Placements qui rapportent en 2016 : dans quelle banque française placer mon argent ?

Les banques françaises ne communiquent pas trop en ce début 2016 sur la crise, et elles ont raison, évitant ainsi le « tous aux abris » que nous sentons poindre. La grande question de ce début d’année concerne la monnaie, notre sacré euro, qui ne tient plus qu’à un fil, menacé qu’il est par le besoin de dévaluation des états, pour éviter la banqueroute. Toutefois, espérons qu’il est encore possible de trouver des placements qui rapportent en 2012. Mais dans quelle banque placer son argent ? Les banques traditionnelles ou les banques en ligne ? Petite revue d’effectif, pour faire le bon choix.

 

Un placement garanti


Pour ceux qui veulent investir leur épargne dans des placements surs, où le capital est préservé, nous vous conseillons d’investir dans les super livrets. Ce sont des livrets d’épargne, dont le taux de rémunération est fixé par la banque, et celui-ci est souvent bien supérieur à celui du livret A. Les banques en ligne tiennent le haut du pavé lorsque l’on parle de super livret, ainsi ING, Monabanq, ou encore Boursorama et Fortunéo offre les taux les plus compétitifs, avec des promotions sur les trois premiers mois de souscription, largement de quoi faire de bonnes affaires pour vos placements à court terme.

Pour ceux qui visent le long terme, avec dans l’idée de taper juste pour un placement qui rapporte, il est toujours possible de souscrire une assurance vie, dans une banque dite « plus classique », comme le LCL, le Crédit Agricole, la BNP ou la Caisse d’Epargne, dont les droits d’entrées sont minorés par rapport à certains de ses concurrents. L’assurance vie à l’avantage d’être un placement défiscalisé sur lequel vos héritiers ne paieront pas de droits de successions.

Les placements sans risques


Pour ceux qui aiment les placements à risque, placement or ou placement sur l’immobilier locatif, de bons rendements en perspective, ou de fortes pertes, c’est au choix. Pile ou face ?

Attention aux frais bancaires

Concernant les frais bancaires, ce sont sans surprises les banques en ligne qui taxent le moins, avec en tête ING, Fortuneo et Boursorama.  Les banques issues du monde de l’assurance s’en tire bien, avec dans le peloton de tête Axa, Groupama et Allianz. Du coté des banques traditionnelles, celles qui vous taxeront le moins sont le Crédit Agricole, la Banque Postale, et la Caisse d’Epargne Ile de France.

En définitive, les placements qui rapportent sont proposés à la souscription chez à peu près toutes les banques françaises. La différence de rentabilité se fera sur les frais prélevés par les banques, et sur les taux proposés sur des produits atypiques, comme les super livrets et les fonds de placement, via les assurances vie.