Comment annuler un paiement par carte sur internet ?

Faire ses achats en ligne c’est simple et rapide, sauf qu’une fois qu’on a cliqué, il n’est pas évident de faire marche arrière. Si tout le monde peut se tromper, annuler un paiement CB sur internet est un petit parcours du combattant, sauf à connaître les astuces et la marche à suivre. L’autre raison pouvant pousser à demander une annulation est l’utilisation frauduleuse de ses coordonnées bancaires. Là encore, la contestation est possible mais souvent fastidieuse.

Comment bloquer un paiement par carte bancaire en ligne ?


Nul n’est infaillible et l’erreur est humaine. Quand on a payé sur Internet, il se peut qu’on souhaite se rétracter. Un service client qui peine à répondre, et on peut être tenté de contacter directement sa banque pour gagner du temps. Reste à savoir si cela est faisable.

Rappelons que payer avec sa CB n’est pas un acte anodin. Une fois l’acte d’achat effectué la règle veut qu’on ne puisse revenir en arrière, surtout si la banque à dit « oui ». La transaction est partie dans le circuit informatique en quelques secondes.

Peut-on faire opposition sur une carte bancaire ?

Bien sur, mais cela n’est pas recommandé si on souhaite juste annuler un paiement. Rappelons que l’opposition doit être motivée par un motif sérieux : perte, vol ou escroquerie. Bloquer sa carte pour autre chose ne permettra plus de s’en servir, mais les opérations passées ne seront pas pour autant annulées.

Autres conséquences, pas toujours agréable : le fait de devoir payer la fabrication d’une nouvelle carte et les éventuels frais d’envoi. En plus, il faudra patienter pour la recevoir, d’une semaine à 10 jours selon les établissements.

Le plus simple : l’annulation de commande


Avant d’ameuter votre agence et tous ses conseillers bancaires, tentez de régler le problème avec le commerçant. Il y a des règles et des lois, et même si un écran vous sépare, l’arrangement à l’amiable n’est pas impossible.

Rappelons qu’un achat en ligne ne fait pas disparaitre le droit de se rétracter. Le délai peut varier selon le produit en cause. Souvenez-vous également que vous avez sûrement une protection juridique dans votre assurance habitation : pratique pour régler les litiges.


A LIRE AUSSI : carte bleue muette.


Faire annuler son achat

La règle principale est celle des 14 jours quand il s’agit d’une vente à distance. N’importe quel particulier peut donc revenir en arrière dans ce délai et récupérer son argent (prix de la marchandise + frais d’envois). C’est un droit pour les consommateurs. Le commerce en ligne suppose quand même un minimum de protection.

Et ce droit de se rétracter s’applique sans être obligé de donner une raison au marchand ni de payer pour cela. Par contre, il faudra rendre son achat, et le renvoi peut poser problème (conditionnement, adresse à l’étranger…). A ce sujet, le retour d’un article doit en principe être payé par le client, sauf accord avec le commerçant.

Le vendeur a 30 jours pour rembourser. Au delà, il s’expose à des sanctions; notamment financières. Reste que les pénalités restent quand même peu élevées pour le moment.

Ce qu’on ne peut rendre

Toutefois, cette règle des 14 jours à des exceptions. Ainsi, si vous recevez un CD et que vous avez enlevé le film plastique, il ne peut plus être repris (pareil pour les DVD).

Sont également exclus du dispositif  les billets d’avions, les places de spectacle et les nuits d’hôtel, les journaux et les magazines, les services financiers, sauf accord des prestataires.


LA SOLUTION POUR NE PAS DEPENSER PLUS QUE CE QU’ON A : 

La carte bancaire prépayée : le comparatif


Les modalités pratiques


Deux précautions valent mieux qu’une : rien ne vous empêche de glisser dans votre colis retour un courrier indiquant que vous avez choisi de faire jouer votre délai de rétractation, comme la loi vous y autorise.

Si aucun remboursement ne vient dans le mois suivant le retour, commencez par tenter d’arranger les choses à l’amiable. Malheureusement, les bons sentiments ne fonctionnent pas toujours. Il se peut que vous ayez à passer à la vitesse supérieure : association de consommateurs ou plainte

Les textes officiels


Un consommateur bien informé en vaut deux. Les règles varient selon qu’il s’agisse d’une opposition ponctuelle ou générale.

L’opposition ponctuelle

Celle-ci n’est pas simple à mettre en oeuvre car les possibilités sont réduites. On peut faire opposition que si on n’est pas à l’origine de l’achat. Le piratage, malheureusement, arrive parfois, tout comme le vol. Les escrocs sont très présents en ligne.

Pour faire opposition à un paiement, il faut le faire par courrier à sa banque, et ce sans perdre de temps : le plus tôt est le mieux. Si cela traîne trop, plus d’un an, le remboursement par la banque ne pourra avoir lieu. En cas de malversation avérée, pensez aussi à faire bloquer la carte.

La démarche est gratuite et le client sera remboursé intégralement même s’il n’a pas pris une assurance pour cela. Bon à savoir : un médiateur bancaire peut faire la liaison entre la banque et son client si les choses se passent « mal ». La justice sera saisie en dernier recours.

