10 Assurances VTC: Transport de Personnes à Titre Onéreux

Si vous en cherchez une sachez que malheureusement il n’existe pas de comparateur d’assurances VTC, ce qui rendrait le choix plus facile. Car le prix d’une assurance pour VTC, obligatoire je la rappelle, peut décourager les auto-entrepreneurs. À suivre, toutes mes infos pour trouver un devis pas cher et faire votre propre comparatif parmi plusieurs assurances

L’assurance de transport à titre onéreux

Etre chauffeur VTC, c’est entrer en concurrence avec les taxis, mais aussi devoir répondre à certaines obligations, notamment en ce qui concerne l’assurance de votre véhicule.

Elle est obligatoire (pour tenter d’apaiser les tensions entre VTC et taxis), mais mieux vaut comparer les prix quand on est chauffeur indépendant avant de se décider : les tarifs pouvant varier du simple au double.

Commençons par le début : de quoi s’agit-il ?

Vous allez vite en entendre parler dès que vous allez vous lancer dans le VTC seul, pour un intermédiaire ou avec le statut de micro-entrepreneur : c’est l’assurance de responsabilité civile sans laquelle vous ne pouvez pas exercer.

Car les règles sont encore plus strictes qu’avant. Et entre nous, vous exercer quand même un métier dangereux.

Comment l’obtenir ?

En vous assurant ! Si vous continuer à lire cet article, vous y trouverez mes meilleurs adresses. Sur votre attestation, il est important que les montants garantis soient écrits. Pas de limitation sur les dommages aux personnes, et un minimum de 1 000 000€ sur les dommages aux véhicules.

Pour vous assurer, rien de plus simple. Vous devez fournir ces renseignements à votre assureur :

  1. Immatriculation
  2. Lui dire que vous allez transporter des passagers payants

L’assurance est obligatoire

Les chauffeurs Uber font le buzz, et la grogne des taxis parisiens n’y changera rien : l’avenir est en marche.

Toutefois, on ne peut pas faire n’importe quoi n’importe comment. Impossible de se passer d’une assurance pro pour les VTC. Celle ci doit concerner la responsabilité civile pendant la circulation mais aussi pendant l’exploitation.

Travailler avec uber : comment s’assurer ?

Il peut s’agir que d’une activité complémentaire pour boucler ses fins de mois, mais pas que. Le nouveau géant du transport est clair sur le sujet : la RC circulation et la RC exploitation sont obligatoires dès que vous transportez des personnes et que vous les faites payer pour cela.

Par contre, rien ne vous oblige à souscrire au tout risque, même si cela est fortement recommandé avec un montant de garantie élevé quand il s’agit d’accidents corporels

Cette vidéo peut vous intéresser : combien gagne un chauffeur UBER ?

 Source : CNEWS

Rappel : les 2 assurances obligatoires si vous êtes VTC (UBER ou autre)

1. RC Exploitation

Une assurance pour les dégâts qui ne viennent pas de votre véhicule (comme des bagages abimés par exemple). Cette assurance en responsabilité civile obligatoire vient du conflit entre les taxis et les VTC.

Des exemples de situations où vous serez bien content d’avoir votre RC exploitation à jour :

Vous vous trompez d’aéroport (ne riez pas, ces choses là arrivent). Résultat, votre client à un gros préjudice (billet d’avion, contrat raté…) et vous demande des comptes.

Vous avez un bidon d’huile dans votre coffre. Le bidon fuit un peu. La valise en cuir de votre client a pris cher. Qui va payer ? L’assurance !

2. RC Circulation (c’est mieux en tout risque !)

Le contrat d’assurance auto à usage professionnel offre les mêmes garanties, que vous soyez propriétaire de votre véhicule ou qu’il soit en location !

Tout ce que le chauffeur aura à payer en cas d’accident : c’est la responsabilité civile. Les dommages peuvent être corporels mis aussi matériels. Et l’addition peut grimper très vite en cas de pépin. Cela n’arrive pas qu’aux autres. Abîmer une valise de marque coûte un bras, se tromper de trajet quand on conduit peut en coûter un autre, et encore, ce ne sont là que des exemples du quotidien.


Où trouver votre assurance VTC ?

