Quelle banque choisir en cas de problèmes: dossier de surendettement à la Banque de France, saisie sur compte bancaire, fiché FICP, découverts ?

On ne va pas vous conseiller la banque à choisir en cas de soucis plus ou moins importants. En revanche, il est important de connaître ce que cache exactement les termes de surendetté, de fiché Banque de France, et de saisie sur salaire. Si les conséquences sont souvent fâcheuses, il est important de savoir ce que la banque peut faire pour un particulier en cas de problème bancaire. Mais ces dernières ne sont pas les seules à pouvoir apporter de l’aide, des solutions alternatives aux banques existent aussi. Que faire en cas de problèmes financiers ?

 

Le dossier de surendettement


Un dossier de surendettement ne doit pas être considéré comme une fin en soi, mais plutôt comme un outil légal pour pouvoir rebondir une fois ses difficultés financières réglées et les modalités de remboursement réévaluées. Les problèmes d’argent et les difficultés financières ne sont pas insurmontables.

 

Définition du surendettement

L’origine d’un surendettement est souvent une accumulation de crédit, et des problèmes pour en payer les mensualités, suite le plus souvent à une perte d’emploi ou à une sérieuse évolution de sa vie professionnelle (pas dans le bon sens). Il faudra alors déposer gratuitement un dossier devant la Commission de Surendettement, mis en place par la Banque de France, et le dossier sera examiné. Les particuliers qui ne peuvent faire face à leurs remboursements peuvent déposer un dossier complété, une fois l’avoir retiré sur le site internet de la BDF.

 

Ce que la banque doit faire en cas de surendettement

Quelle est la banque qui aide le plus les personnes en situation de surendettement ? La banque à des droits, mais aussi des devoirs envers un client qui serait en grande difficulté (surendetté). La première est une mission d’information, en informant le client de la façon dont va fonctionner son compte dorénavant. Cette info doit se faire via un rendez-vous avec un conseiller. En aucun cas, la banque ne doit clôturer le compte et refuser le client (sauf acte délictueux). Des nouveaux moyens de paiement adaptés à la situation doivent être mis en place, dans le but d’aider le client à se sortir de ses difficultés. Il faut savoir qu’il n’y a pas de meilleure banque pour une personne avec un dossier de surendettement.

 

Le découvert autorisé


Les agios reste la plaie du client en difficulté. Etre à découvert accentue les problèmes d’endettement. L’autorisation du découvert est du ressort de la banque, qui peut le laisser en l’état, le minorer ou suspendre le possibilité d’avoir un petit découvert sur son compte en banque. En cas de découvert non autorisé, il ne sera pas possible de dépasser la somme disponible sur son compte, même d’1 euro.

 

En cas de découvert

Si le découvert est autorisé par les banques, il y a des règles à respecter, pour que celui-ci ne soit pas assimilé à un crédit de la part de sa banque. La facilité de caisse est octroyée pour une courte durée, et elle ne doit pas dépasser les 15 jours consécutifs. Si tel est le cas, la banque enverra une lettre de rappel, qui est souvent facturée (cela peut aller jusqu’à 30 euros et plus). Ensuite, il ne faudra pas dépassée la somme de découvert qui est octroyée par sa banque. En cas de dépassement, chaque opération supplémentaire pourra engendrer des frais importants. Quoi qu’il en soit, attention aux agios qui grèvent le budget mensuel d’un ménage. Mis bout à bout, cela peut représenter une sacrée somme.

Pour pouvoir bénéficier d’une autorisation de découvert, il faut être une personne fiable, avoir un travail stable et dont le salaire est domicilié à ladite banque. Il sera donc difficile d’obtenir un découvert de la part de votre banque si vous êtes chômeur au RSA ou si vous avez des problèmes bancaires (découverts non autorisés dans le passé, surendettement etc.).

Le droit au compte


On ne peut obliger une banque à ouvrir un compte bancaire pour un nouveau client. Toutefois, avoir un compte est un droit. La banque doit remettre à la personne refusée un document appelé « attestation de refus d’ouverture de compte bancaire ». Il faudra alors se rendre à la Banque de France, qui choisira elle-même un prestataire financier pour l’ouverture de son compte de dépôt.

