Assurance pour tablette, ordinateur portable, smartphone, watch: protégez vos appareils mobiles !

Ordinateur portable volé, montre connectée cassée, agression… Nos joujous technologiques doivent être protégés contre les aléas de la vie, en particulier ceux liés au vol à la tire ou à l’arraché. Une assurance contre la casse ou pour se prémunir des voyous n’est pas une dépense inutile. Les prix sont tellement élevés pour l’achat d’un smartphone neuf qu’il est difficile de remplacer le sien facilement suite à un incident.

Faut-il assurer son téléphone portable ?


Il y a deux écoles. La première vise à dire qu’il est important de changer régulièrement ses appareils mobiles, ou « nomades » comme les appellent les banques et les compagnies d’assurance, et qu’une protection financière n’est pas nécessaire. L’autre, plus prévoyante, et sans doute moins fortunée a conscience qu’elle ne peut s’en passer et qu’à ce titre, il faut mettre en place une solution pour les changer rapidement en cas de « malheur », même si cela à un coût.

Car qui peut aujourd’hui imaginer rester sans smartphone, même quelques heures ? Le téléphone connecté est devenu notre meilleur ami, notre bureau et notre mémoire. Ne pas se connecter à Internet est vécu comme une régression : il n’y a qu’à voir la tête de votre ado si vous l’emmenez dans une location de vacances où il n’y a pas de wifi…

Assurer un iPad, un iPhone 6 ou une Apple Watch

On prend ici l’exemple des produits mac, mais cela pourrait aussi marcher avec Samsung. Quand on achète une tablette à 600 euros, on n’a pas trop envie de la voir disparaître entre les mains d’un pickpocket agile. Même chose pour son smartphone, qui contient en plus la liste de tous ses contacts.

Mais le véritable déclencheur d’une assurance, c’est le système des abonnements en France. On s’engage souvent sur un forfait pendant 1 an, voir 2 ans. Que se passe-t-il si le téléphone est cassé ? Et bien il faut continuer à payer jusqu’à la fin de l’engagement, ou alors vider son livret A pour acheter une nouvelle merveille.

La meilleure assurance pour un smartphone


Qu’il s’agisse d’une assurance pour ordinateur portable ou pour téléphone, on trouve beaucoup de contrats différents sur le marché. Tout va dépendre des habitudes de chacun, mais aussi des équipements possédés par le foyer. Ainsi, certains contrats ne couvrent qu’une seule machine (comme ceux proposés directement par les opérateurs), pendant que d’autres les assurent toutes.

Concernant les tarifs, ils sont (en principe) proportionnels à la valeur totale à assurer. Ainsi, plus votre mobile est cher, plus la prime sera élevée : heureux détenteurs d’Iphone 6 ! Il n’est ainsi pas rare de devoir payer 15 euros par mois pour son smartphone, c’est le prix à payer pour téléphoner en toute sécurité et pour oser répondre à un appel dans les quartiers chauds !

Attention : si vous voulez passer par votre opérateur, mieux vaut le faire lors de la souscription du contrat (peu d’exceptions à cette règle), et impossible d’aller voir chez Bouygues si vous êtes chez SFR ! Vous devrez vous assurez là où vous êtes abonné !

Les banques, quant à elles, proposent des contrats qui couvrent toute la famille : les tablettes, les téléphones et les ordinateurs portables

Le prix ici sera proposé au forfait, et peut donc se révéler plus intéressant, d’autant plus qu’il est possible d’y souscrire à tout moment. Différentes formules existent, allant du matériel neuf à celui d’occasion, à condition de ne pas dépasser l’âge canonique de 5 ans.

Conservez précieusement votre facture d’achat : elle vous sera réclamé pour toute demande de remboursement suite à un sinistre. Toutefois, certaines banques nécessitent l’ouverture d’un compte pour pouvoir souscrire ce genre de produit annexe. A vous de voir si le jeu en vaut la chandelle : un compte occasionne des frais supplémentaires.

Tablette cassée : que faire ?

Si vous avez souscrit à une assurance, tout va bien. Un petit coup de fil et envoie de quelques documents et la tour est joué. Dans le cas contraire, il reste une solution : contactez votre assurance habitation, il y a parfois des garanties qui couvrent les dommages survenues au domicile, même si la cause de la panne est une tasse à café renversée…

Si vous avez acheté votre tablette dans une grande surface, il arrive que celle-ci la garantisse pendant un certain temps. Vous ne perdez rien à vous rendre à l’accueil du magasin et à expliquer vos malheurs à l’hôtesse. On ne sait jamais.