Nous sommes tous passés par là… Et vous verrez, ce n’est pas si compliqué que cela. Vous devez faire attention à 2 critères et trouver le meilleur rapport qualité – prix entre les deux :

  1. Le prix
  2. Les prestations

Vous pouvez aussi essayer de négocier certaines choses comme :

  • L’assistance sans franchise kilométrique.
  • La protection juridique.
  • Un véhicule de remplacement en cas d’immobilisation du votre.
  • Indemnités journalières en cas d’immobilisation de votre voiture.

Mon conseil : ne restez pas avec un seul devis, et contactez plusieurs compagnies d’assurance.

Commencez par essayer celles-ci

Elles ont toutes un département spécialisé. Il faut que l’assurance soit adapté à votre métier. Notez bien que l’ordre n’est qu’alphabétique.

Après, c’est le jeu de la franchise qui fait la différence de prix entre les différentes formules. Mais même en tirant de tous les côtés, impossible de s’en tirer pour moins de mille euros par an. Et plus la voiture est belle, plus l’assurance grimpera, normal.

Important : penser à négocier avec votre courtier en assurance VTC un prêt de véhicule en cas de panne. Si le votre est immobilisé, cela vous permettra de continuer à travailler.


1. Allianz

C’est un « gros » assureur. Les chauffeurs pros peuvent y trouver des conditions favorables.

Contacter Allianz : 0 978 978 016

Les garanties modulables :

  • Dommages aux passagers
  • Dommages aux tiers
  • Dommage au véhicule : vol, accident
  • Assistance véhicule : option 0 km.

2. ARCA

Autre solution : passer par un courtier en assurance dont c’est le métier de trouver la meilleure offre à garanties égales. Le courtier est réputé pour tout faire pour trouver les meilleurs prix. Il assure de nombreux VTC : + de 1000.

Contacter ARCA : 01 39 42 11 12

3. assurancedesvtc.fr

C’est un courtier. L’avantage de passer par un courtier, c’est de bénéficier de sa force de négociation. C’est dans son intérêt d’obtenir les meilleurs tarifs.

Contacter le courtier : 09 70 57 01 29 ou contact@assurancedesvtc.fr

4. A&G Conseil

C’est un cabinet qui est habitué à traiter avec des chauffeurs professionnels.

Contacter A&G Conseil : 01 83 81 85 42

5. Cabinet Blanchard et Leroy – Aviva

Encore un cabinet spécialiste des VTC.

Contacter le Cabinet Blanchard et Leroy – Aviva : 01 41 19 01 89 ou blanchard-leroy@aviva-assurances.com

6. Cogeas

Tel : 01 48 06 76 76

7. Jurixis

Contact : adam.boukachabine@jurixis.fr

8. ProRassur

Liste des garanties :

  • La garantie conducteur.
  • La garantie des dommages aux matériels embarqués et aux bagages ou objets transportés par les clients.
  • La garantie de remplacement du véhicule en cas d’immobilisation de ce dernier.
  • La garantie d’une assistance complète pour les personnes et le véhicule.
  • La garantie dommages subi par le véhicule : vol, incendie, bris de glaces, prévention permis, dommages tous accidents…
  • La garantie dommages causés aux tiers et subis par les passagers (responsabilité obligatoire).

Contacter ProRassur : 01 34 61 48 18

9. SOLLY AZAR

15 ans d’expérience comme assureur, ça commence à compter. À l’origine, Solly Azar assurait les taxis, elle assure maintenant les VTC. Les garanties, elles, sont spécifiques et étendues.

Vous pouvez souscrire au contrat si vous êtes :

  1. Auto-entrepreneur
  2. Conducteur indépendants.

Quelles sont les garanties ?

  • Indemnisation à valeur neuve des véhicules de moins de 2 ans
  • Une assistance sans franchise kilométrique
  • En cas d’immobilisation ou de vol, vous avez le choix entre une indemnité journalière de 160 € ou le prêt d’un véhicule de remplacement
  • La protection juridique avec la prise en charge des frais de stage de récupération de points

D’autres options ;

  • L’assurance des marchandises transportées à hauteur de 1000 €
  • La garantie personnelle du conducteur : indemnisation des préjudices subis par le conducteur fautif dans la limite de 200.000 €
  • La couverture des objets personnels à concurrence de 1000 €, 2000 € ou de 3000 euros.
  • La garantie responsabilité civile professionnelle.

