Meilleur placement boursier

Bonne nouvelle, la bourse remonte ! On attendait cela depuis un moment, et la tendance de ces deux dernières années est en train de s’inverser. De là à dire que ça va durer, c’est un pas de géant à franchir, mais le moment est peut-être venu de réinvestir en bourse, et de profiter des gains de placements plus sécurisés, comme les super livrets, pour retenter l’aventure sur les marchés boursiers. A notre avis, voici les meilleurs placements boursiers.

 

Le luxe, encore de belles années à venir


Quand la bourse va, elle est toujours tirée vers le haut par les produits boursiers qui capitalisent sur les valeurs glamours : LVMH, Loréal… La demande croissante en produits manufacturés haut de gamme ne cesse de croître, en Asie comme dans tous les autres pays émergeants  et la vente de sacs à mains n’est pas prête de se tarir, à voir ses nouveaux touristes débarquer dans les boutiques hauts de gamme, et avides de consommer.

Les matières premières, pour de gros gains


Je sais, investir son argent dans les matières premières peut être risqué, mais en cas de gros gains, c’est le meilleur placement boursier. La bourse remonte, et il faut en profiter pour investir une petite partie de son capital dans l’or et le cuivre, dans le pétrole.

 

La grande distribution


Dès qu’il y aura une petite relance de la consommation, les groupes de grande distribution vont voir leurs bénéfices repartir à la hausse, dans des proportions d’avant crise, et difficile de passer un coté pour les portefeuilles boursiers équilibrés.

 

Les énergies, renouvelables


L’Allemagne a stoppé son programme nucléaire, ça n’a échappé à personne, et la France exporte de plus en plus d’énergie vers son voisin au modèle si envié depuis le début de la crise, engrangeant les millions des bénéfices de ces exportations. Nous consommons, globalement, toujours plus d’énergie, et les économies, petites, de la vieille Europe sur ses dépenses énergétiques ne compenseront jamais le besoin carnassier des pays en voie de développement. Ainsi, possibilité d’investir sur les grands groupes énergétiques, mais aussi les sociétés qui exploitent de nouvelles sources d’énergies, plus équitables, plus écologiques. L’avenir est à l’énergie propre, et il y a des gains considérables, mais sur le long terme, à aller chercher dans ces placements boursiers. Et si en plus, on a l’impression d’œuvrer à faire un monde un tout petit peu meilleur, il ne faut pas s’en priver.

 

Les télécoms


Pour le moment, à mon avis, on oublie. Trop d’incertitudes, et un nouveau modèle économique qui se met en place, sous l’impulsion de nouvelles sociétés gloutonnières, du type free