Et en cas de vol ?

Ce genre de sinistre est étudié de près par les compagnies qui ne veulent pas se faire flouer par des clients pas toujours honnêtes. Rappelez vous que l’incident ne doit pas être causé par votre négligence. Ainsi, un portable volé sur la table d’une terrasse d’un grand boulevard pendant votre passage aux toilettes aura peu de chance d’être remboursé, même chose pour l’ordinateur laissé à la vu de tous dans la voiture la nuit…

Et quand à la mode qui consiste à poser son smartphone par terre près de soi au restaurant, je ne vous en parle même pas…

vol de telephone

Notre conseil : il faut étudier votre contrat à la loupe. Certains ne remboursent que si vous vous êtes fait agressé (vol à l’arraché dans la rue). Dans tous les cas, il faudra aller déposer plainte au commissariat pour avoir le petit papier jaune à envoyer à votre assurance prouvant votre démarche auprès de la police. Pensez aussi à déclarer le sinistre immédiatement pour faire bloquer la carte SIM et ne pas vous retrouver avec des communications à l’autre bout du monde à payer.

L’indemnisation à ses limites


Le prix sans cesse en augmentation des téléphones entraîne la mise en place de limites de la part des assureurs. Il sera ainsi plutôt difficile de récupérer son smartphone à plus de 500 euros si la limite contractuelle est en dessous. Si l’appareil proposé en remplacement ne vous convient pas, vous pouvez toujours demandé la prime en nature et vous débrouillé de votre côté pour vous racheter le dernier iPhone.

En cas d’accident, mieux vaut avoir un témoin pouvant confirmer vos dires, surtout si l’écran brisé résulte d’un coup de coude d’un passant. Rappelez-vous : vous ne devez pas être celui qui laisse tomber le téléphone, mais vous devez avoir été poussé par un tiers. Si rien n’est arrivé au smartphone mais qu’il tombe en panne, là encore, difficile de faire jouer l’assurance, à moins que l’appareil soit encore sous garantie, dans quel cas il faudra vous adressez directement au constructeur.

Reste les délais : ils varient et peuvent être important. Il vous faudra parfois attendre plusieurs semaines avant de vous faire rembourser. De votre côté, par contre, vous n’avez que quelques jours pour déclarer le sinistre : cherchez l’erreur !

S’assurez, oui, mais pas à n’importe quel prix

prix assurance telephoneIl faut faire vos calculs, et ne pas continuer à souscrire une assurance si votre appareil à plus de 2 ans, dans quel cas il ne vaut déjà plus grand chose sur le marché. La prise en charge des risques est intéressante quand on vient d’acheter son téléphone. Si vous voulez résilier un contrat en cours, faites le en AR, et bien avant que celui-ci ne se termine, au moins 60 jours en amont. Les contrats, eux, se souscrivent pour au moins 1 an.

Chaussez vos plus belles lunettes, et décortiquez les conditions avant de vous engager pour une dépense qui n’est pas anodine, surtout multipliée par le nombre de mois. Les conditions suspensives sont souvent écrites bien petites et pas toujours faciles à interpréter.

Si vous êtes en famille, le contrat multiple pour tous les appareils nomades est une bonne solution, d’autant plus qu’il ne sera pas nécessaire de déclarer tout nouvel achat. Pratique quand on a des enfants qui ont tendance à tous laisser tomber. A ne pas oublier : les garanties qui concernent les accessoires.

Liste utile: tout ce que vous devez faire si votre téléphone est volé


Il se peut qu’un jour cela vous tombe dessus. Ne plus avoir son iPhone est un véritable crève-coeur. Cherchez le quand même quelques minutes, faites vous appeler, on ne sait jamais, puis rendez-vous à l’évidence : il a disparu. Commencer par bloquer la carte sim en appelant l’opérateur, puis dans le même temps, si tenté que vous sachiez faire 2 choses à la fois, il faut changer tous vos mots de passe pré-enregistré sur votre machine (en particulier les applications bancaires) aujourd’hui dans les mains d’un autre.

Enfin, il faudra vous armez de patience selon le lieu du vol pour aller déposer plainte. Il peut y avoir un peu d’attente… L’épate est indispensable avant de contacter votre assurance pour recevoir un nouveau portable, ou du moins la prime correspondante.

En définitive, si l’assurance est facultative, nous la recommandons pour les smartphones neufs ou pour les tablettes de grande valeur. A l’opposé, dès que les appareils nomades ont dépassé les 2 ans, celle-ci ne s’avère plus d’une grand utilité.