Contacter Solly Azar : 01 49 48 27 81

10. SVI Assurances

L’assureur propose ces garanties là :

  • Assistance 0 Kilomètre
  • Garantie personnelle du conducteur
  • Indemnité journalière en cas d’immobilisation du véhicule

De plus, vous avez la possibilité de rajouter certaines options (en payant), comme :

  • L’assurance marchandise
  • L’assurance effets objets et accessoires
  • La responsabilité civile Exploitation

Contacter SVI : 01 48 17 71 71

Conseils aux jeunes conducteurs

Vous voyez où je veux en venir ? Moins vous avez d’années de conduite derrière vous, et plus il vous sera difficile de trouver un assureur à un prix correct. Je m’explique : si vous payez votre assurance trop cher, votre salaire sera fortement impacté… À la baisse !

Mes conseils pour ne pas vous faire étrangler par les prix si vous êtes assuré depuis – de 3 ans :

La voiture

Le prix d’une assurance dépend en grande partie de celui de votre véhicule. Ainsi, si sa valeur est trop importante, votre prime d’assurance va exploser. Vous avez compris ? En tant que jeune conducteur, vous ne devez pas commencer comme VTC avec une voiture trop cher. L’idéal ? Un véhicule d’occasion qui ne dépasse pas les 20000 euros.

L’entreprise

Il y a une astuce peu connue des entrepreneurs. Vous êtes donc au bon endroit ! Elle consiste à ne pas donner votre nom à votre entreprise. Ainsi, votre passif de conducteur n’entrera pas en compte.

Cette raison sociale qui ne comprend pas votre nom de famille vous donnera accès à une assurance VTC jeune créateur d’entreprise.

D’autres choses que les assureurs aiment bien pour obtenir le meilleur tarif :

  • Pas de crédit sur la voiture (mais il faut que vous ayez les moyens de l’acheter comptant, pas facile quand on est jeune).
  • Un box pour la garer (pas dans la rue, pas dans un parking extérieur, même couvert).

Vous avez tout compris ?

Alors je crois que vous êtes mûrs pour ce qui suit : une fois que vous avez 3 ans d’assurance, n’hésitez pas à renégocier votre contrat ou à aller voir ailleurs si votre assureur ne fait pas un effort.

Vous êtes au chômage ? Alors cet article est fait pour vous : l’aide de Pôle Emploi pour acheter votre voiture.

De quoi allez-vous avoir besoin pour vous assurer

On va vous demander des papiers. Tous les assureurs ont les mêmes exigences quand il s’agit d’un VTC. Ils sont indispensables pour la souscription.

  • Le relevé de votre situation d’assuré actuel, avec un historique de 3 ans au minima.
  • Votre permis de conduire photocopié recto/verso
  • Votre carte grise
  • Votre kbis
  • Votre copie carte VTC ou votre licence de transport.

Pour mémoire : que faut-il pour devenir chauffeur VTC

Rappel : pour devenir chauffeur VTC, il faut le permis depuis + de 3 ans, mais pas d’examen supplémentaire à passer. Pour celui qui n’a jamais fait ce métier, il faut une formation en plus.

Le coût de la licence est dérisoire : – de 100 euros : on comprend mieux pourquoi les taxis tirent la tronche.

BONUS : l’avenir d’UBER en France

Vous voilà assuré ? C’est bien, vous allez pouvoir commencer à bosser. Sauf que le conservatisme n’a pas dit son dernier mot, et que malgré tout son intérêt pour les consommateurs, tout est fait pour mettre des bâtons dans les roues d’Uber, la petite application qui monte (qui au passage prend 25% par client).

Le dernier en date : un tribunal US considèrent les chauffeurs utilisant l’application comme des employés, et non comme des travailleurs indépendants. Résultat des courses avant le résultat de l’appel : ce ne sont pas les mêmes charges à payer pour la start-up (qui n’en est plus vraiment une). Wait and see. Faisons confiance à la France pour rebondir là dessus…

Paris à la traine : comparaison avec Londres et les USA

Voilà. Vous connaissez maintenant les principales compagnies d’assurances pour votre activité de VTC. À vous de les contacter pour obtenir des devis. Prenez votre temps, comparez bien les prix mais aussi les garanties qui sont offertes pour le tarif.

Vous avez besoin d’une bonne banque pour faire un crédit ? Retrouvez ici les meilleures banques qui prêtent aux pros.

10 Assurances VTC: Transport de Personnes à Titre Onéreux
4.5 (89.41%) 17 votes