Crédit urgent sans justificatif : oubliez les banques, les secours et prêts CAF peuvent vous venir en aide pour un besoin d’argent (expulsion, obsèques, difficultés financières passagères) !

Faire un prêt personnel sans justificatif en France n’est pas possible lorsqu’on s’adresse à sa banque, même pour un crédit urgent. Trouver un organisme de crédit pour les personnes en difficultés financières, lorsqu’il s’agit d’un organisme bancaire, est une véritable prouesse. Pour financer son mariage, ou pour tout autre besoin d’argent, l’emprunt CAF représente une solution alternative efficace.

 

L’aide d’urgence de la CAF


Dans chaque département, il y a une Caisse d’Allocation Familiale qui organise les prêts d’argent et les secours d’urgence pour les personnes en grande précarité et qui ne peuvent faire autrement.  On peut ainsi être au RSA et avoir un crédit. En effet, à qui s’adresser quand on a un besoin très urgent d’argent ? Trouver une banque pour les allocataires du RSA, ce n’est pas possible, même chose pour les prêts entre particuliers lorsqu’on passe par une plateforme du type de celle de prêt d’union. Reste le crédit entre amis, ou l’aide de la famille, et bien sûr, l’aide financière exceptionnelle CAF.

Pour trouver de l’argent sans intérêt en urgence, il faut penser aux prêts et secours de la CAF. Cette aide d’urgence pour payer les factures, ou pour répondre à toute autre demande est versée aux personnes en grande précarité. Il faut dissocier les deux aides de la CAF, que sont le prêt et le don d’argent, équivalent à une subvention (cela n’a rien à voir avec toucher de l’argent sans travailler).

Mais comment reçevoir de l’argent sans justificatif ? Sans aller jusque là, il n’est pas nécessaire de fournir ses fiches de paye à la CAF pour faire sa demande d’aide. Par contre, cette demande devra être motivée, afin de multiplier ses chances d’obtenir une réponse favorable. A suivre, quelques exemples de ce que l’on peut trouver comme aide dans les départements.

 

Le secours de la CAF de l’Isère


Comment obtenir de l’argent quand on est au chômage ou au RSA ? La question se pose, une fois que l’on voit les portes des banques se fermer une à une devant sa condition précaire. Un client qui touche le RSA n’est en effet pas un gage de sécurité pour le banquier sollicité. Est-il possible de faire un prêt rapide avec le RSA auprès de sa banque ? Clairement, non.

L’objectif du secours CAF

C’est justement pour casser cette mauvaise dynamique, que le secours a été mis en place par la CAF de l’Isère, qui répond ainsi à un besoin des familles en grande difficulté. A l’heure ou tout le monde parle de la remise en cause du quotient familial, le secours CAF pour les cas difficiles ne prend en compte que la situation de chacun au moment de la demande. Ainsi, pour une personne qui se retrouve sans emploi sans prévenir, ou qui passe au RSA après une longue période de chômage, le changement de situation correspondant à une baisse importante du revenu peut-être pris en compte, tout dépendant bien sûr des revenus mensuels du demandeur.

Puisqu’il ne s’agit pas d’un prêt CAF, il n’est pas nécessaire de rembourser la somme d’argent qui va être versée par la caisse. La capacité de remboursement ne fait donc pas partie du dossier, et n’est pas soumise à l’évaluation de la commission. Par contre, ce secours ayant un caractère exceptionnel, il faut montrer à sa CAF que l’on possède les solutions pour que tout rentre dans l’ordre, au moins à moyen terme.

 

Quel est le montant du secours de la CAF d’Isère ?

Là encore, pas de somme fixe prédéfinie, tout va dépendre de l’évènement qui a amené cette demande, de son importance, et de son impact sur la vie et sur la famille du demandeur. En effet, faire réparer une voiture ne coûte pas la même somme que régler une dette EDF pour éviter que le courant ne soit coupé dans la maison. Toutefois, il faut savoir que la CAF d’Isère ne pourra mettre plus de 600 euros par an et par allocataire pour toute demande.

