Une association qui prête de l’argent comme une banque mais sans aucun intérêt, caution, apport ou garantie : le FONDES

Passer par une association qui prête de l’argent quand on est créateur d’entreprise, c’est parfois la possibilité d’emprunter sans garantie, ou de se faire prêter de l’argent sans intérêt. C’est entre autres choses ce que propose le FONDES, association basée en Loire-Atlantique et permettant d’emprunter de l’argent sans passer par une banque.

 

Prêt d’argent sans banque


Parmi les associations et organismes qui accordent des micro-crédits, on trouve le FONDES. La création d’entreprise est ici mise à l’honneur, avec son atout principal : l’accès à l’emploi. A noter que l’association fait partie du réseau de France Active.

FONDES apporte son soutien financier aux créateurs et aux repreneurs d’entreprises, mais finance aussi les associations du secteur de l’économie solidaire, par un prêt d’argent sans apport par exemple. Mais son intervention ne se limite pas qu’à cela : expertise financière, accompagnement, garanties, autant de cordes à l’arc de l’association.

 

Quels financements espérer ?


Qu’il s’agisse d’un prêt à taux zéro, d’un prêt participatif ou d’une prime versée aux créateurs, les ressources du FONDES permettent de soutenir l’initiative économique, et de dynamiser la région pour compléter l’action des banques dans ce secteur.

Pouvoir emprunter sans avoir de caution permet aux projets d’entreprises de voir le jour plus facilement, là où ils auraient pêchés par manque de garanties solides au moment de l’examen du dossier par un organisme financier classique. Cette double casquette, financement et garantie, permet la création d’entreprises par ceux qui n’auraient pas forcément eu accès au crédit bancaire.

FONDES intervient aussi auprès du département et de la région Loire-Atlantique pour que les entrepreneurs reçoivent des primes pour leurs créations. Il en va de même pour les associations qui interviennent pour l’insertion des handicapés, des coopératives, ou de toute personne dans l besoin en général. Même si la solidarité est une force, elle a toujours besoin d’un coup de pouce financier, les trésoreries n’étant pas étirables à loisir. Un partenariat avec la Caisse des dépôts et consignation, ainsi qu’avec l’épargne salariale, permet de financer tout cela.

 

Les solutions apportées par FONDES


La garantie sur emprunt bancaire pour les créateurs et les repreneurs d’entreprise, en partenariat avec France Active Garantie. Elle peut couvrir jusqu’à 65% du prêt dans la limite de 30 000 euros, pour un coût de 2% du montant.

  • Le fonds de garantie à l’initiative des femmes pour celles qui créent leur entreprise. 70% du prêt jusqu’à 27 000 euros pendant 7 ans. Coût : 2,5%.
  • Le fonds de garantie pour l’insertion par l’économie. 70 % du prêt jusqu’à 35 000 euros. Pour les créateurs, avec un partenariat bancaire. Coût : 2,5% du montant.
  • Le prêt NACRE, à 0%, pouvant aller jusqu’à 10 000 euros et remboursable sur 5 ans.
  • Le prêt FIT de 3000 euros sans intérêts.
  • La prime régionale jeune, comprise entre 1500 et 6000 euros, pour les créateurs de moins de 26 ans qui peuvent aussi bénéficier de la garantie sur emprunt bancaire.
  • La prime régionale solidaire, du même montant, pour les plus de 50 % ou pour ceux qui touchent les minima sociaux (RSA). Ces derniers peuvent aussi bénéficier d’une prime de la part du Conseil Général de Loire-Atlantique comprise entre 1000 et 3000 euros.

Bon à savoir : les créateurs qui ont pu bénéficier d’une de ces aides peuvent aussi être suivi postérieurement à leur création, pendant 3 ans.