Placer son argent en Europe dans un paradis fiscal pour ne pas payer d’impôt sur la fortune, quel pays choisir ?

S’il est vrai que les banques françaises ont des qualités, il arrive de plus en plus fréquemment que certains clients émettent le désir de tenter l’aventure de l’étranger, pour ouvrir un compte en banque mais aussi pour y réaliser des placements. Et les paradis fiscaux ne manquent pas, en Europe mais aussi hors CEE, en Amérique du Sud ou dans l’océan indien : Suisse, Luxembourg, Andorre, Liechtenstein, Malte, Gibraltar… La liste est longue. 

Les problématiques


Mais quel pays choisir en Europe lorsque l’on souhaite placer son argent dans un paradis fiscal pour ne pas payer d’impôts sur la fortune ?

Sur le même sujet, voir les meilleurs paradis fiscaux en Europe (notre article)

Cette question est double, et comporte en quelques mots deux problématiques distinctes. Quel pays choisir (paradis fiscal) en Europe, pour y mettre son argent en sécurité ? L’avantage des paradis fiscaux européens, c’est qu’ils offrent, à la différence de certains « collègues » étrangers une stabilité économique (jusqu’à preuve du contraire…) et politique, gages de sécurité pour votre argent. En tête de cette liste paradisiaque (lisez l’article jusqu’à la fin, le paradis a parfois un goût amer) la Suisse. Un bon pays, vallonné, accessible en Thalys pour les français soucieux d’évasion, géographique, bien entendu. Les conseillers financiers y sont les meilleurs du monde et la machine est bien rodée.

 

Les comptes numérotés, rêve ou réalité ?


A ceux qui rêvent d’un compte numéroté (pas d’un compte secret, cela n’existe plus) la Suisse est votre terre d’asile. Pour les placements, même chose, les fonds de placements sont ici si nombreux et si diversifiés que vous n’aurez pas assez d’une vie pour faire votre choix. Heureusement, des cabinets de gestion de fortune sont à votre écoute, à Genève ou à Zurich, pour vous apporter leur expertise dans vos placements en Suisse.

Placements européens : quels pays ?


Mais elle n’est pas la seule, et d’autres voisins européens font les yeux doux à votre épargne, en vous offrant des conditions attrayantes. Le Liechtenstein, par exemple, est un pays fait pour ceux qui veulent ouvrir une société sans les contraintes fiscales, parfois lourdes, de l’administration française. Même chose  pour les principautés, que sont Andorre et Monaco, où l’on compte dans certains quartiers plus de banques que d’habitants. Et puis, il y a Malte, ou encore Gibraltar, bref l’Europe fourmille de paradis fiscaux pouvant offrir le gîte et le couvert à votre épargne.

les placements offshore qui rapportent

 

Ne pas faire de petites économies


Pour la deuxième question, celle de ne pas payer d’impôts sur la fortune, c’est autre chose. D’abord, c’est assez « petit », à mon sens, de vouloir économiser cette somme lorsqu’on en gagne beaucoup plus. Après, je sais, par expérience, que les droits de succession sur certains héritages peuvent être douloureux, donc je ne porterai pas ici de jugement de valeur sur ceux qui tentent d’échapper à l’impôt sur la fortune en tentant de le placer à l’étranger. Mais je vais décevoir ceux qui pensaient pouvoir échapper à la fiscalité de leur pays. Sachez que la France a des accords avec les paradis fiscaux précédemment cités, et que l’administration fiscale aura toujours les moyens d’aller mettre le nez dans vos petites affaires, ce qui peut poser problème, car la loi dit que toute somme placer à l’étranger doit être déclarée sur le sol français, ce qui vous expose parfois à la double imposition, pas drôle pour les fraudeurs.

De l’argent à placer ? Pour aller plus loin, nos conseils pour placer une grosse somme d’argent