épargne solidaire. Elle a pour but de construire une société plus juste et durable. C’est une banque éthique qui collecte de l’épargne des particuliers pour soutenir des projets vertueux de société, écologiques et culturels. Elle est accessible aux particuliers, aux professionnels et offre une épargne solidaire, ambitieuse et complémentaire.

En souscrivant à la NEF, vous soutenez aussi 15 associations partenaires par le simple fait d’apporter votre capital à la banque. Ainsi, grâce à cet apport, la banque soutient des projets éthiques qui contribuent à une société plus responsable et durable.

Pourquoi la NEF est-elle une banque citoyenne ?

À travers sa plateforme de crowdfunding dénommée Zeste, la NEF récolte des dons servant à financer des projets de société sérieux, qui s’inscrivent dans ses domaines de prédilection. Elle réunit épargnants et porteurs de projets et finance des projets pionniers pouvant construire une société plus juste et durable.

En publiant chaque année, en toute transparence, la liste des projets qu’elle finance, la NEF a pu acquérir un statut de banque éthique. Elle défend légitimement la philosophie de finance saine et transparente. Pour elle, l’argent doit servir à relier les hommes, plutôt qu’à les diviser.

Chiffres clés

En 35 années d’existence, la NEF a pu financer 8 000 projets éthiques, à impact positif sur la société. Cela a pu être achevé grâce à ses épargnants et à ses partenaires. Cela représente 585 prêts alloués pour un total de 206 millions d’euros, dont :

  • 422 prêts alloués en faveur de l’écologie, soit 101 millions d’euros et 49 % du total.
  • 123 prêts débloqués en faveur du social, soit 54 millions d’euros.
  • 40 projets culturels pour 4 millions d’euros.

5️⃣ Crédit Mutuel Alliance Fédérale

Le Crédit Mutuel Alliance Fédérale est une banque coopérative et mutualiste qui a été la toute première à s’assigner une mission. Depuis sa création en 1882, le groupe s’efforce, avec ces 14 fédérations, de participer au bien commun en étant responsable, solidaire et proche de ses clients. Il s’engage dans le développement durable et éthique de la société sur le long terme.

Le Crédit Mutuel Alliance Fédérale s’efforce de répondre à tous les besoins de ses clients en usant de la technologie pour déployer sa stratégie multiservice.

La banque se revendique comme appartenant à ses clients et sociétaires en raison de la confiance que lui accordent ces derniers dans ses actions. Elle réinvestit ses résultats en fonds propres pour garantir un avenir meilleur.

Le Crédit Mutuel Alliance Fédérale est connu pour ses relations multi-partenariales. Il se place lui-même comme un partenaire engagé pour une société meilleure. Il mène des actions concrètes dans divers domaines, particulièrement dans ceux de la culture, de la musique et du sport.

Pourquoi le Crédit Mutuel Alliance Fédérale est-il une banque citoyenne ?

Depuis sa naissance, il a adopté le statut d’entreprise à mission. Il défend la démocratie, la solidarité et s’engage dans les luttes sociétales et environnementales. Sa raison d’être est en phase avec les valeurs qu’il défend : « Ensemble, écouter et agir ». Cette dernière a été définie après une réflexion participative et inclusive avec les élus et les salariés de la banque. Ils se sont notamment assigné 5 objectifs précis à atteindre :

  • Accompagner les clients et les sociétaires au mieux de leurs intérêts.
  • Agir pour chacun et être une banque qui refuse toute discrimination.
  • Mettre la technologie et l’innovation au service de l’humain tout en respectant la vie privée de chacun.
  • Contribuer au développement des territoires en étant une entreprise solidaire.
  • Œuvrer pour une société plus juste et plus durable en étant une entreprise responsable.

Chiffres clés

Il travaille au service de ses clients sociétaires et affiche un résultat en chiffres très impressionnant. En effet, ses performances se déclinent comme suit :

  • Plus de 75 000 collaborateurs.
  • Plus de 25 millions de clients.
  • Près de 16 000 élus mutualistes.
  • Plus de 6 millions de sociétaires.
  • Près de 30 000 conseillers dédiés.

6️⃣ NewB

NewB est une banque coopérative belge à la base créée par 24 organisations sociétales. Sa création a été motivée par une vision éthique et durable.

Au vu de l’ampleur du mouvement, NewB compte aujourd’hui plus de 351 coopératrices et coopérateurs engagés pour l’atteinte de ses objectifs. Ils veillent à ce que la banque ne s’écarte pas de ses intérêts qui sont centrés sur la planète et la société. C’est ainsi qu’elle définit sa raison d’être « une banque au service de notre planète et de notre société ».

Elle se base sur 3 piliers essentiels et égaux pour évoluer à savoir : les citoyens, les sociétés et les investisseurs.

Pourquoi NewB est-elle une banque citoyenne ?

