BTS Banque: le guide complet (alternance, salaire, débouchés…)

Le BTS Banque est souvent demandé lors des entretiens d’embauche dans ce secteur, pour s’en persuadé, il suffit de lire les offres d’emplois. Les débouchés sont importants et il permet de démarrer comme conseiller de clientèle avec un salaire attractif (les applications bancaires pour mobiles les plus performantes ne remplaceront jamais un bon conseiller). Pour le passer, on peut étudier à distance ou le passer en alternance, dans une école privée par exemple, les matières étudiées permettant d’être « opérationnel » beaucoup plus vite.

 

Description et programme


C’est la nouvelle appellation de l’ancien BTS Banque Option Marché des Particuliers et Option Marché des professionnels. Il permet de devenir chargé de clientèle et de nombreux recrutements ont lieu chaque année.

Les étudiants qui choisissent cette voie professionnelle viennent principalement des filières STG et ES, le BTS Banque en alternance étant la formule la plus usitée car elle permet de commencer à gagner sa vie tout en étudiant.

Les matières enseignées couvrent tous les domaines, de la relation client au commercial, en passant par le juridique, la culture général, les langues vivantes et l’organisation de l’activité bancaire en général.

 

Pour quels métiers ?

Le BTS Banque n’est pas fait pour devenir trader (quoi que certains y arrivent) mais chargé de clientèle auprès des particuliers, en agence ou dans les centres d’appels, le but restant de suivre les clients de la meilleure façon possible sur le long terme.

Les qualités requises sont donc avant tout l’écoute et la capacité technique de répondre à toutes les attentes financières, mais aussi fiscales et juridiques. Après quelques années d’expériences auprès des particuliers, il est possible de s’occuper des pros (il est même parfois possible d’y accéder beaucoup plus tôt) ou bien de devenir manager.

Il est donc possible d’occuper des fonctions commerciales, mais aussi dans le marketing (comme chef de produit) ou les RH, et pourquoi pas de devenir contrôleur de gestion, analyste crédit ou conseiller patrimonial.

 

Les vertus de l’alternance


A notre avis, c’est la meilleure solution pour avoir son bac +2, avec un taux de réussite élevé. Le contrat d’apprentissage permet de décrocher un job plus vite. En effet, les employeurs apprécient le côté pratique de la formation.

De plus, bien souvent, il arrive que l’apprenti soit définitivement embauché en CDI par la banque dans laquelle il effectuait son alternance, et ce une fois son diplôme en poche. L’alternance en entreprise va permettre de tester un peu tous les postes de la banque : à l’accueil, au guichet, comme conseiller clientèle en agence ou même comme prospecteur par téléphone. Le but étant d’emmagasiner le plus d’expérience possible avant sa prise de fonction définitive.

Pour l’apprenti, c’est la possibilité de recevoir une rémunération (basée sur le SMIC) tout en se formant. Attention: il y a des différences de salaires entre l’apprentissage et la professionnalisation, ensuite tout va dépendre de l’âge de l’élève.

Quel profil ?

D’abord, avant de pouvoir passer le test d’entrée en BTS, il faut avoir le bac. Une option scientifique ou technique est plus appréciée que des compétences en littérature car une fois en poste, vous allez manipuler des chiffres, beaucoup. Il faut donc aimer ça et savoir les analyser. Ensuite, il faut avoir le sens du client et apprécier les organisations en équipe.

Comment ça se passe ?

La première étape consiste à trouver son école. Si celle-ci est bien implantée dans le réseau local, elle a dans son répertoire un réseau de contacts vous permettant de trouver plus facilement votre entreprise.

L’établissement se doit de vous aider pour trouver l’employeur, même si de votre côté, vous ne devez pas ménager vos efforts pour cela : auprès des banques, de la poste, du crédit municipal, des caisses d’épargne et de tout autre établissement financier.

Comment faire le BTS Banque par correspondance ?


Si l’apprentissage n’est pas votre truc ou que vous n’y avez pas trouvé de place pour vous former (la demande est très importante), vous pouvez toujours passer le diplôme par correspondance. Mais attention, tout le monde n’est pas capable de s’astreindre à une rigueur quotidienne. Il n’est pas facile de se mettre au travail hors d’un cadre et d’une structure. Il faut beaucoup de motivation et de discipline pour cela. Si vous ne deviez retenir qu’un seul mot : organisation !

Où s’inscrire ?

Malheureusement, il n’y a pas d’établissements publics qui dispensent cette formation à la maison, le CNED ne l’ayant pas encore inscrite à sa longue liste. Il va donc falloir passer par le privé, et comme toujours, tous les organismes ne se valent pas quant à leur sérieux.

Une rapide recherche sur le net vous le montrera : ils sont très nombreux ! Ne vous inscrivez pas au hasard. Il faut prendre le maximum de renseignements sur l’organisme sélectionné. Si vous n’avez pas la chance d’avoir des amis ayant déjà effectué cette formation à distance, il faut arpenter les forums de discussions jusqu’à ce que vous puissiez vous faire une opinion à peu près fiable.

BTS par correspondance

Au niveau tarif, les parents vont devoir sortir le chéquier, car ce n’est pas donné, loin de là. Mais bon, le programme est vaste, et il faut bien rémunéré les enseignements et financer le côté logistique important d’un enseignement à la maison.

A ne pas oublier : s’inscrire auprès du rectorat pour pouvoir passer l’examen. Cochez la date d’inscription en rouge sur votre calendrier histoire de ne pas la louper, ça serait ballot après tant d’efforts.