Comment obtenir l’aide ?

La première chose à faire, c’est de constituer un dossier, et de le faire de la façon la plus complète possible pour éviter de le voir rejeter. Le mieux est d’aller voir une assistante sociale, on en trouve dans à peu près toutes les mairies. C’est elle qui va vous aider à remplir le dossier, et qui va le transmettre à la CAF une fois celui-ci complété. La seule manipulation de l’allocataire sera de signer le document, avant sa transmission à la commission des aides financières.

En cas de dette, surtout vis-à-vis d’un particulier, l’argent de la CAF peut être directement versé à un tiers, qui reçevra l’argent sur son compte bancaire, directement, à condition d’avoir pensé à transmettre le RIB du destinataire dans la demande.

Ce secours peut venir s’ajouter à d’autres aides de la CAF. Nous conseillons aux personnes en grande difficulté de penser aussi à contacter son conseil général pour obtenir de l’aide, surtout en cas de besoin alimentaire urgent.

Le secours pour événement familial de la Caf de Seine-et-Marne


Certains évènements, non prévus au programme, peuvent déstabiliser une vie, et rendre le quotidien d’une famille beaucoup plus difficile, en particulier financièrement. Parmi ceux-ci, on pense bien évidemment au décès d’un proche, et au financement de l’enterrement. Généralement, on a pas plus de 24h pour trouver l’argent, ces choses doivent se faire vite, et hélas, souvent dans la précipitation. Plus joyeuses, les naissances. Accoucher de jumeaux ou de triplés apporte son lot de bonheur, mais aussi d’incertitudes matérielles. Les échographies n’avaient pas forcément prévu la multiplicité. L’arrivée d’en enfant avec un handicap va aussi prendre beaucoup de temps et d’argent, et les parents ne sont pas toujours préparés à y faire face.

aide de la CAF

La CAF de la Seine-et-Marne a donc mis en place un secours pour tous ces événements familiaux exceptionnels, en apportant une réponse concrète aux besoins d’argent en urgence, résultant des cas cités un peu plus haut. Toutefois, les conditions sont différentes selon les cas.

Pour une naissance multiple :

avoir des triplés, c’est avoir des dépenses qui voient triple. C’est pour cela qu’il n’y a pas de conditions de ressources imposées pour bénéficier de l’aide. Il suffit d’informer sa CAF des naissances à venir. La somme d’argent sera divisée en deux. La première partie étant versée à la naissance, et le solde quand les enfants atteignent l’âge de 6 mois. Pour des triplés, l’aide est de 4300 euros. Si vous avez « la chance » de dépasser ce nombre, 1300 euros seront versés par enfant de plus. De plus, pour répondre au besoin de main d’œuvre qu’occasionne des triplés, les besoins en auxiliaire de vie pourront être pris en charge, à hauteur de la moitié du coût.

Pour un décès :

l’aide ne fonctionne que pour les parents décédés ou les enfants. Comme pour les naissances, il n’y a pas de conditions de ressources. La somme mise à disposition pour régler les frais d’enterrement en cas d’impossibilité de le faire est de 1150 euros.

Pour un enfant handicapé :

lorsque notre enfant est atteint d’un handicap, il se peut que l’on souhaite le faire garder de temps en temps, par choix ou par nécessité. Cela peut avoir un coût important, selon la nature du handicap. Pour bénéficier de cette aide spécifique de la CAF, il faut avoir moins de 1000 euros de quotient familial. Ce seront les frais engagés qui seront pris en compte, mais ils ne doivent pas dépasser les 2000 euros. Il faudra fournir les devis des dépenses engagés, et les faire parvenir avec la demande à la Caisse d’allocations familiales de Seine-et-Marne. Si la CAF n’est pas satisfaite par les justificatifs fournis, libre à elle de demander des pièces complémentaires.

