Besoin d’argent sans faire de crédit ? Étudiants, les banques peuvent vous verser une avance sans frais et sans intérêt !

Etre étudiant en France, ce n’est pas facile tous les jours : on dépense de l’argent au quotidien, sans rien gagner en retour. On peut bien sûr choisir de travailler en même temps que ses études, mais cela peut nuire à la qualité des résultats obtenus. On peut aussi faire un crédit, mais démarrer dans la vie avec des dettes, ce n’est pas la situation la plus enviable. Pour des besoins ponctuels d’argent, pourquoi ne pas simplement demander une avance à sa banque ?

 

Payer ses frais de rentrée


La banque Populaire peut, dans certaines conditions, avancer aux étudiants de l’argent pour faire face aux dépenses incompressibles de la rentrée : frais de scolarité (rappelons qu’il n’est pas rare de devoir s’acquitter d’une somme qui tourne autour des 500 euros), achat de livres, de fournitures, paiement de la sécurité sociale, de la mutuelle…

C’est un prêt de 1000 euros, à considérer plus comme une avance, qui ne génère pas d’intérêts ni de frais de dossier. Pratique quand on attend le virement de ses parents qui tarde à arriver. Par contre, l’étudiant à 3 mois pour rembourser la banque une fois qu’il a touché l’argent de la Banque Populaire.

Même les étudiants qui entrent en première année peuvent demander cette avance. Point fort pour les adhérents LMDE : pas de caution parentale à fournir.

 

Attendre sa bourse sereinement


Avoir une bourse, c’est pouvoir étudier dans de bonnes conditions, même si selon les situations, cela n’est pas assez pour subvenir au coût de la vie étudiante. Mais c’est quand même une somme qui dépanne bien les étudiants les plus démunis.

Comme pour tout dossier administratif un peu lourd à monter, il peut s’écouler un certain délai entre le dépôt du dossier et le premier virement sur son compte bancaire. Que faire dans ce cas-là si les dépenses s’accumulent ?

Là encore, la Banque Populaire peut mettre en place une avance sur bourse CROUS. C’est un prêt relais sans intérêts ni frais de dossier. Comme pour l’avance rentrée, il faut rembourser dans les trois mois.

 

L’avance sur bourse


La Banque Populaire n’est pas la seule à prendre soin des étudiants. C’est aussi le cas de la BNP qui facilite la vie de ceux qui ont une bourse d’études du CROUS, mais pas seulement : bourse d’état et bourse européenne (ERASMUS) sont aussi éligibles.

Il ne s’agit pas là d’un prêt à taux zéro, mais d’une autorisation de découvert négociée qui va permettre d’attendre sereinement le versement de sa bourse, si celle-ci prend tout son temps pour arriver. L’autorisation de découvert de la BNP est ici de 3000 euros, sans intérêts jusqu’à 1000 euros et avec 1,01% d’intérêt entre 1000 et 3000. L’avance est assez souple, puisque l’étudiant qui en bénéficie à 1 an pour la rembourser.

Demander une avance pour payer son loyer


Heureux étudiants à qui les banques ont pensé ! Le Crédit Mutuel a aussi mis en place une avance gratuite pour les premiers frais d’études, inscription à la fac et loyer compris. C’est une avance sur bourse d’étude, qui permet de bien préparer sa rentrée, sans le stress du au manque d’argent (même si l’un n’empêche pas l’autre).

1000 euros à 0% d’intérêt pendant 3 mois, c’est quand même pas mal, en tout cas cela évite de faire un prêt à la consommation et de s’endetter encore un peu plus avec des taux d’intérêts prohibitifs. Pour en bénéficier, il faut avoir moins de 30 ans et être étudiant. Un bon moyen de trouver l’argent pour payer sa caution de loyer si nécessaire.

C’est donc bon à savoir : on peut trouver de l’argent sans faire de crédit. Les étudiants ne sont pas sourds, malgré ce que disent certains, et nous leur recommandons donc, surtout s’ils sont boursiers de contacter leur banque si besoin.