Les meilleurs paradis fiscaux en Europe : comment placer son argent a chypre ou sur l’île de Gibraltar ?

Il n’y a pas que la Suisse ou le Luxembourg dans la vie. La preuve, Chypre et Gibraltar font partie des meilleurs paradis fiscaux d’Europe, mais ils restent méconnus du grand public, sans doute pour leur coté « moins accessible ».  En effet, vous êtes nombreux à vous poser la question de savoir comment faire pour placer son argent à Chypre ou sur l’île de Gibraltar. Si les constantes sont les mêmes, il existe quelques différences entre ces deux paradis fiscaux, qui sont parmi les meilleurs d’Europe.

CHYPRE


Commençons par Chypre. Il est possible d’y ouvrir un compte en banque, d’y placer de l’argent, et d’investir, notamment dans l’immobilier. Les possibilités d’investissements et de placements sont conséquentes.

Pour ouvrir un compte à Chypre, rien de très compliqué, un document d’identité valable sera nécessaire, ainsi que les quelques garanties classiques. Toutefois, pour Chypre comme pour Gibraltar, nous vous conseillons de passer par un intermédiaire financier pour y placer votre argent dans les meilleures conditions. Les placements à Chypre sont nombreux, et la législation propre au pays est résolument axé vers les capitaux étrangers, l’état chypriote faisant son maximum pour les attirer, une bonne nouvelle pour ceux qui recherchent une fiscalité avantageuse. L’essentiel du PIB de Chypre est d’ailleurs formé des revenus du secteur financier. De plus, c’est un pays qui fait partie de la zone euro, depuis janvier 2008, un gage de stabilité. Il vous sera toutefois possible d’y ouvrir un compte dans la monnaie que vous désirez, en dollar par exemple.

GIBRALTAR


Gibraltar ensuite. Une île très proche de l’Espagne, géographiquement, mais aussi économiquement et politiquement, et nombreux sont les espagnols qui y ont placer une partie de leur épargne, et qui continuent à le faire en ce début d’année. Pourquoi placer son argent à Gibraltar ? Tout d’abord, parce qu’il y ait assez facile de créer une société, ou du moins d’y établir son siège, afin de bénéficier d’une fiscalité attractive. Gibraltar avait cette réputation, jusqu’à il y a quelques années de communiquer difficilement les informations demandées par le fisc français, mais un accord est récemment intervenu entre les deux pays, et il ne faut plus compter sur Gibraltar pour échapper au fisc. Considérez plutôt cette île comme une terre d’investissements, les possibilités de réaliser de bons bénéfices en y plaçant votre argent sont toujours importantes, et la qualité des partenaires bancaires y est mondialement reconnue.

Certaines banques de Gibraltar sont encore les apôtres de la discrétion bancaire, vous pouvez donc faire confiance à votre banquier, mais tout reste une affaire d’impression, et si pour 2012 vous décidez de placer votre argent à Gibraltar, nous vous conseillons de vous y rendre directement afin de rencontrer de visu votre interlocuteur pour commencer à nouer avec lui une relation d’affaire sérieuse.