Les GRETA proposent des formations pour adultes

Les lycéens, tout justes diplômés ne sont pas les seuls à vouloir devenir conseiller bancaire. Beaucoup d’adultes veulent aussi passer ce BTS, par envie ou par besoin de se reconvertir dans un secteur qui embauche.

La formation dans un GRETA peut être financée par le CIF, Pôle Emploi, le FONGECIF ou dans le cadre du CSP afin de permettre aussi aux adultes d’acquérir les compétences professionnelles nécessaires à l’exercice des métiers de la banque.

Pour ceux qui n’ont pas le bac, pas de panique : la solution alternative consiste à avoir le niveau terminale combiné à 3 ans d’expérience dans le commerce.

Important pour être admis : il faut savoir se servir d’un ordinateur.

Les GRETA ont une bonne réputation. Les formateurs sont souvent des professionnels reconnus dans leur secteur d’activité, ce qui apporte un côté « vivant » à l’apprentissage et beaucoup plus pratique.

Généralement, il y a une quinzaine d’élèves par classe, un petit groupe permettant d’apprendre beaucoup plus vite. Au niveau des horaires, il faut pouvoir vous rendre disponible de la même façon que pour un emploi : 35 heures par semaine.

Et il est aussi possible de le faire en 1 an

En principe, un BTS se fait en 2 ans. La règle vaut pour tous les brevets de technicien supérieur, en alternance ou non. Mais comme pour toutes règles, il y a des dérogations possibles. Si vous avez déjà un bac +2 en poche, dans un autre secteur (mais toujours dans le tertiaire), vous pouvez obtenir votre BTS Banque en un an.

Important : il faut avoir moins de 26 ans. Cette préparation est écourtée car on suppose que de fait de votre diplôme, vous avez déjà les bases. Le savoir faire, lui, va s’acquérir sur le terrain.

Quels salaires et quelles évolutions pour les conseillers de clientèle bancaires ?


C’est le nerf de la guerre. On ne passe pas un BTS pour gagner des clopinettes. D’autant plus que l’emploi du temps d’un chargé de clientèle est chargé : répondre aux clients, les conseiller, les orienter, analyser leurs besoins, leur vendre des produits bancaires anciens ou nouveaux comme la CB sans contact, des assurances, du crédit, de l’épargne… Et des clients, il y en a beaucoup dans chaque portefeuille, tous différents les uns des autres dans leurs attentes.

Ce poste nécessite donc d’avoir de nombreuses qualités et une bonne résistance à la pression : vous aurez des objectifs à atteindre, comptez sur votre hiérarchie pour vous le rappeler fréquemment.

les salaires d ela banque

Si votre salaire va évoluer avec le temps en fonction de votre expérience et de vos résultats sur le terrain, sachez qu’un débutant va toucher environ 2000 euros brut par mois, à cela il faudra ajouter des primes et des avantages. Ce salaire estimatif est négociable à la hausse comme à la baisse, à chacun de savoir se vendre et d’être persuasif. L’évolution, elle peut être rapide et atteindre très vite les 2600 euros.

Que faire après un BTS Banque ?


Vous avez eu votre BTS en alternance ? Bravo. Maintenant il va falloir se retrousser les manches et trouver du travail. Heureusement, c’est un secteur où ce ne sont pas les annonces qui manquent. La banque embauche, surtout les profils qui ont eu leur diplôme en alternance, car ils sont opérationnels tout de suite.

2 ans de formation, c’est suffisant pour occuper certains postes comme guichetier ou chargé d’accueil et démarrer dans la vie active. On maîtrise les produits bancaires, le droit, la vente, la relation client.

Les métiers de la banque

Avec votre BTS en poche, vous allez pouvoir vous charger de l’accueil des clients, ou bien les conseiller sur leurs placements, en agence ou à distance.

Car de nouveaux métiers liés au secteur bancaire émergent dans le paysage, ce sont ceux liés au numérique, qui est un enjeu fondamental pour les banques. Si vous maitrisez l’outil Internet, les débouchés sont nombreux. Toutefois, les profils spécialisés attirent. N’hésitez pas à vous former si c’est le métier de trader ou d’analyste financier qui vous intéresse.

Quelle poursuite d’études ?

Car un Bac +2 n’est pas une fin en soi. Si vous voulez dépasser le stade du conseiller clientèle, il vous faudra pousser encore un peu plus vos études, et aller vers une licence ou un master.

poursuivre-ses-etudes

Ces diplômes vous permettront de vous spécialiser, aussi bien dans la gestion d’actifs que dans la gestion de patrimoine. On ne devient pas responsable grand compte sans avoir poussé un peu ses études. En la matière, le Master 2 est le graal, notamment pour tout ce qui touche au management ou à la gestion de projets. Il est ainsi possible de viser un poste de directeur d’agence.

A ne pas négliger : la formation en interne, efficace mais sans doute un peu plus longue pour arriver à ses fins.

Notre avis:

Le BTS Banque offre donc beaucoup de débouchés (peu de gens choisissent de vivre sans banque). Mais attention, la concurrence est rude surtout dans un marché du travail où les secteurs qui embauchent sont rares. Toutefois le jeu en vaut la chandelle, car le salaire et tous les avantages allant avec sont intéressants. Il en va de même pour les perspectives d’évolution, même si pour cela, il faudra accepter d’être mobile. Bonne chance à tous !