Crédit pour chômeur et interdit bancaire: comment faire un prêt en étant FICP et au chômage ?

Emprunter de l’argent quand on est demandeur d’emploi reste un vœu pieux, les prêts pour personne interdit bancaire et au chômage restant du domaine de l’exception, surtout avec les prévisions 2013 en terme de chômeurs qui ne sont pas bonnes. Reste la solution d’emprunter de l’argent sans passer par une banque, avec le crédit entre particuliers.

 

Acheter une voiture à crédit sans justificatif de revenus et sans fiche de paye


Un demandeur d’emploi aux Assedics ne pourra obtenir un prêt revolving, les crédits à la consommation pour chômeurs étant proscrits. Mais Est-ce possible de faire un crédit sans emploi ni revenu ?

Bien sur, la somme versée par les Assedics est un paiement mensuel, qui devrait rassurer la banque quant au versement et au remboursement de l’emprunt. Mais la situation est jugée trop risquée pour obtenir un crédit classique quand on ne peut se justifier avec des bulletins de salaires. C’est pourtant dans cette situation (sans emploi), que les chômeurs vont avoir besoin d’une nouvelle voiture pour chercher du travail dans la région et en dehors. Pour acheter une voiture à crédit sans justificatif de revenus et sans fiche de paye, il faudra trouver d’autres moyens de financement.

 

Micro crédit pour chômeur de longue durée


Le pôle emploi ne délivre pas de micro crédits pour les bénéficiaires de l’Assedic, où pour ceux qui sont inscrits sur les listes sans être indemnisé. Pôle emploi peut financer, éventuellement,  le coût de déplacement pour une recherche de travail, mais il faudra pour cela justifier de sa situation et de ses difficultés.

D’autres associations, plus près de ceux qui ont un besoin urgent d’argent peuvent dispenser des micros crédits, qui sont soumis à des conditions de ressources et d’urgence, mais qui ne nécessitent pas des fiches de paie. On peut être FICP et souscrire à ces emprunts à taux zéro, ou à des prêts à faible taux. Chaque association dispose d’une enveloppe qu’elle met à la disposition des plus pauvres, encore faut-il faire la démarche de les contacter.

Société de crédit pour personne au chômage


Les personnes sans emploi n’intéressent pas les sociétés de crédits, le risque de ne pas être remboursé étant considéré comme trop important. Pourtant, l’expérience réussie des micro crédits prouve le contraire, les personnes les plus modestes mettant souvent un point d’honneur à honorer leurs dettes. Un crédit peut s’obtenir d’une autre façon. Ainsi, un demandeur d’emploi qui veut créer son entreprise pourra bénéficier d’aides, sous la forme de prêt d’honneur à taux zéro, ou d’exonération de charges. Un jeune au chômage de – de 26 ans verra se dispositif prendre encore plus d’ampleur, avec le dispositif EDEN, mis en place par pôle emploi.

A lire également : notre comparatif des banques pour les auto entrepreneurs

 

Prêt bancaire pour chômeur fiché Banque de France


La situation est désespérée : chomâge + FICP = galère assurée, même avec toute la bonne volonté du monde. Un chômeur qui veut un prêt bancaire tout en étant fiché Banque de France risque de voir le temps s’écouler avant de trouver l’argent qu’il cherche. Reste la solution des prêts d’argent entre particuliers, souvent moins regardant sur les pièces justificatives, encore que. Les crédits entre un particulier et un demandeur d’emploi sont plus faciles à mettre en place qu’un prêt auprès d’une banque, même si le taux d’emprunt reste sensiblement le même.

Nos conseils pour FICP :

 

Le regroupement de crédits


Le plus important, lorsqu’on est au pôle emploi, va être de diminuer ses mensualités de crédits, si il y en a plusieurs à rembourser. Il reste possible de regrouper ses emprunts, et ainsi de voir les mensualités de remboursement allégés. Le regroupement de crédit va permettre d’éviter le surendettement, et d’être déclaré en faillite, la banqueroute n’étant jamais facile à supporter, surtout lorsqu’on peine à retrouver du travail.

Autres articles meilleure-banque sur le sujet :

Avis sur le crédit pour chômeur

Meilleure-banque ne recommande pas aux demandeurs d’emploi inscrits à l’ANPE de se lancer dans la recherche d’un crédit et dans la souscription d’un prêt qui sera difficile à rembourser et qui mènera tout droit vers le surendettement. D’autres solutions existent pour éviter d’en arriver là, ce rapprocher notamment des organismes de micro crédit social