C’est une banque par et pour les citoyens. Chacun de ses clients est actionnaire et chaque coopératrice et coopérateur possède un droit de vote pour les assemblées générales, indépendamment de son apport en capital.

C’est une banque qui se base aussi sur 13 valeurs importantes dans son action à savoir : transparence, participation, durabilité, honnêteté, simplicité, inclusion, sobriété, professionnalisme, innovation, sécurité, intégration, diversité, proximité.

Toutes ces valeurs sont des leviers d’action au quotidien au sein de NewB. Elle en a fait les moyens indispensables à la réussite de sa charte éthique et environnementale. Elle bénéficie aussi de la mobilisation de tous ses actionnaires pour franchir les obstacles auxquels elle fait face.

Chiffres clés

En termes de réussite en chiffres clés, New B c’est plus de 4 millions de résultats nets. Elle compte également 351 organisations sociales, 116 000 citoyens coopératrices et coopérateurs et 11 investisseurs institutionnels.


Une banque citoyenne qu’est-ce c’est ?

Une banque citoyenne est tout simplement une banque qui associe à son activité une mission. Elle vise donc à contribuer au bien commun et cherche à être durable, équitable et responsable, sans pour autant mettre de côté son profit.

Pour donner une définition correcte d’une entreprise ou société à mission, on retiendra qu’il s’agit d’une entreprise commerciale qui a choisi de faire de l’intérêt général sa priorité, au même titre que son propre intérêt. Elle tend vers une démocratisation de son fonctionnement, une inclusion du personnel et une prise en compte des nouvelles considérations écologiques, environnementales et sociétales.

Ce changement de statut est permis grâce à la loi Pacte. Celle-ci donne la possibilité aux entreprises d’intégrer dans leurs statuts des objectifs environnementaux et sociaux auxquels elles souhaitent se consacrer. Et pour y parvenir, elles doivent définir leur raison d’être, qui est en quelque sorte leur leitmotiv, le résumé précis de leurs objectifs.

Pour garantir l’aboutissement de ces nouveaux engagements, les entreprises doivent constituer un nouveau « comité de mission ». Il est généralement composé au minimum d’un salarié et de parties externes telles que les fournisseurs, les experts, ou les actionnaires. Ce comité devra veiller à la bonne exécution de la mission.


Pourquoi les banques deviennent-elles des entreprises à mission ?

Le nombre d’entreprises à mission ne cesse d’augmenter, passant de 124 fin 2020 à 505 aujourd’hui. Selon l’Observatoire des Sociétés à Mission, le secteur de la finance et des assurances se trouve à leader des activités ayant pris le tournant. Mais pourquoi les banques changent-elles de statut pour devenir des entreprises à mission ?

Lors de l’initiation de la notion de Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) à la fin du XXe siècle, les banques n’étaient pas la première cible. Cependant, la crise économique mondiale de 2008 va les amener à s’y intéresser. Les banques vont, dès lors, opter pour une communication responsable pour ne pas perdre leur crédibilité, déjà fragilisée par le krach et les nombreux scandales financiers. Elles adoptent ainsi des protocoles éthiques, des certifications et une gestion axée sur les divers enjeux liés à l’environnement et à la société.

C’est ainsi que les 3 grands établissements financiers français cotés au CAC 40 vont se saisir de la loi pacte et définir une « raison d’être » dans leurs statuts. Leurs différents engagements se définissent comme suit :

  • La Société Générale : construire un meilleur avenir dans la durée avec ses clients ;
  • Le Crédit Agricole : agir quotidiennement dans l’intérêt de sa clientèle et dans son propre intérêt ;
  • BNP Paribas : favoriser une économie engagée et durable.

Le statut de société à mission prouve aujourd’hui, à la société civile, l’engagement citoyen des entreprises commerciales. Il leur permet de transformer des arguments de communication en finalités précises et de prouver leur utilité sociale par des actes concrets.


Quels sont les objectifs d’une entreprise à mission ?

Le premier objectif d’une société à mission est de détourner l’argument économique de l’entreprise qui est orienté en exclusivité vers le profit, plutôt vers un engagement au bénéfice de l’intérêt du plus grand nombre. La gestion traditionnelle de la structure est maintenue, toutefois on y ajoute un intérêt orienté vers les problématiques extérieures à la société.

Lorsqu’une entreprise devient une société à mission, son objectif est de parvenir à démocratiser son fonctionnement. Les prises de décision ne sont plus le droit de veto des dirigeants. Le personnel est invité à prendre part aux instances de décisions vitales pour l’entreprise à travers le comité de mission. Ainsi une représentation inclusive et participative est mise en place. C’est pour cela que les 6 banques qui ont été étudiées ici s’inscrivent dans la catégorie des banques citoyennes, travaillant chacune à devenir la banque la plus honnête et vertueuse de la place.