Prêt pour personne en difficulté: chômage, dossier de surendettement, handicapé (invalidité), fiché Banque de France FICP – FCC, petit salaire…


Etre en difficulté ne signifie pas qu’il l’est plus possible d’obtenir un prêt, bien qu’emprunter de l’argent soit rendu plus difficile par une situation personnelle et professionnelle bancale. Un crédit pour une personne au chômage, invalide, ou fichée banque de France est réalisable, à condition de respecter certains critères, et de passer par les bons organismes.

 

Le micro crédit social


Le micro crédit social est un prêt bancaire à destination de ceux qui ne peuvent pas emprunter d’argent dans une banque classique, et qui ne remplissent pas les conditions d’obtention. Si une banque refuse de me prêter de l’argent, parce que je suis interdit bancaire, et que je souhaite un crédit pour les fichés banque de France, le micro crédit social est fait pour moi.

Combien avec un micro crédit ?

Il est possible d’emprunter jusqu’à 5000 euros avec un micro crédit, même si ce prêt à destination des « exclus » tourne plutôt autour de 2000 euros. Pour faire la demande d’un micro crédit social, il faut s’adresser aux associations, habilitées à l’octroyer : Croix rouge, Restos du coeur, et Secours catholique par exemple. Emprunter quand on est interdit bancaire est donc encore possible. Pour mémoire, les banques qui acceptent les interdits bancaires réfutent généralement à leur prêter de l’argent.

 

Prêt pour personne handicapée en invalidité


Etre handicapé reste un frein financier de taille, et si rien n’autorise les banques à ne pas prêter de l’argent à une personne invalide, celles-ci restent seules décisionnaires dans l’acceptation des crédits. C’est pour cela que l’Etat a créé la convention AERAS, qui est là pour palier la frilosité des banques à prêter de l’argent à une personne souffrant d’un handicap grave. Il est donc possible de s’assurer et d’emprunter avec un risque aggravé de santé. Il est possible d’emprunter grâce à AERAS jusqu’à 300 000 euros, pour un prêt immobilier par exemple.

Emprunter lorsque l’on est en invalidité est donc possible, à condition de remplir un questionnaire médical de santé.

Faire un crédit sans justificatif


Il y a des situations où on peut rechercher un prêt immédiat sans justificatif. Emprunter sans CDI, par exemple, s’avère difficile; et rare sont les prêts sans justificatif de salaire, même chose pour les prêts pour petits revenus.

Peut-on emprunter avec un petit salaire ? 

Il reste la solution des prêts à la consommation, même s’il est difficile de recommander ce type de crédit, tant les intérêts peuvent être important, si on peine à rembourser le crédit. Ces organismes de prêts à la consommation ne réclament pas souvent les fiches de salaires, mais limitent l’emprunt à 2000 euros maximum dans ce cas là.

 

Emprunter quand on est au chômage


Il n’existe pas de crédit chômage à proprement parler, et l’ANPE ne délivre pas de prêt personnel pour chômeurs. La seule solution, lorsqu’on est dans cette situation, est de faire appel au micro crédit social (voir plus haut).

Emprunter quand on est au chômage reste donc un parcours du combattant, même si cela reste toujours possible, et à l’appréciation des banques. Si celles-ci refusent, il faut tenter les prêts personnels entre particuliers, aux conditions d’admission différentes. De plus, si on souhaite créer son entreprise et que l’on est demandeur d’emploi, des aides existent via l’ANPE, se renseigner auprès de son conseiller.

Les autres pistes à explorer (lire nos articles)

  1. CB prépayées pour interdits bancaires
  2. Les réserves d’argent
  3. Le micro crédit RSA
  4. Prêteur particulier
  5. Prêt CAF RSA

Le conseil de meilleure-banque.com

Un crédit entre particulier reste un crédit

Avant de s’engager, il faut être certain de pouvoir rembourser l’argent emprunter

  • Rappel : il y a un contrat à signer
  • Des garanties peuvent être demandées
  • Il faut fournir des justificatifs (tout dépend de l’organisme)