L’opposition générale

C’est un blocage complet de sa CB. Une fois lancé, celle-ci ne pourra plus être utilisée, et ce dès la demande. Attention : cela ne viendra pas automatiquement supprimer les paiements passés avant le blocage.

L’opposition doit être motivée, par exemple si vous avez constaté des paiements sur Internet dont vous n’êtes pas à l’origine. Attention : si vous avez été escroqué ou si vous avez été abusé, ce n’est pas un motif valable.

Comment faire opposition

Vous pouvez trouver le numéro de téléphone sur n’importe quel distributeur. Il est valable pour presque toutes les banques. L’appel déclenchera la procédure. Une lettre AR à votre banque peut également être nécessaire. Plus on a de traces écrites, mieux c’est.

Bon à savoir : selon l’établissement, faire opposition peut être facturé. En tout cas, vous ne pourrez vous servir à nouveau de la carte incriminée. Il faudra en faire fabriquer une nouvelle.


POUR ALLER ENCORE PLUS LOIN : piratage de compte bancaire : que faire ?


Rétractation pour l’achat d’un billet d’avion sur internet

Beaucoup en ont fait l’amère expérience : une erreur de saisie du nom de famille ou de la date et dont on s’aperçoit un peu tard, et c’est un billet de perdu… Quand on voit les prix pratiqués par les compagnies aériennes, surtout pour les longs courriers, c’est à s’arracher les cheveux.

Le délai de 14 jours ne s’appliquera donc pas pour le transport vers vos prochaines vacances si vous choisissez l’avion. Mais tous les autres transports de passagers sont aussi concernés par cette règle.

Tenez vous le pour dit : dès que les billets sont payés, vous êtes engagés. Après, certains sites, ou certaines compagnies aériennes permettent de faire des modifications. Tout dépend donc de votre intermédiaire.

Payer ses impôts sur le net


Là encore, l’erreur est humaine mais un mauvais montant entré dans son ordinateur peut avoir des conséquences graves. Une minute d’inattention, un doigt qui ripe… Les possibilités de se tromper sont légions. Alors comment corriger ?

Il faut savoir qu’un ordre de paiement doit être confirmé avant d’être définitivement enregistré. Si vous avez cliqué sur cette confirmation et que vous vous apercevez de l’erreur par la suite, vous êtes mal, sauf s’il est en deçà, dans quel cas vous pouvez compléter la somme par un nouvel ordre de paiement.

Et si c’est le trésor public qui vous doit de l’argent, il va falloir réussir à se faire rembourser, lequel remboursement ne peut pas intervenir en ligne. C’est auprès de la trésorerie qu’il faudra vous rendre, armé de patience et avec votre plus beau sourire.

Annuler un paiement Paypal


Paypal est maintenant entré dans les moeurs de ceux qui ont pris l’habitude de l’utiliser pour payer. L’annulation d’un paiement peut donc là aussi se poser. C’est assez simple quand le destinataire ne l’a pas encore accepté. Il a 30 jours pour le faire, il peut aussi le refuser, même si ces choses là arrivent rarement.

Dans cette situation là, Paypal va simplement vous rendre l’argent, qui sera rapidement re-créditée sur votre compte, vous devriez voir apparaitre la somme dans votre solde.

Les choses se compliquent quand un paiement à un statut dit « terminé ». Ce n’est pas une fin en soi, mais Paypal ne pourra plus faire grand chose. Tout se passera alors entre le vendeur et vous même pour un éventuel remboursement.


CET ARTICLE PEUT VOUS INTERESSER : banque en ligne pour interdit bancaire.


Annuler un achat d’application sur l’App Store d’Apple

Les enfants, les adolescents et même les adultes peuvent se faire piéger. L’attrait du jeu fait parfois faire des bêtises, et l’achat d’application dont on n’a pas besoin ou trop cher en fait partie. Un accident est donc vite arrivé, surtout quand on fait un achat en un clic où quand on a prêté son smartphone à son jeune enfant.

Comment faire pour se faire rembourser ? D’abord rassurez vous, vous n’êtes pas la seule personne à qui cela arrive. Le téléchargement d’une application va si vite de nos jours. Astuce pour éviter les catastrophes : restreindre les achats par la mise en place d’un mot de passe. Sans lui, pas de téléchargement. A cacher aux enfants, donc.

L’App Store d’Apple : une bonne âme ?

Rassurez-vous, la boutique en ligne a pensé à tout, même aux erreurs. Il faut aller dans son historique d’achat et cliquer sur « signaler une erreur », en précisant de quelle application il choisit, et le motif de l’erreur.

Attention : si l’App Store vous rembourse, il ne faut pas user de cette manoeuvre trop souvent, sous peine de se voir black listé et de ne plus pouvoir se faire rembourser.

Contester un débit carte si vous l’avez autorisé


Là encore, ce genre de chose n’arrive pas qu’aux autres. C’est par exemple le cas d’une CB laissé à un hôtelier ou à un loueur de voitureVous avez 8 semaines pour le faire, mais il y a des conditions qui se cumulent.

  1. Il faut que le montant qui a été prélevé n’est pas été connu à l’avance.
  2. Que ce montant dépasse assez largement ce à quoi vous vous attendiez

Si vous agissez dans les temps, la banque doit vous rembourser dans les dix jours ouvrables. Si elle refuse d le faire, elle doit se justifier.