L’aide financière ponctuelle de la CAF du Loir-et-Cher


Celle-ci est exceptionnelle, et répond à des circonstances bien particulières. Les deux conditions sont avant tout d’être allocataire et d’avoir au moins un enfant à charge. Qu’est-cequ’une difficulté financière exceptionnelle ? C’est la nécessité d’obtenir une petite somme d’argent en urgence, pour régler une facture impayée par exemple. En cas d’acceptation de la demande, c’est à la caisse de décider si l’argent sera versé sous la forme d’une subvention, ou bien sous la forme d’un prêt, à taux 0, du type prêt d’honneur.

Afin d’éviter les abus qui peuvent survenir dans ce genre de situation, la CAF du Loir-et-Cher procède généralement de la façon suivante : elle verse l’aide au créancier, ce qui permet de s’assurer que la facture en litige est bien réglée. En cas d’obtention d’un prêt d’honneur, il n’y aura rien à rembourser chaque mois : c’est sur les prestations d’aides familiales que l’argent sera retiré, la CAF s’assure ainsi d’être réglé en prélevant à la source.

Attention : certaines dettes ne peuvent faire l’objet d’un prêt exceptionnel. Parmi elles, les sommes dues au trésor public, mais également les factures d’hôpital non réglées, ainsi que les dettes de téléphone. Si vous avez rencontré des problèmes avec ces organismes, le mieux reste encore de s’adresser à son assistante sociale pour trouver une solution de rechange.

Le secours pour frais d’obsèques de la CAF de la Somme


credit CAF

Quand on perd un membre de sa famille proche (enfant, conjoint), la douleur est vite rejointe par les frais d’obsèques qu’il faut régler au plus vite, faire son deuil passe hélas aussi par là. La Caf de la somme a compris que tout le monde n’a pas forcément l’argent nécessaire pour enterrer un proche, c’est pourquoi elle peut, dans une certaine mesure, participer aux frais d’obsèques. Des chèques solidarité, d’un montant allant de 250 à 460 euros sont accessibles aux plus démunis, à condition qu’ils soient allocataires, qu’ils aient au moins un enfant à charge, qu’ils perçoivent une prestation, et que leur quotient familial ne dépasse pas 800 euros.

Pour en bénéficier, il faut envoyer le certificat de décès à la caisse d’allocation familiale de la Somme. Toutes les demandes seront étudiées, mais l’argent alloué à ce type d’aide ne pourra dépasser le budget annuel alloué à l’aide au paiement des frais d’obsèques.

Le secours de la CAF maritime pour garder son logement


Les gens de la mer ne sont pas oubliés par la CAF : les marins bénéficient aussi de l’action social de la CAF, par l’intermédiaire d’une caisse maritime qui leur ait dédiée.

Qu’il s’agisse d’un secours ou d’un prêt, l’argent versé peut permettre aux gens de la mer de garder leur logement, même quand de grandes difficultés économiques entrent en jeu. En effet, lorsque les loyers impayés s’accumulent, le risque reste l’expulsion. Même chose pour les factures non payées, comme le gaz, l’eau ou l’électricité : une coupure peut remettre en cause toute l’équilibre d’une famille, et entraîner les gens qui en souffre vers la précarité.

Pour bénéficier de ce secours « maritime », il faut avoir un quotient familial en dessous de 700 euros, et ne pas demander plus de 500 euros, ce qui doit correspondre au maximum à un mois de loyer. Possibilité d’obtenir une dérogation pour déroger à ce principe, et se voir accorder la prise en charge de plusieurs échéances.

En définitive, qu’elle que soit la CAF dont vous dépendez, elle peut répondre d’une façon rapide à un besoin d’argent urgent. Selon les situations, il s’agira s’oit d’un prêt soit d’une aide financière non remboursable. Ne pas hésiter à les contacter directement, ou à passer par une assistante sociale.