 

La saisie sur compte bancaire


C’est une des dispositions légales concernant le non remboursement des crédits la moins agréable. Par voie d’huissier de justice, il est possible de directement saisir une partie de la dette sur le compte bancaire. Sachez qu’une saisie du trésor public sur compte bancaire est aussi possible.

 

Qu’est-ce qu’une saisie sur compte en banque ?

Lorsqu’on a des dettes, la loi à prévu des moyens à disposition des créanciers pour récupérer leur du. Si je dois de l’argent et que je ne le rembourse pas, la procédure va démarrer avec un huissier de justice qui va dresser un acte de saisie. Si il y a de l’argent sur le compte, en montant suffisant, il pourra recouvrer la somme directement sur ce compte bancaire. Toutefois, on ne peut saisir l’argent versé par la CAF, le RSA et tous les minima sociaux en général. De plus, le solde insaisissable est 474,93 euros (somme devant rester sur le compte après la saisie).

Il est possible de contester la saisie sur compte bancaire pendant 1 mois une fois la notification faite, et ce devant le juge des exécutions.

 

En cas de saisie sur compte bancaire : possibilité d’utiliser une carte bancaire prépayée et rechargeable.

Quelle banque accorde facilement une autorisation de découvert en cas de saisie ? Aucune. Mais cela ne veut pas dire qu’il n’est pas possible de bénéficier de moyens de paiement autres que du liquide, par la possession d’une carte bancaire prépayée rechargeable Visa et Mastercard.

Les principales cartes 

Yunacard : carte de paiement prépayée,  la Yuna Card est une Mastercard. Il est possible d epayer avec partout dans le monde. Toutefois, il faudra fournir une pièce d’identité et un justificatif de domicile pour pouvoir en profiter.

ToneFirst : carte bancaire pour les interdits bancaires (entre autres). C’est une Mastercard prépayée sans compte bancaire. L’utilisation de la carte rechargeable est immédiate. Possibilité de retirer de l’argent en France et dans le monde.

Veritas :  Avoir une carte visa en étant interdit de crédit en France est possible, mais la carte Veritas est une Mastercard avec laquelle il est notamment possible de payer chez les commerçants..

Corpedia : Possibilité de déposer 1000 euros sur la carte sans donner de justificatifs.

 

Interdit de crédit FICP


 

Quelles sont les aides financières pour ue personne fichée pour incidents de crédit et incidents de paiements ?

 

Explication de FICP

Le FICP est un document d’informations à destination des banques, mais aussi des organismes de crédit (crédit à la consommation, crédit revolving par exemple). Elles le consultent avant de donner leur accord pour un prêt d’argent. C’est la Banque de France qui est responsable de ce fichier. Deux mensualités non honorées suffisent pour y figurer. On y trouve les renseignements suivants :

  • Nom
  • Prénom
  • Date de naissance
  • Nature de l’incident
  • Somme non remboursée
  • Organisme non remboursé

Choisir une banque à l’étranger


Quelle accorde des prêts aux particuliers fiches à la Banque de France ? Aucun. En France, il n’y a pas de meilleure banque pour obtenir un prêt facilement sans justificatif. Reste la solution du crédit pour les fichés BDF à l’étranger.

 

Les ouvertures de comptes et crédits pour FICP a l’étranger

Il n’est pas trop difficile de trouver une banque étrangère pour FICP qui prête aux français, celles-ci n’ayant (saut accord entre les banques) pas la possibilité de consulter les incidents de paiements survenus en France. Faire un crédit en Belgique, ou avoir un prêt en Suisse en étant interdit bancaire en France est facilité par la proximité de ces deux pays. Pour ceux qui seraient tenté par la solution de l’étranger, il est important de pouvoir se rendre dans la banque en question, donc d’être assez près géographiquement.

 

Autres solutions pour un crédit

Les banques et les problèmes financiers : notre avis

Tout le monde connaît l’adage on ne prête qu’aux riches… Une banque n’est pas un organisme social. Les banquiers ne sont pas des philanthropes. Ils prêtent de l’argent pour en gagner. Heureusement, les situations d’urgence peuvent trouver de l’aide auprès de la BDF et de toutes les associations qui aident à monter des dossiers de surendettement.